Nymphomaniac (volume II)

Nymphomaniac (volume II)

Nymphomaniac est un film franco-belgo-germano-danois en deux parties, écrit et réalisé par Lars von Trier et sorti en 2013. Le film suit le parcours de Joe (interprétée par Charlotte Gainsbourg), de son enfance à ses cinquante ans. 

Depuis qu’elle est adolescente, Joe est aux prises avec son appétit dévorant pour le sexe, ce qui la poussera à expérimenter des pratiques de plus en plus extrêmes. Dans cet extrait elle rend visite à K (Jamie Bell) pour recevoir de sa main une fessée à la cravache.

Avertissement : La fessée donnée dans cette scène est parfaitement consensuelle mais elle est très violente. Âmes sensibles s’abstenir.

25 commentaires

  1. Vlad : oui bien sur c’est de Mélancolia dont je voulais parler. En revanche je n’avais pas aimé “Dancers in the dark” mais je crois que c’était surtout du à mon allergie à Björk et à sa voix couinante (désolé pour ses fans)

  2. C’est en revoyant cet extrait que j’ai compris que ce n’était pas ce coté hyper violent que je recherchais .

  3. La scène est effectivement particulièrement violente. En revanche la tenue portée par Charlotte est assez seyante.

    Quelqu’un sait si Charlotte ” a payé de sa personne” pour cette scène qui peut paraître choquante mais beaucoup plus réaliste en tout cas que pseudo fessée de fifty shades of grey

  4. D’après les commentaires, je crois que je vais être la seule à aimer ce passage.

    Je n’ai pas vu le film, mais cette scène m’excite au plus au point, justement par sa violence, sa froideur, sa dureté.

    Peut être aussi par ce que je suis maso et que j’aime lire le sadisme chez mon partenaire….ce qui n’empêche pas de la tendresse par la suite.

    Enfin pour rebondir sur certains commentaires, en tant que soumise, le maître sadique n’a pas besoin de raison pour infliger sa douleur, seul son envie compte…ce n’est pas nécessairement une punition…bien au contraire, le sadique n’a besoin d’aucune justification.

    Ceci me déboussole dans un premier temps, puis l’excitation intervient et enfin la douleur-plaisir.
    Ouh la la je m’enflamme…décidemment j’aime ce passage.

    • excellente analyse..je ne saurais dire mieux….

      • Effectivement , les niveaux de lecture et d’appréciation varient avec la capacité d’identification selon le degré de soumission—-> masochisme de la spectatrice
        J’ai des partenaires qui ont trouvé cette scene particulièrement jouissive et en aurait demandé plus… plus fort …( autant vous dire que la session que nous avons eue ensemble apres a été torride et tellement hard …) et d’autres qui , comme la plupart ici , en ont ete effrayées ….
        Des gouts et des couleurs….. des émotions et des sensations….

    • toute la différence entre la fessée et le SM

  5. Je suis un amateur de Triers et selon moi ce n’est pas le plus intéressant, je le considère plus à situer dans une phase de recherche, mais chacun de ses films est de toute façon passionnant.
    Breaking the Waves – Dogville – Melancholia sont les films que j’apprécie le plus. Mais je ne les ai pas tous vus.
    Non Charlotte n’a pas exécuté cette scène, elle a été doublé et une image dr synthèse a fait le reste. Désolé de décevoir.

  6. Et le fesseur est tellement chou !

  7. Ce n’est pas une fessée!!! C’est du sm qui ne vise qu’à satisfaire le sadisme de cet individu. Il est possible de “punir” avec justesse et sans une telle violence ni un tel déferlement de haine! A l’opposé de ce que j’aime.

    • Effectivement c’est plus proche d’une expérience SM que d’une fessée punitive.

Répondre

PHP Code Snippets Powered By : XYZScripts.com