UNE FÉSSÉE À L'ISSUE ÉMOUVANTE

Accueil Forums Discussions générales Récits UNE FÉSSÉE À L'ISSUE ÉMOUVANTE

Ce sujet a 7 réponses, 6 participants et a été mis à jour par  Herlilira, il y a 2 semaines et 1 jour.

8 sujets de 1 à 8 (sur un total de 8)
  • Auteur
    Messages
  • #36995

    MadameAutoritaire
    Participant

    Cela faisait quelques jours que je ne me sentais pas comme d’habitude… plus de fatigue, sensation de malaise, maux de ventre, sautes d’humeur… bref je n’étais plus tout à fait moi même sans pouvoir l’expliquer de plus, la nourriture ne m’attirait pas vraiment, il arrivait même qu’elle me rende littéralement malade.
    Mon mari ne tarda pas à se rendre compte que quelque chose clochait et malgré que je tentais au maximum de le rassurer je sentais bien que ça ne servait pas à grand chose….
    Un matin je pris la décision d’aller voir mon médecin pour lui expliquer mon état de fatigue permanent et obtenir éventuellement un traitement qui me permettrait de tenir le coup. Après m’avoir osculté le verdict tomba: – “Vous êtes enceinte Victoria félicitations”
    – Quoi mais ce n’est pas possible j’ai toujours eu mes règles et je prends un contraceptif”
    -Eh bien il arrive parfois que le contraceptif ne soit pas fiable quant à vos règles ce sont des règles dites “anniversaire” liées à l’ovulation…”croyez moi je vous l’affirme vous êtes enceinte mais pour que vous le croyez réellement tenez allez aux toilettes s’il vous plaît et faites ce test de grossesse, je vous enverrai ensuite faire la prise de sang je suis sûr de moi”
    Je m’exécute et 5mn plus tard je ressors avec mon test…positif
    -“Vous voyez j’avais raison”
    – ” En effet”
    -” ça n’a pas l’air de vous enchanter”
    – Détrompez vous, je suis contente seulement c’est une surprise c’est tout”
    -“Bien”
    Je lui lance un regard sévère, il n’insiste pas et me rédige l’ordonnance pour la prise de sang qui me confirme que je suis enceinte d’environ 6 semaines…
    Je rentre à la maison et y retrouve mon mari qui m’accueille avec une mine autoritaire, en colère même, je l’interroge du regard…
    “- Victoria je veux savoir ce que tu as, mais avant je vais te flanquer une bonne fessée car j’en ai assez que tu boudes la nourriture, je t’avais prévenue chérie… tu as recommencé à mal te nourrir tu vas en subir les conséquences maintenant viens ici!!!!!”
    – “Chéri écoutes….”
    – ” tais toi!!!!!!!! Ne cherches pas à négocier soit tu ne bronches pas et tu subis que ma main durant 30mn soit c’est ma main 30 mn et la brosse à cheveux ensuite tu choisis!!!!

    Maudite brosse je m’en souviens encore et il est hors de question qu’elle morde mes fesses ce soir… pleins de pensées paradoxales se mélangent dans ma tête : ” cette fessée est injuste” , “Oui mais j’en ai envie” “non je veux pas, si je veux quand même”. En réalité j’ai envie de me retrouver derrière nu sur les genoux de mon mari et j’ai besoin d’évacuer ma pression, de me faire fesser puis câliner ensuite.

    -” tu as fais ton choix?” Me demande t-il d’une voix sévère.
    -“Oui”
    – ” Je t’ecoute”
    -” ta main uniquement”
    -” sage décision viens ici!!!!!”

