une petite histoire offerte…

Accueil Forums Discussions générales Récits une petite histoire offerte…

15 sujets de 1 à 15 (sur un total de 15)
  • Auteur
    Messages
  • #50995
    lnlune
    Participant

    Affalée sur le lit, le téléphone greffé à l’oreille, tu jacasse depuis une heure au téléphone avec sa copine.

    – Marie! Viens dans la cuisine!

    – Attends, ma mère m’appelle. Putain qu’est-ce qu’elle veut ?!

    Décidée à rester tranquille dans ta chambre, tu écarte le téléphone avant de brailler à ton tour :

    – Quoi ?!
    – Viens ici, je te dis !

    Fait chier…

    – Mais pourquoi ?!
    – Parce que je te le demande !
    – Tu devrais peut-être y aller, conseille sagement ta copine.
    – Elle me saoule…
    – Marie, je compte jusqu’à 3 !
    – Putain, elle a fait des progrès !
    – Allez, je te laisse.

    Tu descends d’un pas lourd l’escalier, trop énervée d’avoir été coupée dans la conversation par ta mère. Tu entres dans la cuisine et tu ne te fis pas à l’air encore plus énervé de ta mère qui se tient debout les mains sur les hanches.

    – Quoi ?!
    – Oh, tu ferais bien de changer de ton ma petite fille…

    Le « petite fille » t’a toujours agacé. Après tout, tu as déjà 16 ans. Mais tu viens de manquer le deuxième indicateur de ce qui va se passer.

    – Tu as vu la table ?

    Tu regardes la table. Oui ?

    – Il y a des miettes.
    – Et ?

    Ta mère ferme les yeux, inspire et se met à débiter son speech sur le ménage, l’aide à lui apporter parce que c’est pas la bonne ici, et patati et patata.

    – Franchement, tu m’as fait descendre pour ça ?!

    Tu vois les yeux de ta mère se plisser et tu commences à réaliser que peut-être tu ferais mieux de marcher sur des œufs.

    – Tu étais encore au téléphone ?
    – Ouais.
    – Donne-le moi.
    – Pourquoi ?
    – A ton avis ?
    – Bah non c’est me mien !
    – C’est moi qui paie les factures je crois ?
    – Oui bah nan c’est le mien. C’est personnel d’abord.
    – Mince Marie, je te dis de me donner ton téléphone, crie ta mère en avançant sur toi.

    Paniquée à l’idée qu’on t’arrache un de tes membres, tu recules. Jusqu’au mur.

    – J’en ai marre de ton attitude ! Viens par là ! Lance ta mère en t’attrapant par le bras.

    N’ayant pas hérité de la morphologie maternelle, tu ne peux pas résister face à sa poigne. Ça ne t’empêche pas pour te débattre comme une furie. En vain.

    – Je fatigue, Marie. Je t’ai déjà dit d’essuyer la table après avoir manger !

    Sur ce, ta mère tire un peu plus fort sur ton bras. Elle passe son autre large bras autour de ta taille et te voilà la tête en bas, le fesses en l’air et les pieds touchant à peine le sol.

    – Mamaaan !!
    – Oh, y a plus de maman qui tienne, ma fille !

    CLAC ! CLAC ! CLAC ! CLAC ! CLAC ! CLAC !

    La main maternelle s’abat tel un métronome sur tes fesses, l’une après l’autre. Quelle idée d’avoir mis un short en coton.

    – Arrête, s’il te plait maman !
    – Tu vas me faire le plaisir d’obéir, c’est clair ?

    CLAC ! CLAC ! CLAC ! CLAC ! CLAC ! CLAC !

    – Ouiiiii !

    Tu sens tes pieds retoucher le sol et tu penses que c’est fini. Grave erreur.

    – Je crois que cette fois tu vas la recevoir cul nu la fessée !

    Tu te mets à gigoter comme une furie.

    – Non, non, non…
    – Quand je te demande de descendre, tu descends, reprend ta mère en baissant d’un coup ton short et ta petite culotte.

    Tu sens que tes joues sont encore plus rouges que tes fesses mais ça ne saurait rester ainsi.

    CLAC ! CLAC ! CLAC ! CLAC ! CLAC ! CLAC !

