Une soirée d’automne

Accueil Forums Discussions générales Récits Une soirée d’automne

11 sujets de 1 à 11 (sur un total de 11)
  • Auteur
    Messages
  • #51636
    Miss Betty
    Participant


    au coin du feu

    Les feuilles commencent à tomber et les tapis dorés et rouge recouvrent les jardins, les trottoirs.
    La brise légère fait virevolter quelques feuilles par ci, par là.
    En se baladant ce soir la main dans la main, les feuilles mortes craquent sous leurs pas.
    Elle frissonne, alors il retire sa veste et lui entoure les épaules avec pour lui apporter un peu de chaleur.
    En ouvrant la porte de la maison, elle s’arrête sur le perron. Son regard croise le sien. Elle esquisse un sourire au coin des lèvres et une petite étincelle apparaît dans ses yeux.
    Il a compris.

    Elle a ce regard qu’il a déjà vu tant de fois. Celui qui veut dire : “punie moi”.
    Alors lentement, il ferme la porte derrière eux et il lui glisse dans l’oreille :
    “Attend moi au coin, debout et mains sur la tête. Ne bouge pas. Ne te retourne pas”.
    Sa voix est grave, ferme et pleine de promesse.

    Il prend le temps d’allumer un feu dans la cheminée. La douce chaleur irradie dans la pièce et réchauffe l’atmosphère après cette balade automnale.
    Il s’avance derrière elle, pose ses mains sur sa taille, se penche et lui mord doucement le lobe de l’oreille. Une main glisse lentement au niveau de ses fesses.
    Petite pause … il rompt le contact et clac fermement ses 2 fesses encore protégées… 3, 5, 10 fois ! Elle laisse partir sa tête en arrière et gémit. Elle attendait ce moment depuis son réveil.

    Il la dirige d’une main ferme vers le fauteuil au coin du feu. Les flammes se reflètent dans son regarde et le rend brûlant. Il devine ses tétons qui pointent à travers le tissu de son haut. Elle ne porte pas de soutien gorge, préférant se sentir libre. Il lui ordonne de lever les bras et lui ôte son pull en cachemire. Elle plonge son regarde au fond de ses yeux bleus, un regard incandescent, et elle mordille sa lèvre.

    Il s’assoit dans son fauteuil en cuir et la bascule avec tendresse sur ses genoux. Il s’emploie avec lenteur à lui baisser son pantalon et son tanga noir en dentelle.
    Le silence qui règne dans la pièce est rompu par le crépitement du bois et des braises. Ils n’ont pas besoin de parler car ils se comprennent. Depuis toutes ses années, leur complicité est infaillible.

    Les essences du bois qui brûle dégagent une odeur très agréable. Elle rappelle souvent notre enfance, lisant une histoire sur une couverture devant la cheminée avant de rejoindre son lit et rêver.
    Il claque les deux fesses avec douceur, et intensifie le rythme en même temps que son plaisir augmente.
    Elle se laisse emporter par l’ambiance, l’odeur, la chaleur, les craquements du feu entrecoupés du bruit des claques. La chaleur de ses fesses se fait de plus en plus intense et elle sent le plaisir s’installer dans son intimité.

    Il passe alors sa main entre ses cuisses et ses doigts se faufilent dans sa grotte pour sentir l’humidité et la chaleur de son désir, son plaisir… Si intense. Il la relève et lui dépose un baiser sur la bouche.
    Toujours avec douceur, il l’installe à genoux devant le fauteuil et lui demande de bien offrir son cul. Il laisse alors glisser les lanières de cuirs sur ses fesses et elle se cambre d’avantage pour les sentir le long de son sexe. Elle veut ressentir chacune des lanières sur sa peau fine et délicate, en ressentir la morsure et savourer la douleur se transformer en plaisir.
    Lorsqu’il l’abat d’un coup sec, elle pousse un cri de surprise et sourit. Il continue de fouetter son cul, de fouetter son sexe …. Elle savoure chaque instant et se laisse envahir par un orgasme puissant. Elle gémit sous les coups et tout son corps se tend.

    Alors, il dépose le martinet au creux de ses reins, lui caresse le dos, la nuque, ses fesses chaudes ….
    Le cliquetis de sa ceinture résonne et les boutons de son jean s’ouvrent un à un…..
    Ils finiront leur soirée dans une jouissance commune, comme si le temps s’est arrêté.

    Et pendant ce temps là, dehors, les feuilles virevoltent et tombent pour marquer les saisons qui passent !

    Cueille le jour présent sans te soucier du lendemain

    #51642
    Lord Stephen
    Participant


    Félicitations ma @missbetty, c’est un magnifique récit. Je sens les odeurs d’automne, j’entends le feu crépiter et hume les effluves provenant de la cheminée.
    La chaleur de cette douce fessée et les lanières cinglantes du martinet.

    Que ne donnerais-je pour être ce tendre compagnon au bras si sévère.
    😘

    Un homme n'est rien sans une grande femme dans sa vie.

    #51652
    lunapower
    Participant


    très joli merci @missbetty 🙂

    #51657
    Sombrelle
    Participant


    Merci de l’avoir publiée @missbetty, c’est un plaisir de pouvoir te relire.
    Je trouve ton récit magnifique, les émotions, les sensations si bien décrites, la poèsie qui s’en dégage… tout!

    Alea Jacta Est

    #51666
    salamboflaubert75
    Participant


    J’adore et ton style d’écriture me plaît… L’émotions, le trouble et les ressentis… Bravo
    L’illustration est très belle aussi.

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 1 mois et 2 semaines par salamboflaubert75.
    #51671
    SandrineG
    Participant


    Très poétique @missbetty
    mais laisse nous encore un peu d’été! L’automne arrivera bien assez vite….;-p

    Merci pour ta plume…

    "Et mes fesses, tu les aimes mes fesses" 😉

    #51681
    Dundee
    Participant


    Bravo miss Betty,
    Cela me rappelle une séance vécue avec ma partenaire dans un petit hôtel en Chevreuse prêt de Paris. Je revis les mêmes sensations à vous lire. C’est si bon car très bien senti de votre part !

    Épicurien, grand voyageur, adepte de la fessée OTK

    #51684
    Saul
    Participant


    un bien joli récit, le vent fera craquer les branches, octobre tiendra sa revanche F. Cabrel

    Suite sans doute à mon post récent, je reçois des sollicitations de fesseurs. donc pour éviter ses importuns avec lesquels je ne me connecterais je précise immédiatement que je suis HETERO, donc messieurs passez votre chemin MERCI

    #51719
    ontheknee
    Participant


    Très beau récit ,l’automne ses couleurs,le debut des changements flagrants de temperature enfin sans parler de l’erotisme de la situation ….

    #51739
    Gants de velours
    Participant


    Missbetty très beau récit jamais lassé de le lire et relire bravo

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 1 mois et 1 semaine par Gants de velours.
    #51784
    Badine79
    Participant


    Tres joli texte miss j adore

11 sujets de 1 à 11 (sur un total de 11)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.
PHP Code Snippets Powered By : XYZScripts.com