    -” tournes toi!!!”
    Je porte une robe ce jour là il dégrafe la fermeture et en 2 seconde je me retrouve en collant perchée sur mes talons. Il baisse mon collant.
    ” retires le totalement mais ne touches pas à ta culotte c’est moi qui m’en charge, si tu le désires tu peux te couvrir les épaules”
    “Hummmmmm tu es magnifique ma chérie mais ton beau cul va déguster”
    Sur ces belles paroles il me bascule sur ses genoux et me déculotte lentement. Une fois prête à être fessée il prends quelques minutes pour caresser mon derrière nu….
    -” Bien il est 18h15, à 18h45 je t’enverrai au coin et ta fessée sera terminée, je fais ça pour ton bien ma chérie et n’oublies pas une seule seconde que je t’aime ma puce”
    -“Je t’aime moi aussi chéri”
    Si il savait à quel point…. porter son enfant est pour moi la consécration.
    “Bien tu es prête?”
    ” Oui.”
    ” Bien allons y”
    Les 5 premières minutes sont exactement comme je les imaginais. Les claques sont sévères mais ça reste supportable.
    – “On ne gigote pas Victoria sinon je vais te fesser plus sévèrement c’est comprit?!!!”
    -“Ou… Oui”
    La fessée est sévère et la chaleur commence à devenir de plus en plus intense je sers les dents, les claques pleuvent, tantôt à gauche, tantôt à droite, tantôt au centre a un rythme soutenu….
    -“Huuuuum ton cul à dépassé le stade du beau rose… nous en sommes pile à la moitié ma chéri et crois moi que pour le quart d’heure qu’il reste je vise le rouge feu!!!!! ”
    Et la fessée reprend, implacable, sévère, interminable… la cuisson commence à devenir insupportable… 20mn… encore 10 mn… mon mari prend beaucoup de plaisir à me fesser et prends le temps de me caresser et de le complimenter
    ” Courage ma puce, tu es magnifique et tellement courageuse, seulement tu ne tiens pas compte de mes avertissements je tiens à ce que tu me juge crédible et surtout que tu ne joues pas avec ta santé. Manger correctement est capital Victoria et puisque tu ne le fais pas, je trouve tout à fait Juste de te punir… bien 10 mn… je vais augmenter d’un cran prépares toi”

    Et la fessée reprends, mes fesses doit être rouges feu et la cuisson est tellement insupportable que mes “aiiiiiiiiiiiiiie” se font de plus en plus fréquents.
    -Aaaaaaaaaaaah aiiiiiiiiiie aiiiiiiiiiiiiiiiiie ché…… riiiiiiiiii ooooooouuuuuuuh!!!!!!!!
    – courage ma puce”
    – “je…. peuuuuux pluuuuus”
    Et chose qui ne me ressemble pas du tout je fonds en larmes….je suis enceinte après tout et à fleur de peau en prime…. Oui je suis autoritaire, Oui j’aime l’être, mais comme tout le monde j’ai des émotions, des ressentis et là tout ce que je sais c’est que je me fais fesser depuis 27 mn, que mon derrière est en feu et quand je dis en feu c’est un feu proche à celui de l’enfer et que j’arrive à mes limites….
    De grosses claques au centre de mon derrière augmentent mes sanglots…. 30 mn enfin, la délivrance.
    -” C’est fini ma puce”
    Il me caresse les cheveux et me parle d’une voix douce”
    “- Bravo ma chérie, c’est fini”
    Ses mains atteignent mon derrière qu il caresse avec une extrême douceur. 5 mn plus tard…
    – “Bien lèves toi stp”
    Péniblement je me relève.
    -“Regardes moi ma chérie”
    -” Ne pleure pas ma chérie viens”
    Il m’attire dans ses bras et me console de toute sa tendresse et de son amour.
    – “Maintenant au coin ma manifique femme que j’aime, allez”

