Une intense soirée

Accueil Forums Discussions générales Récits Une intense soirée

Ce sujet a 7 réponses, 5 participants et a été mis à jour par  Ajenky, il y a 3 jours et 1 heure.

8 sujets de 1 à 8 (sur un total de 8)
  • Auteur
    Messages
  • #40267

    Ajenky
    Participant

    Un soir, à une heure où on ne compte plus les minutes, deux êtres se tiennent encore éveillés. Ce n’est pas le sommeil qui les a séduit aujourd’hui. Baignés dans la lumière tamisée du salon, ils prolongent leur retrouvaille jusque tard dans la nuit.

    Une bouteille de vin trône à moitié vide sur la table basse. Les verres s’entrechoquent. Ils boivent à cette délicieuse soirée. Un ciné, un restau, une courte promenade nocturne, des échanges de regards, des sourires complices, …, l’envie irrépressible de ne pas se quitter, …, une invitation à boire un dernier verre, ont parfait le tableau de leur rendez-vous. Un peu cliché, certes, mais ils s’y sentent bien.

    Repus, les musques légèrement fatigués, ils continuent malgré tout de refaire le monde. Assis sur le canapé, ils échangent de tout : les maux du quotidien comme les éclats de rire. Leurs mots fusent, les sujets s’enchainent sans aucune logique et leur discours est quelques fois confus. Mais ils s’en foutent. Ils se laissent tous les deux bercer par le flot continu de leur discussion sans queue ni tête.

    Dans ce mélange bigarré de thématiques, une seule est restée immergé tout du long et a souvent nourri de riches conversations. Celle par quoi ils se sont rencontrés. De leur jardin secret mutuel. De leurs jeux interdits. Ces envies qu’ils n’ont jamais osé avouer à d’autres de peur de se voir juger, mais qu’ils se décrivent dans le moindre détail. Ces plaisirs qu’il est difficile de faire comprendre aux profanes. Toutes ces activités, qui ni elle ni lui, ne peuvent évoquer dans un lieu public sans se sentir gênés ou espionnés.

    Sur tout cela et sur d’autres sujets encore, ils peuvent s’exprimer librement, abondamment et en confiance. Pour le moment rien n’arrêtera leur dialogue complice, pas même les premières lueurs du jour qui ne tarderont pas à arriver. Ils sont captivés l’un par l’autre, construisant par le verbe ce moment hors du temps.

    Ses yeux dans les siens, il lui parle aussi et surtout d’elle. De la chance qui a eu de la rencontrer. De combien sa présence lui est aujourd’hui indispensable. De son caractère bien trempé qui lui fait tourner agréablement la tête. Que tout en elle, ses yeux, son nez, ses joues, son sourire, ses mains, son allure, … lui plait.

    Des partenaires, c’est vrai, il en a connu. Des fantasmeuses ou des maso trop douillettes lui ont amené son lot de déception. Pourtant, toujours à l’écoute, il a lu et écrit des centaines de lignes pour au final trop souvent tomber sur une femme-enfant encore indécise. Certaines ont été à son goût, le temps d’une nuit peut être, mais jamais personne ne lui a donné autant envie de franchir le cap, d’oublier à chaque instant ce pourquoi ils se sont rencontrés qu’elle.

    Il ne voit pas en elle, un simple corps à désirer et à contrôler. Elle est plus que cela. C’est tout son âme qui l’attire. Avec elle, il freine aisément ces fantasmes, parfois égoïstes, de domination. Il n’y a qu’elle dans son esprit et rien d’autres. Son bonheur, sa sécurité l’importe plus que tout. Il ne veut plus la voir que dans ce carcan trop étroit de leur séances. Désormais, il veut la connaitre dans les situations les plus banales, du saut du lit au couché. Que la dernière chose qu’il voit avant de rendre son dernier souffle soit son joli visage marqué par les années.

    Il serait prêt à sacrifier tous ses amusements singuliers pour rester éternellement auprès d’elles. Ce célibataire endurci, à la recherche d’une simple partenaire de jeu, s’est aujourd’hui trouvé bien plus qu’un compagne de vie.

    Ce soir, il s’enivre de sa présence et s’attache à lui transcrire si purement ce qu’il a dans le cœur.

    Ses yeux dans les siens, elle lui répond. Elle aussi, à cœur ouvert, elle laisse ses mots porter ses sentiments. Elle aime son attitude, sa prestance et son humour. Sa carrure lui plait. Elle se sent protéger dans ses grand bras, lovée contre sa poitrine. Sentir son corps chaud contre sa peau l’apaise. Elle adore aussi son sourire enjôleur qui la fait fondre à chaque instant. Elle affectionne tout particulièrement sa voix profonde et chaude qui la berce et la rassure.

    Elle apprécie également son tempérament ronchon, ses manières quelques peu psychorigides, mais surtout sa susceptibilité avec laquelle elle prend un malin plaisir à jouer.

