Addictions et punitions

Accueil Forums Discussions générales Causons fessée Addictions et punitions

Ce sujet a 56 réponses, 20 participants et a été mis à jour par  Monsieur Méchant, il y a 3 semaines et 2 jours.

15 sujets de 31 à 45 (sur un total de 57)
  • Auteur
    Messages
  • #21298

    iioko
    Participant

    Je pense que vous êtes pas très juste avec @tsm30, tout le monde n’appréhende pas de la même façon le concept de punition, personnellement je suis dans le jeu et je n’aurais pas apprécié ni érotisé cette punition (déjà que quand on me prive d’orgasme ça me désespère haha) mais je peux comprendre que dans une relation différente, surtout si les 2 personnes se connaissent bien, cette punition ait pu être acceptée par les 2 partis bien que extrêmement sévère et difficile et ait pu mener à autre chose par la suite.
    Je pense qu’en matière de sexualité, surtout dans notre petit univers, il faut accepter que tout le monde n’aime et ne fasse pas les mêmes choses.

    EDIT : je n’avais pas vu l’intervention du méchant avant de rediger ce post

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 3 semaines et 2 jours par  iioko.
    #21301

    Misty
    Modérateur

    @tsm : votre témoignage m’a glacée.

    Quelqu’un qui ne prend pas en compte mes besoins, mes envies et mes contraintes, et qui me vire comme une malpropre pour un train raté, finalement pour apaiser sa propre frustration de m’avoir attendu une heure, ne mérite pas que je m’offre à lui. 

    J’aurais pu écrire les mêmes mots.

    Monsieur est frustré d’avoir un peu attendu sa partenaire alors que c’est elle qui fait le déplacement… (et qui paie le billet de train ?).
    Dans ma conception d’une relation bdsm, cette attitude n’est pas celle d’un maître/fesseur aimant mais celle d’un rustre et si j’avais été confrontée à pareil affront je crois bien que le monsieur se serait pris ma main en pleine figure et ne m’aurait jamais revue.

    Édit pour MM : en effet le fantasme des uns peut être le grotesque des autres et je ne suis pas pour épingler quelqu’un sur ce forum pour ses pratiques et si la demoiselle est revenue c’est sans doute qu’elle y trouvait son compte. Malgré tout, je suis assez choquée qu’on puisse jeter quelqu’un de cette façon, contexte bdsm ou pas 😉

    #21302

    Fraise Des Bois
    Participant

    Attention, je n’ai pas parlé de la punition par l’humiliation, ou par la contrainte. Ça en effet, chacun voit midi à sa porte. Ce qui me dérange, c’est l’absence de relation. Le «au revoir et merci pour rien». L’absence de complicité, l’absence de considération. L’égoïsme finalement de celui qui décide que l’autre peut aller se faire voir. Quand je sais l’impatience que je connais à l’idée de rencontrer mon monsieur, je ne supportais pas qu’il me fasse un truc comme ça ! Et ça me choque qu’on puisse envisager l’abandon (parce que c’est de cette façon que je l’analyse) comme une pratique «pédagogique».

    "Fi des femelles décharnées, vive les belles un tantinet rondelettes !"

    #21304

    Héléa
    Participant

    Tout pareil pour moi. Quand je vois les semaines d’attente avant de le voir, si je devais me faire jeter de la sorte à l’arrivée en gare, je crois que je ne m’en remettrais pas. C’est tout simplement impossible.

    #21305

    iioko
    Participant

    mais justement ça n’a peut être pas été vécu comme un abandon par l’intéressée mais comme une punition, un peu comme une mise au coin prolongée, chacun est différent et s’il connait vraiment sa partenaire, il peut savoir l’état émotionnel provoqué et le géré dans le cadre d’une relation particulière…
    On peut pas juger sans connaitre même si on peut dire qu’on ne voudrait pas de ça personnelement

    #21306

    Fraise Des Bois
    Participant

    Désolée @iioko, personnellement, je ne peux pas le concevoir.

    TSM dit quand même qu’elle a pleuré à la gare sans qu’il lui ait même caressé les cheveux…

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 3 semaines et 2 jours par  Fraise Des Bois.

    "Fi des femelles décharnées, vive les belles un tantinet rondelettes !"