    – Aaaahh !
    Les claques sont bien plus cuisantes que toute à l’heure. Tu essaies de gigoter mais tes pieds ne touchent plus le sol. Ta mère resserre son bras autour de ta taille.

    CLAC ! CLAC ! CLAC ! CLAC ! CLAC ! CLAC !

    – Tu vas me le donner maintenant ton téléphone ?
    – Ouiiiii !

    Ta mère n’a pas l’air tout à fait convaincu.

    CLAC ! CLAC ! CLAC ! CLAC ! CLAC ! CLAC !

    A force de battre des pieds, ton short et ta culotte sont tombées par terre. Tu as l’impression d’avoir à nouveau 8 ans. Tu pleures sous la main punitive, tu pleures aussi de honte de te retrouver ainsi pliée sous le bras de ta mère à 16 ans à recevoir une cuisante fessée cul nu.

    CLAC ! CLAC ! CLAC ! CLAC ! CLAC ! CLAC !

    Ta mère finit enfin par te redresser. Tu gardes la tête baissée.

    – Ton portable…

    Tu réalises qu’il n’a pas quitté ta main. Tu le tends à ta mère.

    – Maintenant tu m’essuies la table.
    – Je peux me rhabiller?, demandes-tu en t’essuyant les yeux avec la manche de ton t-shirt.
    – Non. Les vilaines petite filles désobéissantes ça reste le cul à l’air. Tu essuies et tu vas mettre ton nez au coin.

    #51002
    Chess
    Participant

    Je retrouve avec grand plaisir ton style d’écriture qui a bercé mes (jeunes oui je sais !) années. Merci pour ce partage. Au plaisir de te lire encore et encore et encore.

    Chat sauvage à adopter.

    #51003

    Une chouette histoire. Dommage qu’on en sache pas plus sur son passage au coin

    Fesse-mpi, si tu peux !

    #51004
    lnlune
    Participant

    La demoiselle était pressée que je lui fasse lire l’histoire du coup j’ai dû abréger. 🙂 Moi aussi je voulais parler du coin…

    #51005
    Badine79
    Participant

    Tres belle histoire merci

    #51008
    james71
    Participant

    Tres belle histoire, tu te sens autant la mère que la fille ?

    #51011
    jjack
    Participant

    Une histoire rondement menée, serais-ce un souvenir ou bien une envie de revivre cette scène ?

    #51012
    salamboflaubert75
    Participant

    Merci pour cette histoire

    #51017
    éducateur
    Participant

    INLUNE super beau récit histoire bien racontée

    bonjour je suis de la région parisienne ( ile de France ) je suis éduquateur comme mon pseudo l'indique pratiquant la féssée punitive et sévère et je serais ravi de remettre dans le droit chemin jf désobéissantes et dévergonder avec de sévère féssées bien méritées

    #51020
    lnlune
    Participant

    C’est inventé de toute pièce. Mais on a le droit de la vivre, je ne prendrai pas de droit d’auteur. 🙂

    #51022
    lnlune
    Participant

    Pour le coup, j’étais plutôt la mère là. Le cadeau était pour la fille. :p

    #51023
    éducateur
    Participant

    Pure invention mais bien raconter bravo

    bonjour je suis de la région parisienne ( ile de France ) je suis éduquateur comme mon pseudo l'indique pratiquant la féssée punitive et sévère et je serais ravi de remettre dans le droit chemin jf désobéissantes et dévergonder avec de sévère féssées bien méritées

    #51035
    Poenas
    Participant

    Belle histoire !

    Créateur de chaleurs corporelle

    #51043
    lunapower
    Participant

    Je retrouve avec grand plaisir ton style d’écriture qui a bercé mes (jeunes oui je sais !) années. Merci pour ce partage. Au plaisir de te lire encore et encore et encore.

    Tout pareil que @chess 🙂

    #51095
    Saul
    Participant

    Excellent.petit récit pointé de drôleries qui ferait bien de rendre les jeunes personnelles dans leurs utilisations abusives du portable

    Suite sans doute à mon post récent, je reçois des sollicitations de fesseurs. donc pour éviter ses importuns avec lesquels je ne me connecterais je précise immédiatement que je suis HETERO, donc messieurs passez votre chemin MERCI

15 sujets de 1 à 15 (sur un total de 15)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.
PHP Code Snippets Powered By : XYZScripts.com