Répondre à : Punition à distance du 30 novembre 2017

Accueil Forums Discussions générales Journal de punitions Punition à distance du 30 novembre 2017 Répondre à : Punition à distance du 30 novembre 2017

#17571
waldo
Participant


Ame.masculine n’a évidemment pas tort.

Ce récit – ce compte-rendu, plutôt -, est – ou devrait être -, une confession. La confession chargée de contrition d’une punition justement reçue, en expiation de fautes accumulées durant une dizaine de jours, et dont le chocolat fut l’élément déclencheur faisant tomber les précédents sursis.
J’apprends seulement maintenant qu’il ne s’agissait même pas de chocolat digne de ce nom, mais d’une cochonnerie tout juste bonne à saloper les dents des enfants. Passons.

Lorsque j’ai ordonné à mademoiselle Fraise de faire le récit public de sa punition, c’était pour qu’elle en ressente de la honte, ajoutant à la cuisson de ses fesses une atteinte morale, aussi vrai qu’une fessée déculottée sur la place du marché a toujours beaucoup plus de poids qu’une correction administrée dans l’intimité d’une chambre noire par un fesseur aveugle.
Eh bien, je ne ressens guère ni gêne ni repentir dans cette relation, qui narre malgré tout assez justement le déroulement de la sanction.

Mais le plus fort, c’est le second texte : Mademoiselle répond plaisamment à ses admirateurs et trices !… Grâce à l’avalanche de compliments reçus, elle reprend carrément la main, faisant de sa punition un quasi titre de gloire, et un sujet de plaisanteries !…
Voire d’offenses : je passe sur le fait de m’appeler “Son Affrosité”, nous réglerons ça un jour ou l’autre, mais elle traite de “peaux de vaches” Mr. No et Mr. Méchant… A leur place, je réagirais.

Je ne dirai rien des petits jeux entre garces, qui adorent faire punir leurs camarade… Mademoiselle Fraise étant de celles-ci, elle peut toujours flétrir ses copines, ce n’est pas grave.

En conclusion, rien ne vaut la juste et sévère fouettée pour les manquements importants, mais quand la vie fait mal les choses et que l’éloignement géographique empêche de faire rôtir une coupable paire de fesses, le paillasson vert reste un dernier recours non réellement négligeable.

Waldo

PS : Et à présent, ame.masculine rejoint le clan des insultés !… C’est incroyable !…

PHP Code Snippets Powered By : XYZScripts.com