L'art du déculottage

Accueil Forums Discussions générales Causons fessée L'art du déculottage

Ce sujet a 119 réponses, 45 participants et a été mis à jour par  gier, il y a 1 mois.

15 sujets de 91 à 105 (sur un total de 120)
  • Auteur
    Messages
  • #27495

    Ma Main
    Participant

    @misty, c’est certainement un fausse impression ^^ En effet, quand j’avais vingt ans, j’avais une relation D/s avec une jeune femme. En moins d’un an, je lui ai fait changer sa garde robe…Avec moi, en ma présence, elle ne portait que des jupes/robes….
    Aujourd’hui j’ai vieilli, un peu, et comme le bon vin, je me bonifie, je hais les strings, en plus 😀

    La fessée est la plus jolie manière d'applaudir un joli cul!

    #27498

    Misty
    Participant

    C’est bien ce que je dis : c’est donc une histoire de génération ^^

    #27500

    Grosminet
    Participant

    C’est bien ce que je dis : c’est donc une histoire de génération ^^

    Tssss, provoc de chipie à deux balles !

    En fait c’est pas du générationel, mais du cul-turel ! Comme dirait Clint Eastwood (un autre vieux) : le monde se divise en deux parties : ceux qui ont lu “Histoire d’O” (en tous cas un résumé, ou qui on vu le film, ou lu sur internet des règles BDSM influencées par ce roman) et les autres.

    Mis à part le fond (perso je trouve ça nul) et la forme (c’est quand même bien écrit) : ça a cependant marqué des générations avec des règles de domination-soumission (je les trouves nullissimes mais il en faut pour tous les gouts) dont le fait pour une femme de ne pas porter de pantalon ou de ne pas croiser les jambes en présence d’un homme.

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 2 mois et 4 semaines par  Grosminet.
    #27502

    Fraise Des Bois
    Participant

    Tout à fait d’accord, ce n’est pas une question d’âge, mais de règles. Le pantalon, c’est moins simple à faire tomber que de relever une robe. Donc pourquoi pas, en certaines circonstances, exiger un type de tenue, qui exclurait le pantalon. Par contre, je ne suis pas pour en faire une règle absolue, valable en toutes circonstances. Je n’apprécierais pas qu’on décide au quotidien et tous les jours, comment je peux m’habiller ou non.

    "Fi des femelles décharnées, vive les belles un tantinet rondelettes !"

    #27503

    Fraise Des Bois
    Participant

    (@rominet : merci de dire haut et fort qu’on peut pratiquer le bdsm, tout en trouvant nul le fond de l’Histoire d’O. Je partage cette opinion, ainsi que celle sur la forme).

    "Fi des femelles décharnées, vive les belles un tantinet rondelettes !"

    #27505

    Professeur Max
    Participant

    Le jean , moulant de surcroît, crée un handicap pour le fesseur.
    Et qui dit handicap, dit défi à relever.
    Notamment de convaincre la partenaire de l’intérêt de coopérer.
    Pas toujours gagné au départ 😉

    http://professeurmax.canalblog.com/

    #27506

    Aurea
    Participant

    Le jean n’est pas une problématique de vieux mais une problématique tout court :p :p !
    Entre le bouton, la fermeture et la problématique de devoir se tortiller pour le retirer (surtout quand on a des hanches 😉 😉 ! ) on est pas prête de la recevoir cette fessée 😉 Alors qu’avec une jupe…
    Ceci dit, le jean a aussi son charme porté avec une paire de basket de ville (Un petit charme étudiante décontractée et insouciante qui me plaît bien je crois…) 😉

    #27507

    Grosminet
    Participant

    @fraise : Tout à fait ma chère… Je suis contre les autodafés mais ce mauvais bouquin a eu une influence démesurée sur les esprits les plus malléables 😉

    @aurea : le jean n’est un problème qu’avec un fesseur maladroit ou timide… Mais je n’ai rien contre la jupe, bien au contraire !