    Je m’apprête à obéir lorsque je suis soudainement prise d’une nausée et d’une envie incontrôlable de vomir, je me sens mal et je cours aux toilette in extrémiste pour y vomir de façon spectaculaire. Mon mari frappes à la porte et d’un ton inquiet me demande:
    “Chérie qu’est ce qu’il se passe”
    ” J’arrive chéri excuse moi”
    Après mon petit tour dans la salle de bain pour me rafraîchir ( et refroidir mes fesses), je reviens auprès de mon mari.
    “- Chérie tu es pâle, fatiguée et je suis vraiment inquiet c’est pour ça que j’ai été si sévère, ça me rend dingue, je t’en prie stp dis moi ce qu’il se passe”
    -” Très bien”
    Je m’installe difficilement sur le divan un coussin sous les fesses et invite mon mari à en faire de même.
    ” Alors écoute, j’ai effectivement quelque chose mais ce n’est absolument pas ce que tu crois, lors de mon malaise de la dernière fois je t’ai promis de ne plus recommencer à faire n’importe quoi niveau alimentation et non je n’ai pas recommencé mon délire comme tu dis”
    -“pourtant tu ne peux nier que tu boudes la nourriture actuellement”
    De ma voix autoritaire je lui rétorque :
    -Coupes moi encore une fois la parole et je vais me fâcher. Je suis assez claire?”
    -“Pardonnes moi chérie, continues stp”
    -” Excuses acceptées, d’accord. Effectivement je boude la nourriture actuellement mais ce n’est pas parce que je fais n’importe quoi c’est pour une tout autre raison…..
    -” Tu es malade ma chérie?”
    -“Non rassures toi, ce n’est pas grave au contraire… ”
    – “Je t’en prie dis moi je t’aime et je ne supporte “plus cette inquiétude….”
    “-je comprends….si j’ai tout ça actuellement c’est parce que je suis enceinte mon amour”
    -“😧”
    -“😉❤️”
    – ” On va avoir un bébé?”
    – ” Oui mon chéri”
    Les larmes montent aux yeux de l’homme que j’aime je le prends dans mes bras et l’entoure de tout mon amour.
    – Chérie je suis tellement désolé je t’en supplie pardonnes moi, si tu veux me punir à ton tour vas y je ne m’y opposerai pas je le mérite, j’aurai du comprendre, j’aurai du te laisser m’expliquer au lieu de ça…. je…. j’ai…..
    -” C’est du passé chéri je ne t’en veux pas on oublie, et Non je n’ai aucune envie de te punir”
    -” je peux faire quelque chose pour me faire pardonner? Demande moi ce que tu veux…”
    -” Me faire grâce du coin”
    -” C’est une évidence et je vais te masser les fesses car je n’y suis pas allé de mains morte et je t’ai fait pleurer… si tu savais à quel point je m’en veux…”
    -” On oublie, comme punition je te condamne à me préparer des frites stp”
    -“Des frites?”
    -“Oui stp j’en ai terriblement envie, que veux tu je suis enceinte….”
    -” c’est bien la moindre chose que je puisse faire pour la plus belles des futures maman, mon Dieu, que je suis heureux de t’avoir fait un bébé, que je t’aime ma juriste d’amour, ma femme chérie, mon tout!!!”
    -😘❤️
    C’est ainsi que j’ai eu droit à des frites délicieuses et croustillantes comme je les aime, à un massage des fesses d’une tendresse infinie et à tout l’amour de mon mari si fier d’être un futur papa qui sera à coup sûr formidable. Mon Dieu que j’aime cet homme….
    À toi mon bébé. Peut importe que tu sois garçon ou fille, nous t’aimons déjà de tout notre coeur et nous t’attendons avec impatience….
    une si belle aventure nous attend et à partir de maintenant nous concernant 1+1=3 et nous sommes absolument ravis. Un grand bonheur nous tend les bras et nous saurons l’apprécier à sa juste valeur….

    Victoria alias MadameAutoritaire.

    #36998

    P’titeBrune
    Participant

    Très beau récit, très touchant et très émouvant. Merci pour votre partage. 😊 C’etait un vrai plaisir de le lire! 😘
    En ce qui me concerne, j’aurais beaucoup aimer vivre votre instant, peut-être pas aussi sévère que la votre, mais pouvoir annoncer à son homme, qu’on porte le fruit de notre amour est sûrement un moment incroyable et inoubliable.
    Bonne santé à vous et au bébé, prenez soin de vous! Et encore une fois félicitation 😘😊

    #37002

    Christal
    Participant

    Oh,ça fait écho à ma première grossesse. Je me souviendrai toujours de la morsure de sa ceinture, le soir où mon corps accepté de porter la vie.
    Par contre, c’est mon mari qui m’a annoncé que j’étais enceinte 😋

    Merci pour ce récit, c’est chouette de lire ce genre de fessée.

    #37006

    MadameAutoritaire
    Participant

    Bonjour,

    Un gros merci pour vos commentaires ça me touche beaucoup. Bonne journée.

