L'art du déculottage

Accueil Forums Discussions générales Causons fessée L'art du déculottage

Mots-clés : ,

Ce sujet a 77 réponses, 30 participants et a été mis à jour par  Bobtiku, il y a 1 semaine et 2 jours.

15 sujets de 1 à 15 (sur un total de 78)
  • Auteur
    Messages
  • #3973

    Monsieur No
    Admin bbPress

    Je lance cette première discussion en hommage au nom de ce site, en espérant que cela lui portera bonheur. 🙂

    Nous conviendrons tous, je pense, que le déculottage de la demoiselle est une étape essentielle de toute fessée digne de ce nom. Au-delà de ce consensus, il peut cependant y avoir débat sur la marche à suivre…

    Est-ce à l’homme de déculotter la demoiselle, réaffirmant par là son autorité ?

    Est-ce à la demoiselle de baisser elle-même sa culotte, afin de témoigner de sa soumission, de son acceptation du châtiment ?

    J’avoue avoir des idées très arrêtées sur la question, mais je serais ravi de connaître votre opinion. 🙂

    #4033

    Mainot
    Participant

    Je pense que les deux options ont leurs avantages et leurs inconvénients.
    Personnellement, je préfère garder le contrôle de la situation et l’initiative du dénudage progressif.
    Jusqu’alors, je crois que c’est aussi la solution que préfèrent mes partenaires, que cela laisse ainsi dans l’incertitude de la perte de ce que l’une d’elle appelait joliment “le dernier rempart de mon intimité”.

    #4034

    Monsieur No
    Admin bbPress

    la perte de ce que l’une d’elle appelait joliment “le dernier rempart de mon intimité”

    C’est joliment dit, en effet. 🙂

    Il est assurément délicieux de sentir tressaillir une demoiselle lorsqu’elle réalise que son fessier est sur le point de perdre sa dernière parure.

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 5 mois et 2 semaines par  Monsieur No.
    • Cette réponse a été modifiée le il y a 5 mois et 2 semaines par  Monsieur No.
    #4041

    Pascfz
    Participant

    J’aime beaucoup commencer la fessée par dessus la culotte, la baisser après quelques claques est ce que je préfère… Encore plus, si la punie et sur mes genoux !

    Mais j’avoue que dans d’autres conditions, imposer de la baisser elle-même est très excitant. Surtout si la punie est un peu hésitante. Dans ce cas, je la mets face à moi et lui demande de la laisser tomber sur ses chevilles.

    #4053

    fesseurchauve
    Participant

    Le déculottage, relève du fesseur, il doit instaurer son autorité sur la punie. La chute du dernier rempart de la pudeur doit être à la fois l’acceptation de la fessée. C’est la symbiose des partenaires.
    Obliger la punie à faire glisser sa culotte, je trouve que c’est un manque de respect envers celle qui vous offre ses fesses ; ou alors nous sommes dans le cadre d’une fessée sévère et corrective.

    #4362

    Anonyme

    je pense que le déculottage dépend du type de fessée qui va être administrée et donc à la fois du fesseur et de la demoiselle, mais aussi pourquoi pas de la dame qui va recevoir cette fessée

    dans le cas de la fessée érotique, la dame ou demoiselle attend avec impatience ce moment du déculottage, au cours duquel elle va sentir la main de son complice quitter ses muscles fessiers après les avoir un peu rosi et chauffé, saisir à une ou deux mains la fine étoffe couvrant ses fesses pour la faire glisser le long de ses cuisses parfois gainées de nylon et après la laisser attendre quelques secondes, ainsi, fesses à l’air et caressées par le léger courant d’air de la pièce où se déroule la scène

    par contre dans le cas de la fessée éducative et érotique, c’est à la dame ou demoiselle, en attente d’être “punie”, de remonter elle même sa jupe ou robe et de baisser collant et culotte ou culotte tout simplement suivant la saison avant de prendre place allongée sur les genoux du monsieur pour y être fessée comme elle le mérite avec ce qui s’appelle une bonne fessée claquante et cuisante !!!

    #4497

    Monsieur No
    Admin bbPress

    Comme je le disais, j’ai des idées assez arrêtées sur la question : c’est toujours moi qui déculotte la demoiselle. Le processus est immuable.

    La demoiselle vient se coucher en travers de mes genoux, et la fessée commence sur sa jupe ou sa robe (jamais de pantalon : les demoiselles dont je m’occupe sont tenues de revêtir une tenue féminine lorsque nous nous voyons). Cette première protection est rapidement troussée, et la fessée se poursuit sur la culotte de la jeune femme.

