Répondre à : Des barrières à tomber

Accueil Forums Discussions générales Causons fessée Des barrières à tomber Répondre à : Des barrières à tomber

#13167
Tarte-au-citron
Participant


Discuter longuement avec le monsieur (ou avec la dame, ne nous leurrons pas sur les risques…), certes cela permet de mieux savoir à qui on a à faire, et limiter les risques. Mais je crois, à mon expérience, que c’est là aussi très illusoire, une fausse sécurité. Pourquoi ? Parce que les prédateurs les plus dangereux savent très bien feindre, simuler et endormir… et qu’une longue discussion est toujours aussi une sorte de fiction construite à deux. Et parfois une rencontre rapide est parfois plus sûre, paradoxalement, tant nous ne sommes pas dépourvus de la capacité de juger et de réagir, fort heureusement et pour notre survie à tous, et que les vrais prédateurs sont heureusement forts rares contrairement à notre imagination qui s’en sert pour donner corps à d’autres sortes de peurs plus internes.

L’intérêt d’une longue conversation, à mes yeux, est tout autre, je crois. Il est que c’est, tout simplement, un plaisir en soi, une jubilation. La fessée, comme le sexe, ne se réduit pas à sa portion purement physique et immédiate, ce qui serait atrocement triste. C’est avant tout tout un environnement, une ambiance, un univers. Tout comme la sexualité est aussi la littérature, la peinture, la sculpture, la symbolique, et pour ainsi dire tout ce qui fait société, la fessée c’est aussi le bonheur de pouvoir en parler avec des personnes qui ressentent les mêmes choses…

C’est alors, comme une sorte d’effet secondaire, que l’on peut comme dans la “vraie vie” et pour n’importe quelle autre sujet, l’on peut découvrir les personnes avec qui on “accroche” véritablement, bien au delà de la simple question de la sécurité physique que l’on pourrait invoquer.
La magie est que, recevoir ou donner une fessée avec un partenaire que l’on estime, qui fait sens pour nous, avec qui on se sent complice, est bien autre chose que de pratiquer avec un/e inconnu/e. Avec un/e inconnu/e, il y a peu d’enjeu, et on peut se renfermer dans sa bulle, bien à l’abri. Certes, on montre ses fesses voir plus, et puis après ? En tant qu’adultes, on sait tous fort bien comment c’est fait… Mais pratiquer avec une personne dont le regard nous importe, dont l’opinion nous concerne, dont la relation nous émeut… alors là oui, il y a un vrai enjeu… C’est comme être déculotté/e par un ami plutôt que par un/e pur/e inconnu/e : la sensation est mille fois plus intense…

PHP Code Snippets Powered By : XYZScripts.com