Couple Discipline Domestique (Paris)

Accueil Forums Discussions générales Présentations Couple Discipline Domestique (Paris)

Mots-clés : ,

Ce sujet a 18 réponses, 12 participants et a été mis à jour par  Monsieur Méchant, il y a 1 semaine et 5 jours.

4 sujets de 16 à 19 (sur un total de 19)
  • Auteur
    Messages
  • #19788

    Anonyme

    Les interlignes, ça rythme pas mal, oui… j’avoue que j’ai malheureusement débranché très vite à cause de ça.

    « Les lunes pourpres » de l’ami Marc semblent décidément pourvoyeurs en “couples qui se trouvent” et savent d’emblée de quoi on cause. Bienvenue au club.

    #19790

    Anonyme

    Les interlignes, ça rythme pas mal, oui… j’avoue que j’ai malheureusement débranché très vite à cause de ça.

    Merci @stanislasbd

    #19807

    coupledd75
    Participant

    Bonsoir à tous,

    Monsieur a fort bien expliqué les choses. Je n’apporterai pas de correction à proprement parler. Indéniablement, je préfère être corrigée que corriger. Car, chère @misty, figurez-vous que j’exerce moi aussi le noble métier de professeur et que, si je déteste corriger les copies, il ne me déplaît pas de voir corrigée une vilaine jeune femme impertinente (vous semblez en effet manquer du respect élémentaire à l’égard de notre profession), voire d’être corrigée en même temps qu’elle ;-).
    Je pourrai toutefois apporter quelques précisions ou nuances.
    J’étais au départ un peu réticente à cette idée de discipline domestique, car j’avais vécu il y a une vingtaine d’années une relation dans laquelle la fessée jouait un rôle important, mais où je trouvais qu’il y avait une certaine confusion des domaines. J’avais la vingtaine à l’époque et mon amant et fesseur, âge de dix ans de plus que moi, se posait en sorte de mentor, prétendant régenter une grande partie de ma vie alors que je n’en demandais pas tant et que j’avais déjà à l’époque un caractère fort indépendant. Et malgré mon attirance très forte pour une soumission sexuelle pleine et entière que je pouvais vivre avec lui, accompagnée de corrections régulières, je ne me voyais pas vivre la discipline domestique au quotidien de la manière qu’il me proposait. En outre, j’avais ensuite vécu une longue relation vanille où j’avais vainement tenté pendant plusieurs années de convertir mon conjoint à la fessée, mais où, par contre, j’avais tout aussi longuement et vainement tenté de parvenir à une répartition égalitaire des tâches domestiques…
    Mais quand j’ai rencontré Monsieur, nos longues discussions passionnées sur le sujet m’ont permis de comprendre qu’il y avait bien des manières de vivre la DD. C’est peut-être d’ailleurs l’adjectif “domestique” qui me gêne, car je n’aime pas que les règles de la DD reposent sur les tâches domestiques que, d’une manière tout à fait naturelle, nous nous répartissons de manière égalitaire. Ce que j’apprécie surtout, c’est la discipline conjugale et l’opposition masculin/féminin telle que Monsieur l’a si bien décrite. C’est pour moi bien plus qu’un jeu (même si d’une certaine manière ce sont des rôles que nous assumons chacun) ; c’est une manière de vivre au quotidien qui me plaît et instaure entre nous une complicité incomparable.

    Au plaisir d’échanger avec chacun d’entre vous sur ces sujets
    L.

    #19923

    Monsieur Méchant
    Modérateur

    Bienvenue à vous deux !
    Vous faites déjà des envieux, c’est bon signe ! 😉

4 sujets de 16 à 19 (sur un total de 19)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.