Une fessée réellement disciplinaire

Accueil Forums Discussions générales Causons fessée Une fessée réellement disciplinaire

Ce sujet a 30 réponses, 13 participants et a été mis à jour par  Moonsub54, il y a 9 mois et 1 semaine.

Affichage de 31 message (sur 31 au total)
  • Auteur
    Messages
  • #19021

    Moonsub54
    Participant

    Bon j’arrive un peu après la tempête, mais ce n’est pas grave, j’y vais quand même de mon petit récit.

    Des fessées disciplinaires et érotiques, j’en ai reçues quelques unes (majoritairement à la ceinture et une fois la badine, j’en tremble encore). Si ce n’était pas une partie de plaisir, en tout cas pour mon cerveau, mon corps lui semblait être en total désaccord avec mon esprit…

    Mais j’ai également reçu une fois une fessée que je classerais dans cette catégorie de réellement disciplinaire, car elle n’a provoqué aucun plaisir d’aucune sorte à aucun de nous deux. D’ailleurs, ce n’est pas le mot “fessée” qui me vient à la tête quand j’y pense mais bien “dérouillée”.Je me retrouve dans le récit de @monsieurno.

    C’est arrivé à une période où ma vie m’a totalement échappé, où j’ai cumulé grosses erreurs avec grosses c…….s. A un moment où je me suis isolée de tous y compris de celui qui me prenait en main, pire je lui avais menti. J’avais finit par commettre les plus graves des bêtises et mes actes ont failli me coûter la vie.

    Il m’a sortie in extremis de cette situation, j’étais complètement perdue, j’avais perdu toute capacité à raisonner, à réfléchir.
    Il a sorti la ceinture et m’a corrigée froidement, longtemps (bien plus longtemps qu’à l’habitude), méthodiquement. J’ai hurlé, moi qui retenais toujours mes cris ou mes pleurs. J’ai pleuré pendant plus d’une heure.
    Il avait passé son doigt dans mon entrejambe et pour la première fois de ma vie, j’étais sèche comme un désert.
    Ce jour là fut terrible et pour lui et pour moi. Mais il fut nécessaire pour que je me reprenne, que je reprenne ma vie en main et recommence à utiliser mon cerveau.

    Jamais je n’oublierais cette trempe mémorable, jamais je ne veux la revivre mais elle fut nécessaire.
    On pourrait me faire toutes les démonstrations possibles dans cette situation, je ne trouverai rien d’érotique. En revanche, il y avait des sentiments forts qui ont dicté la marche à suivre, terrible mais indispensable.

Affichage de 31 message (sur 31 au total)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.