    Après quelques minutes de ce traitement, j’ordonne à la demoiselle de se relever, d’ôter sa jupe et de se tenir devant moi, mains sur la tête. J’exige alors qu’elle me demande elle-même de lui administrer le châtiment qu’elle sait mériter : une bonne fessée déculottée. Prenant tout mon temps, je fais alors lentement descendre la parure de coton, l’abandonnant à mis-cuisses (je ne la descends jamais entièrement : il est bien plus humiliant pour une jeune fille d’être déculottée que d’être sans culotte).

    Ce moment est peut-être celui que je préfère dans tout le processus punitif : il y a quelque chose de délicieux dans le fait de faire lentement descendre la petite culotte (blanche, naturellement) d’une demoiselle dans le but de la châtier. C’est une situation excessivement embarrassante pour la demoiselle qui, bien souvent, tente de retenir sa culotte ou de cacher son sexe avec sa main. Ce geste lui vaut naturellement une réprimande et quelques claques bien appliquées sur le fessier.

    La demoiselle se trouve alors debout devant moi, mains sur la tête, sexe exhibé, généralement au comble de l’embarras. C’est le moment idéal pour sermonner la jeune fille, lui indiquer à quel point elle devrait avoir honte de son comportement, l’inviter à réfléchir aux actes qui l’ont amenée à se trouver dans cette fâcheuse situation. On fera avec profit durer ce moment…

    Voilà pour moi. 🙂

    Je remarque que seuls ces messieurs se sont prononcés sur la question… Qu’en pensent les demoiselles ?

    #4499

    Sia
    Participant

    Un avis féminin ?
    Je déteste la routine. Ça m’ennuie très vite.  Ça varie les plaisirs ?

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 5 mois et 1 semaine par  Sia.
    #4502

    Monsieur No
    Admin bbPress

    Je ne saurais vous donner tort, chère Sia : il est essentiel de savoir varier les plaisirs, en fessée comme en tout.

    Comme le disait @pascfz, contraindre la demoiselle à baisser elle-même sa culotte peut-être extrêmement excitant, surtout si ladaite demoiselle est rétive. C’est un gage de soumission, de reconnaissance de l’autorité de l’homme chargé de la punir. Ce peut être très beau.

    Pensez-vous qu’il soit acceptable de reculotter la demoiselle en cours de punition pour avoir le plaisir de la déculotter à nouveau ? 😉

    #4583

    Pascfz
    Participant

    La reculotter à la fin, pourquoi pas… je trouve l’idée intéressante, mais je ne l’ai jamais fait.

    Votre manière de déculotter, Monsieur No, me plait beaucoup, c’est souvent ainsi que je le fais.

    #5792

    spankito22
    Participant

    entièrement d accord avec monsieur no, il est fréquent , pour ma part, de lui remettre sa culotte (blanche)!! pour pouvoir recomençer cet art du déculottage! cela me permet entre autre de vérifier son degré d exitation, légèrement humide a tres mouillée!!!!!!

    #5859

    Monsieur No
    Admin bbPress

    il est fréquent , pour ma part, de lui remettre sa culotte (blanche)!! pour pouvoir recomençer cet art du déculottage!

    Je n’ai, pour ma part, jamais poussé le vice jusque là. 😉

    #5864

    lunapower
    Participant

    Moi je suis comme @siah j’aime pas la routine!!

    J’emploie de temps en temps la technique de @monsieurno

    Je peux aussi demander à la demoiselle de le faire elle même, je peux aussi lui demander de se dévêtir entièrement. Se retrouver entièrement nue pour prendre une bonne fessée procure en général son petit effet! A utiliser avec parcimonie sinon ça perd de son charme tout comme le déculottage rapide, franc et sec où la chipie se retrouve cul nu et les fesses écarlates en moins de 2 minutes (en général pliée sous le bras)

    J’emploie aussi parfois le double déculottage, je suis assis la demoiselle est debout face à moi. J’énonce ou lui fait énoncer ses fautes, lui demande quelle est la punition pour ses bêtises. Quand elle répond qu’elle mérite une fessée je lui baise sa culotte aux chevilles et l’envoie méditer un peu les fesses à l’air, histoire de faire monter un peu la pression 🙂 Puis je l’invite à aller dans la chambre mettre son pyjama ou une tenue que je trouve adéquate pour prendre sa fessée! Elle sera donc redéculottée et elle n’a bien en entendu pas le droit de remettre sa culotte pour aller se changer 😀

    #5871

    Sia
    Participant

    Quand elle répond qu’elle mérite une fessée je lui baise sa culotte aux chevilles et l’envoie méditer un peu les fesses à l’air, histoire de faire monter un peu la pression

    Ça j’aime bien… ??

    #5896

    lunapower
    Participant

    @siah T’aimes bien aller au coin? Ca c’est rare 😉

15 sujets de 1 à 15 (sur un total de 78)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.