    Dans la majorité des cas il semble que les fesseurs aiment à déculotter eux-même ! Et les punies sont assez paresseuses (ou profiteuses) pour s’en accommoder…
    Mais comme je n’aime pas le règles toutes faites, je peux aussi prendre un malin plaisir à la regarder se déculotter parce que je le lui ai ordonné… Et qu’après bien des hésitations-palabres-dénégations, elle abdique et finit par le faire quand même ! Parfois de peur de ne pas recevoir la fessée qu’elle est venue chercher… 😉

    #27508

    Ma Main
    Participant

    @aurea, avec cette chaleur, imaginez le charme des sensations du jean mouillé 😉

    “Histoire d’Ô” a peut être influencé des esprits malléables… que dire de “50 nuances….”
    A chacun ses plaisirs!

    La faire se déculotter est un de mes plaisirs, qui souligne son abandon, son acceptation. Et j’aime aussi la déculotter doucement, ou plus énergiquement, suivant les circonstance. 🙂

    La fessée est la plus jolie manière d'applaudir un joli cul!

    #27509

    Aurea
    Participant

    Dans la majorité des cas il semble que les fesseurs aiment à déculotter eux-même ! Et les punies sont assez paresseuses (ou profiteuses) pour s’en accommoder

    @rominet Paresse et profit… que nenni! Comme vous l’avez vous même affirmé c’est pour le plaisir.. On se laisse déculotter pour le plaisir de faire plaisir UNIQUEMENT (sourire angélique) 😋😋😋

    #27510

    Aurea
    Participant

    @mamain Je préfère le charme d’une jupe souple portée sans culotte et celui de sa main chaude et douce qui s’y aventure discrètement (ou non!) 😋😋😋

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 2 mois et 3 semaines par  Aurea.
    #27513

    Monsieur Méchant
    Admin bbPress

    Jeans, robe ou jupe, quelle est importance! l’essentiel est que les choses soient en ordre pendant qu’on officie et que les vilaines croupes impertinentes ou glandeuses exhibent au coin leurs joues bien rouges, après que le sermon et la cinglée les aient touchées de plein fouet ! a

    Il est vrai que la robe et la jupe offrent l’avantage de l’accessibilité rapide quand il est nécessaire de trousser une petite garce pour son plus grand bien et surtout celui de notre patience mise à rude épreuve ! g

    Mais j’aime aussi le charme désuet d’une petite crâneuse qu’on vient de remettre à sa place et qui rejoint péniblement le coin qu’on pointe du doigt, à petits pas, entravée par son pantalon qui enrubanne ses chevilles.

    Un petit chaperon rouge, qu’il soit en jeans, en robe ou en jupe, finit toujours par balbutier ses excuses toute nue, ses vêtements éparpillés, la croupe encore chaude et les yeux tout mouillés ! c

    #27514

    Ma Main
    Participant

    @aurea, Je ne peux que partager vos mots! 🙂 Ceci dit, j’ai une net préférence pour le port de sous vêtements, ne serait que pour ce que j’ai dit plus haut. 😉
    Le non port de sous vêtement est ponctuel, pour une question d’hygiène.

    La fessée est la plus jolie manière d'applaudir un joli cul!

    #27520

    Christal
    Participant

    En même temps, étant donné la chaleur du moment. Je doute qu’il y est de nombreuses femmes en jeans…

    Quelque soit, la tenue. Le principal c’est que les deux protagonistes s’y retrouve.

    Perso, pour les moments fessées, pantalons, robe, jupe ou autre n’ont aucune importance, dès l’instant où je me sens à l’aise (dans mes vêtements et avec lui)

    #27524

    arpege
    Participant

    En même temps, étant donné la chaleur du moment. Je doute qu’il y est de nombreuses femmes en jeans…

    Oui, enfin j’imagine pas une fessée avec une robe légère sans rien dessous ça serait de la pure provocation…quoique.

    “Savoir ce que tout le monde sait, c'est ne rien savoir. Le savoir commence là où commence ce que le monde ignore.”

    Rémy de Gourmont

15 sujets de 91 à 105 (sur un total de 120)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.