Punie pour insolence

Accueil Forums Discussions générales Journal de punitions Punie pour insolence

Ce sujet a 8 réponses, 6 participants et a été mis à jour par  Professeur Max, il y a 2 mois et 3 semaines.

9 sujets de 1 à 9 (sur un total de 9)
  • Auteur
    Messages
  • #10899

    Idounette
    Participant

    Quelques jours avant j’avais reçu une convocation.

    « Mademoiselle l’Insolente

    Compte-tenu de vos impertinences répétées vous êtes passible d’une sanction.
    Vous êtes donc convoquée à un entretien préalable à un châtiment corporel cuisant.
    Vous voudrez bien vous présenter mercredi 30 août à 12h claquantes à la porte de mon bureau dans une tenue appropriée à la punition qui vous attend :
    – Robe d’été
    – Chaussures.
    Tout autre vêtement ou sous-vêtement sera considéré comme superflu et fera l’objet d’une confiscation immédiate.
    L’absence de culotte sera notamment contrôlée par huissier.
    Nous vous prions d’agréer, Mademoiselle l’Insolente, l’expression de nos regrets les plus sincères d’avoir à agir de la sorte dans votre intérêt. »

    Professeur Max

    J’arrive avec quelques minutes d’avance, devant la porte de son bureau. Je rajuste ma jupe, me recoiffe avec la main. Mon cœur bat la chamade. J’attends encore quelques secondes avant de frapper à la porte directionnelle

    « Entrez ! »
    Je prends une grande respiration, et j’entre dans le bureau de Mr Max

    Je n’ai pas le temps de dire « Bonjour » que déjà, il me réprimande pour mon comportement mais aussi pour mes étourderies. Et il me fait recommencer la dictée.

    Combien de fautes y a-t-il dans la dictée

    Il me demande de relever ma jupe et de mettre mes fesses face à lui. Je n’ose pas protester. Puis il lit la dictée, en corrigeant les fautes oralement, et bien sur se sert de « sa caressante » dont les lanières aboutissent sur mes fesses à chaque fautes Mr Max n’est pas content car il y a autant de fautes. De ses deux mains, il tapote ses genoux, et, joignant la parole aux gestes, m’ordonne de venir sur ses genoux, afin d’y recevoir le châtiment que je mérite. Lorsque mes fesses ont de belles couleurs, et sont bien chauffées, il m’autorise à me relever, me met au coin, mains sur la tête.
    « Maintenant, passons à la poésie » Je me retourne et le regarde en disant « « Oups »
    « Déshabille toi, tu la réciteras nue »
    – Mais, je vais perdre tous mes moyens !
    – Si tu la sais, non.
    – Aie Aie !
    Laborieusement, je la récite, je m’en sors pas si mal que ça
    Mais que vois-je ?
    Prof Max prépare la caressante…
    « Tu Recommences ! »
    « Ppppfffffttttttt »
    A chaque erreur de ma part, mes fesses deviennent plus rouges. Si bien qu’à la fin elles sont rouges écarlates. Puis il me remet au coin.

    Prof Max prend soin de ses élèves : il m’applique une bonne couche d’arnica afin d’atténuer la douleur.

    #10900

    Anonyme

    Et ba une journée bien studieuse mercredi mdr

    #10905

    Professeur Max
    Participant

    C’est vrai que la “caressante” est un outil pédagogique particulièrement efficace pour aider les étudiantes à mémoriser…

    #11006

    lunapower
    Participant

    Très bon récit Mlle Idounette 😉

    #11020

    Idounette
    Participant

    Merci à vous, j’adore “Melle Idounette” Cela me rajeunie

    #11026

    Idounette
    Participant

    oups ça rougit photo ” punie pour insolence”

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 2 mois et 3 semaines par  Idounette.
    #11032

    Fraise Des Bois
    Participant

    Quelle jolie photo ! merci pour ce texte très vivant 😉

    #11034

    Amanda
    Participant

    Joli texte @idounette, et très jolie photo !
    Bon travail, @professeurmax 🙂

    #11102

    Professeur Max
    Participant

    Oui, ça décoiffe…

9 sujets de 1 à 9 (sur un total de 9)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.