    #21308

    Paulparis
    Participant

    Je n’aurai sans aucun doute pas eu le réflexe calculé de @tsm30 pour remettre la demoiselle dans le train.. Pour autant il faut souligner quelque chose de parfaitement juste dans son raisonnement.

    La sévérité d’une punition et surtout son efficacité pour marquer l’esprit de la personne punie ne dépend pas seulement de la sécurité de la fessée (qui y participe quand même).

    La mise en place d’un contexte, l’utilisation de mots, d’attitude, d’un ton fait partie d’un ensemble qui marque les esprit et fait autant “lâcher prise”. Marquer les fesses n’est qu’un élément de la punition, marquer l’esprit est une finalité.

    Récemment, sur le tchat j’ai virtuellement claqué la porte au nez d’une demoiselle que je trouvais inutilement provocatrice et insolente. D’aucuns ici m’ont alors trouvé discourtois et me l’ont fait observé. Non, la fessée n’est pas juste une série de claques données sur une paire de fesses mais un ensemble. Et à chacun d’entre nous de gérer cette ambiance comme il lui semble bon !

    #21309

    Sia
    Participant

    Je dis tout comme @iioko.

    Il ne me semble pas avoir lu que TSM en faisait une généralité, il racontait juste une position, une annedocte comme il arrive à d’autres de le faire…

    Ensuite, le problème vient sûrement du terme punition qui est malheureusement le seul à notre dispo en français alors que les anglophones font la distinction entre FUNishment et PUNishment 😉

    #21310

    Christal
    Participant

    Alors moi aussi je suis un peu moins décontenancée par les propos. Il parle d’une relation suivie et d’une faute répétée.
    Donc si ça fait partie des règles établies et qu’elle était d’accord sur le principe, la sanction ne me choque pas. Tout comme le manque de proximité et de tendresse à ce moment précis.
    Après j’espère que vous avez partagé des moments plus tendres et plus complices lors des rencontres suivantes, sinon c’est un peu glacial comme procédé.

    Je comprends que certaines et même certains ne puisse pas se retrouver dans ce qui est écrit mais là c’est brut et condensé. Il faut remettre ça dans son contexte avec la psychologie des deux personnes concernées.

    #21311

    TSM
    Participant

    En l’espèce, je ne parlais pas d’un retard accidentel qui peut arriver à tout le monde, y compris à moi même. Donc, si je vous comprends bien, il faut encourager les retards à répétition ????

    Les retards à répétions sont un manque de respect pour la personne qui attend pour rien à chaque fois.

    S’il n’y a pas une forme de sanction qui marque, qui est la personne soumise en ce cas ? Le Maître ou la personne dite « soumise » ?

    Vous avez raison sur un point, je suis peut-être un peut trop sévère et BDSM pour certains ici, même si je pratique la fessée de longue date. Le respect est pour moi une valeur dans les deux sens. Je suis ultra respectueux avec toutes les personnes que je reçois, j’attends la même chose d’elles. (J’insiste sur le retard à répétition de la dite miss )

    Mes soumises actuelles et mes ex, ont toujours énormément apprécié le respect que je leur porte. Elles ont appris que l’on peut jouer et plaisanter avec moi sans aucun souci, j’aime jouer, l’humour, la plaisanterie et que je suis ultra tolérant. Il y a des dom haut perché, bardés de cuir et de principes, ce n’est pas mon cas.
    Toutefois mes soumise ont aussi appris que quand je dis « stop » il faut vraiment s’arrêter. Elles savent que si je préviens, la fois suivante la punition sera réelle, elles ne s’y amusent qu’une fois…..

    Promettre et ne pas donner n’est-ce pas de la faiblesse ?

    Dans la vie quotidienne, hors jeux / BDSM et fessée, lorsque l’on est en retard à répétition dans son entreprise, on s’expose à un avertissement, puis deux puis à un licenciement. Là cela est bien plus grave qu’un week-end annulé.

    Dans tous les week-ends gratuits que j’organise, (6 ou 8 par an) avec ceux qui arrivent en retard (3 /4 heures) ou qui me plantent et s’excusent le lendemain….. je m’inquiète pour rien. La fois suivante, quand ils veulent revenir, c’est toujours complet, allez donc savoir pourquoi ?

