petit recit

Mots-clés : 

Ce sujet a 0 réponse, 1 participant et a été mis à jour par  red34, il y a 5 mois et 1 semaine.

Affichage de 1 message (sur 1 au total)
  • Auteur
    Messages
  • #25089

    red34
    Participant

    bonjour , je me permets de poster ce petit recit.
    En esperant qu’il vous plaise :

    Mais Pourquoi ai je acceptée sa proposition ?
    Me voila à l’attendre en jupe et en talons, moi qui déteste en porter.
    Un acte impulsif , voila ma raison.

    Des mois, des années que je me trouve trop ronde. Des régimes moyennement suivis, des inscriptions aux salles de sports très vite inutiles, et finalement le ras le bol : j’accepte toute solution pour faire baisser l’aiguille de la balance.
    Il n’a pas fallu dix secondes pour qu’il me propose sa solution :
    On établit un contrat “régime”.
    Perdre au moins 2 kg par mois pendant 5 mois.
    Une liste d’aliments interdits, du sport régulièrement, plus d’alcool.
    Mais le plus important … si je manque à ces règles, je suis chargée de le lui rapporter, et je serais punie.
    A la fin de chaque semaine une pesée sera aussi potentiellement suivie d’un châtiment.
    Je me souviens de sa voix calme et douce, mais aussi de ses paroles .
    “a la fin de chaque semaine, tu seras pesée. Si tu as perdu du poids, bravo. Sinon, tu seras fessée sur mes genoux : 40 tapes énergiques.
    De plus, pour chaque manquement aux règles établies : 3 coups de cravaches.
    A la fin de chaque mois, si la pesée n’indique pas aux moins (et en moins) le nombre de kilos établies dans le contrat : une fessée sur mes genoux de 100 tapes, puis tu te coucheras sur ton lit pour recevoir 10 coups de cravaches.
    Une mise au coin ensuite pendant 10 minutes jupe relevée , parce que je ne fesse que les demoiselles en jupes !”
    Après mon acceptation du contrat, il ajoute
    « je précise que la fessée sera sévère. Tu comprends que le but est de te motiver à ne pas recommencer ».

    Le contrat était établi pour 5 mois, ce qui me permettrait de perdre 10 kilos… je n’avais cependant réalisée mon engagement qu’au moment où il m’a ramené son instrument.
    “je laisse ma cravache chez toi. j’en ai une autre. Ça te permettre peut être de ne pas te laisser aller si tu l’as bien en vue. Lorsque je viendrais a chaque fin de semaine, je la veux sur la table , et toi en tenue.”

    J’en suis la maintenant, j’entends ses pas. La cravache est à l’endroit prévu.
    J’ai manqué trois fois aux accords, je me suis pesée et j’ai un peu repris… on est à la fin du mois…
    je n’arrive même plus à calculer la hauteur de ma punition.

    Je ne pourrais sûrement pas aller à la piscine demain.

Affichage de 1 message (sur 1 au total)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.