"Tu" ou bien "vous"

Accueil Forums Discussions générales Causons fessée "Tu" ou bien "vous"

Ce sujet a 8 réponses, 9 participants et a été mis à jour par  Amandine, il y a 6 jours et 12 heures.

9 sujets de 1 à 9 (sur un total de 9)
  • Auteur
    Messages
  • #9433

    Paulparis
    Participant

    Je n’ai pas le tutoiement facile dans la vie courante et probablement encore moins dans mes relations autour de la soumission.

    Certes le tutoiement marque une proximité et une certaine complicité. Mais le vouvoiement a tellement plus d’allure ! Il marque une distance nécessaire entre le fesseur et la soumise et cette distance vaut dans les deux sens.

    S’il me paraît logique ( sauf exception) que ma partenaire m’appelle “Monsieur” (je n’aime pas “Maître) et me vouvoie, je préfère aussi lui dire “vous”. Nous ne sommes pas ainsi dans une relation de “copains” mais dans une certaine distance qui sied mieux au contexte que je recherche. C’est aussi une marque de respect vis-à-vis de celle qu’on va fesser.

    Je sais pourtant que beaucoup de dominants marque ce contexte en tutoyant leur partenaire et en exigeant, pour eux, le “vous”.

    Et toi ? 🙂

    #9443

    Fraise Des Bois
    Participant

    Je suis infiniment pour le «vous» réciproque. Cela n’a pas toujours été le cas. Plus jeune j’estimais que si je devais absolument vouvoyer le monsieur, il était naturel que lui me tutoie en retour.

    J’ai rencontré deux fois des hommes que le vouvoiement dérangeait. Ils étaient bons partenaires mais je n’ai pas été transportée de la même façon qu’avec cette distance un rien bourgeoise et surtout désuète et hors du temps que le vous réciproque impose.

    Avec mon partenaire, parfois un tutoiement nous échappe (hors jeu évidemment). Nous ne le réprimons pas, mais revenons tout de suite au Vous. Je précise que le vous n’empêche nullement la complicité, les fous-rires et les sujets légers. Au contraire, parfois le vouvoiement les exacerbe par le décalage justement entre la légèreté du sujet et la forme polie à l’extrême 😉

    #9448

    lunapower
    Participant

    Moi je suis plus pour le “tu” habitant près de la Belgique où le tutoiement est très courant.
    Donc pour faire connaissance, discuter c’est “tu” 🙂

    Pendant le jeu par contre c’est plus souvent “vous”. Mlle vous allez-vous attirer des ennuis!! Pour bien marquer la différence entre le jeu et le pas jeu et mettre aussi cette distance et respect que doit la demoiselle à son correcteur 😉
    Par contre dans les jeu plus ageplay c’est indifférent tu ou vous!

    #9455

    Sia
    Participant

    Je tutoie, je vouvoie, on me tutoie, on me vouvoie… Je n’y accorde aucune espèce d’importance.
    Le tutoiement n’empêche pas le respect et le vouvoiement n’empêche pas la complicité… En plus, dialoguant régulièrement en langue de Shakespeare, je crois que ça me rend encore plus indifférente à cette différence.

    #9457

    Professeur Max
    Participant

    Je peux utiliser le vouvoiement dans le jeu, mais je vais avoir du mal sur la distance. Pour des raisons que je ne pourrais pas expliquer, je suis plus à l’aise avec le tu.
    Ceci étant, je suis d’accord avec Sia : l’essentiel c’est de le respect mutuel et la complicité!

    #9462

    méluci
    Participant

    Tu ou vous, dans le “feu” de l’action ça m’est complètement égal!
    Mais avec mon fesseur régulier, nous nous tutoyons.

    #9608

    Mary Poppins
    Participant

    Il y a des tu qui ont plus de délicatesse qu’un vous et des vous qui sont plus chaleureux qu’un tu. Je suis le tempo ou alors le crée quand j’ai une préférence. Je crois que je m’en fiche un peu mais quand mes mots sont crus, que je me laisse vraiment aller, le vous devient une norme dans ma sexualité parce que je pense vous dans mon esprit. Quant au vouvoiement en retour, il y a des personnes avec qui le vous sonne faux… je préfère alors le tu chez celui qui ne sent pas investi par ce vous, qui n’est plus quelqu’un que j’ai envie d’aimer ou d’apprécier lorsqu’il le prononce.

    #9612

    Succube
    Participant

    J’utilise les 2 selon les personnes.
    J’ai une préférence pour le Vous il permet une certaine retenue et je trouve cela plus respectueux.
    Mais le tutoiement ne me gêne pas.
    Néanmoins j ai connu des fesseurs qui souhaitaient que j utilise le tutoiement et je n’y suis jamais parvenue.
    Il y a des hommes qui dégagent un tel charisme que le vous me vient naturellement 😊😊😊😊

    #9844

    Amandine
    Participant

    Je préfère tutoyer mes partenaires. En vérité c’est même quelque chose de très important pour moi. La fessée introduit une dissymétrie dans notre rapport à l’autre, une forme de distance que je ne veux agrandir en employant le vouvoiement (ou pire encore, ce qu’il m’est arrivé de vivre une fois : que je doive vouvoyer mon partenaire alors qu’il me tutoyais). Mais cela est vraiment subjectif, chacun place le curseur là où il le veut. Aller au coin, baisser ma culotte et m’allonger sur les genoux de mon partenaire mettent une distance suffisante pour que “je puisse y croire”, que je vive mon fantasme pleinement. Plus de distance me refroidirait et me ferait sans doute même sortir du jeu, mais tout çela est naturellement très personnel.

9 sujets de 1 à 9 (sur un total de 9)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.