    @ Christal : effectivement, c’était une relation suivie. Très suivie même ^^^^^^ la dite soumise martyrisée a souhaité un branding quelques années plus tard.

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 3 semaines et 2 jours par  TSM.
    #21313

    iioko
    Participant

    @tsm30 : wahou vous faut pas vous chercher vous dit donc :D, je pense que l’approche fessée et bdsm peut différer à cet endroit justement (ne pas prendre de plaisir à la punition qui suit un STOP)…
    Par contre je suis d’accord que si on menace d’une punition et qu’à la transgression suivante on ne fait pas ce qu’on a dit, ça ne sert à rien et ça fait perdre toute crédibilité…
    Un branding c’est quoi ?
    Et sinon pauvre @mi-ange, on dévie complètement du sujet qui consiste à l’aider à trouver un moyen de gérer ses addictions… Personnellement je suis assez d’accord que la menace d’une punition physique qui habituellement est érotique n’est probablement pas très efficace, pourquoi pas des privations de choses qui te plaisent (sortie, loisirs, le carré de chocolat autorisé, shopping) et en même temps une carotte : un massage, un calin, un cadeau, un resto si tu réussis tes objectifs ?
    Y a un autre truc qui marche aussi sur moi c’est les punitions avec des instruments que je n’érotise pas du tout (genre les câbles usb, ça fait très mal sans du tout avoir le coté brûlant et “vibratoire” des autres instruments)

    #21315

    waldo
    Participant

    Dans mes jeux, les “fautes” sont généralement bénignes, ou carrément voulues, prétextes à des punitions qui n’en sont pas, même si elles sont sévères, puisque ce sont précisément ces châtiments qui sont attendus par les fautives, pour leurs plaisirs pervers, et ce sont leurs derrières qui en font les frais.
    Si, d’aventure, j’attends une charmante pécheresse – qui vient de toutes façons pour couiner sous le martinet ou la badine -, je peux ajouter un supplément pour ce retard. J’ai horreur des gens en retard. Mais ce supplément de punition va rester dans le cadre de départ, la correction sera juste un peu plus pimentée.
    Dans la vraie vie, je ne punis pas les gens en retard, femmes ou hommes. Je les enguirlande si ce sont des proches, mais ceux-là s’excusent platement avant que j’aie ouvert la bouche…
    Ceci pour dire que, lorsque nous ne sommes pas dans un contexte ludico-érotique, nous ne punissons pas les gens pour tout ce qu’ils peuvent faire qui nous déplaît…

    Cette notion de punition est donc bien réservée à nos fantaisies érotiques. Et flanquer à la porte une vilaine en retard alors que je rêve de m’occuper de ses fesses serait une punition pour moi d’abord !… Sans compter que ce serait trop cruel pour la demoiselle, et je suis un sentimental. Et puis, elle pourrait aussi ne pas revenir…
    Mais il existe incontestablement des soumises qui admettent parfaitement d’être traitées comme des serpillères. C’est juste un autre monde que le mien.
    Et puis, si je tombais sur Misty, hein ?… Et qu’elle me colle une beigne ?… J’en frémis d’ une épouvante glacée.

    #21317

    TSM
    Participant

    Un branding

    Un branding est un marquage au fer rouge mais là, nous ne sommes pas du tout dans le monde de la fessée.

    STOP avant que cela dérape et que l’on me traite de vrai sadique !!!!! Ce marquage était désiré, espéré et attendu par la personne soumise. Je n’ai rien imposé, bien au contraire !!!!

    (Le reste est censuré par le Méchant… Et oui, je fais une petite crise d’autorité, vous n’aviez pas l’air de saisir ma précédente intervention…)

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 3 semaines et 2 jours par  TSM.
    • Cette réponse a été modifiée le il y a 3 semaines et 2 jours par  Monsieur Méchant.
    #21318

    Christal
    Participant

    @iioko : le branding dans mon jargon à moi : c’est la gestion de marques, création d’univers, storytelling,… Bref de la com’et du marketing. Par contre dans le contexte de @tsm30, aucune idée.

    #21319

    Christal
    Participant

    Bah finalement je préfère ma définition 😉

15 sujets de 31 à 45 (sur un total de 57)

Le sujet ‘Addictions et punitions’ est fermé à de nouvelles réponses.