    Mais surtout, en lui, elle voit un homme sûr, honnête et droit. Quelqu’un sur qui elle peut enfin se reposer. Car, elle aussi, elle en a vu des drôles de types. Des abonnés absents quand vient le jour du rancart, en passant par les connards qui cherchent juste à accroitre leurs tableaux de chasse, aux pires enfoirés que la terre ait porté. Ces derniers qui justifient des comportements excessifs par le fait d’être dans le “jeu”, qui prennent uniquement cas de leur envies au détriment de leurs partenaires et qui, si on ne les arrête pas à temps, peuvent parfois s’avérer dangereux.

    Elle le sait, dans ce monde plus qu’ailleurs, les blessures faites par certains laissent le corps et l’âme meurtris à jamais. De quoi vouloir tout foutre en l’air et tout arrêter. Elle est passé par là. Elle s’est ainsi construite une carapace que malgré tout quelques “gars bien”, après beaucoup d’efforts, ont essayé d’alléger. Mais aucun n’y est arrivé comme lui l’a fait.

    Avec lui elle a pu affronter certains de ses démons, retrouver le goût pour ces ébats licencieux et renaitre dans son étreinte protectrice. Aujourd’hui, avec lui elle se sent bien, capable d’aller n’importe où il le dira. Elle sait qu’elle peut s’abandonner totalement à lui. Il saura l’amener aux frontières de ses fantasmes les plus fous, mais ne la forcera jamais à les dépasser.

    Mais plus encore, elle aime simplement être avec lui. Elle veut également sa présence ailleurs que dans ces moments frivoles. Il est pour elle son fesseur, son dominateur, son amant, son ami, son confident,… son homme tout simplement. Rien ne pourra le détacher d’elle.

    Chaque parole déclarée fait fondre le cœur de l’autre. Ils s’attendrissent mutuellement. Petit à petit l’ambiance dans la pièce est en train de changer. Ils ne se quitte plus de yeux, absorbé l’un à l’autre. Leur corps se rapprochent lentement. L’alcool a quelque peu accéléré l’euphorie générée par le fait d’être enfin ensemble. Il n’y a plus de gêne entre eux. Leur geste et leur regard sont de plus en plus équivoque. Même leurs phrases ne cache plus leur hâte de ponctuer cette magnifique soirée par un final grandiose.

    L’ambiance, si platonique jusqu’alors, commence à s’atténuer. Il suffit d’un rien pour que tout bascule. Un rien. Quelques minutes se passent, le désir commencent à grandir en eux. Un rien. Ses yeux dans les siens, la tension est palpable. Un rien…

    C’est finalement elle qui ouvre les festivités. Une remarque déplacée, il surréagit. Elle s’en moque. Il exige des excuses qu’elle refuse de donner. Nouvelle sommation et nouvelle provocation. Le manège se met doucement en route. Ses menaces essuient quelques légères railleries . C’est déjà le dernier avertissement…

    Ses yeux dans les siens, elle le défie une dernière fois. Leur corps proche, il glisse une main sur sa taille et l’attire ardemment à lui. Cette fois-ci le manège est bien lancé.

    (A suivre…peut-être)

    • Ce sujet a été modifié le il y a 1 mois par  Ajenky.

    Le désir de donner nait du plaisir de recevoir - https://lefesseurdocile.blogspot.com/

    #40284

    Vincent flâneur
    Participant

    Quand la fessée mène à l’amour, tout simplement. Merci @ajenky ! Parfois il faut oser le dire, oser l’espérer.

    #40295

    Ajenky
    Participant

    Merci @vincentflaneur pour ce commentaire.

    Pour moi c’est surtout l’amour qui amène à la fessée 🙂

    Mais je suis d’accord avec vous on ne le dit pas assez souvent.

    Le désir de donner nait du plaisir de recevoir - https://lefesseurdocile.blogspot.com/

    #40303

    Léonora
    Participant

    Un très joli texte, tout en douceur et subtilité, merci beaucoup pour ce partage

    Moi, joueuse et provocante?! Non, Naturelle! 😀

    #40492

    Piou
    Participant

    Très beau texte @ajenky, c’est encore plus beau et intense, la fessée, quand les sentiments s’en mêlent

    #40493

    Ajenky
    Participant

    Merci @piou et @leonora pour vos messages 🙂

    Le désir de donner nait du plaisir de recevoir - https://lefesseurdocile.blogspot.com/

    #40537

    Lily Rose
    Participant

    Et bien que dire a part que ce texte est tout simplement magnifique.

    #40659

    Ajenky
    Participant

    @lilyrose Merci pour le commentaire

    Le désir de donner nait du plaisir de recevoir - https://lefesseurdocile.blogspot.com/

8 sujets de 1 à 8 (sur un total de 8)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.