    #37009

    MadameAutoritaire
    Participant

    Cela faisait quelques jours que je ne me sentais pas comme d’habitude… plus de fatigue, sensation de malaise, maux de ventre, sautes d’humeur… bref je n’étais plus tout à fait moi même sans pouvoir l’expliquer de plus, la nourriture ne m’attirait pas vraiment, il arrivait même qu’elle me rende littéralement malade.
    Mon mari ne tarda pas à se rendre compte que quelque chose clochait et malgré que je tentais au maximum de le rassurer je sentais bien que ça ne servait pas à grand chose….
    Un matin je pris la décision d’aller voir mon médecin pour lui expliquer mon état de fatigue permanent et obtenir éventuellement un traitement qui me permettrait de tenir le coup. Après m’avoir osculté le verdict tomba: – “Vous êtes enceinte Victoria félicitations”
    – Quoi mais ce n’est pas possible j’ai toujours eu mes règles et je prends un contraceptif”
    -Eh bien il arrive parfois que le contraceptif ne soit pas fiable quant à vos règles ce sont des règles dites “anniversaire” liées à l’ovulation…”croyez moi je vous l’affirme vous êtes enceinte mais pour que vous le croyez réellement tenez allez aux toilettes s’il vous plaît et faites ce test de grossesse, je vous enverrai ensuite faire la prise de sang je suis sûr de moi”
    Je m’exécute et 5mn plus tard je ressors avec mon test…positif
    -“Vous voyez j’avais raison”
    – ” En effet”
    -” ça n’a pas l’air de vous enchanter”
    – Détrompez vous, je suis contente seulement c’est une surprise c’est tout”
    -“Bien”
    Je lui lance un regard sévère, il n’insiste pas et me rédige l’ordonnance pour la prise de sang qui me confirme que je suis enceinte d’environ 6 semaines…
    Je rentre à la maison et y retrouve mon mari qui m’accueille avec une mine autoritaire, en colère même, je l’interroge du regard…
    “- Victoria je veux savoir ce que tu as, mais avant je vais te flanquer une bonne fessée car j’en ai assez que tu boudes la nourriture, je t’avais prévenue chérie… tu as recommencé à mal te nourrir tu vas en subir les conséquences maintenant viens ici!!!!!”
    – “Chéri écoutes….”
    – ” tais toi!!!!!!!! Ne cherches pas à négocier soit tu ne bronches pas et tu subis que ma main durant 30mn soit c’est ma main 30 mn et la brosse à cheveux ensuite tu choisis!!!!

    Maudite brosse je m’en souviens encore et il est hors de question qu’elle morde mes fesses ce soir… pleins de pensées paradoxales se mélangent dans ma tête : ” cette fessée est injuste” , “Oui mais j’en ai envie” “non je veux pas, si je veux quand même”. En réalité j’ai envie de me retrouver derrière nu sur les genoux de mon mari et j’ai besoin d’évacuer ma pression, de me faire fesser puis câliner ensuite.

    -” tu as fais ton choix?” Me demande t-il d’une voix sévère.
    -“Oui”
    – ” Je t’ecoute”
    -” ta main uniquement”
    -” sage décision viens ici!!!!!”

    -” tournes toi!!!”
    Je porte une robe ce jour là il dégrafe la fermeture et en 2 seconde je me retrouve en collant perchée sur mes talons. Il baisse mon collant.
    ” retires le totalement mais ne touches pas à ta culotte c’est moi qui m’en charge, si tu le désires tu peux te couvrir les épaules”
    “Hummmmmm tu es magnifique ma chérie mais ton beau cul va déguster”
    Sur ces belles paroles il me bascule sur ses genoux et me déculotte lentement. Une fois prête à être fessée il prends quelques minutes pour caresser mon derrière nu….
    -” Bien il est 18h15, à 18h45 je t’enverrai au coin et ta fessée sera terminée, je fais ça pour ton bien ma chérie et n’oublies pas une seule seconde que je t’aime ma puce”
    -“Je t’aime moi aussi chéri”
    Si il savait à quel point…. porter son enfant est pour moi la consécration.
    “Bien tu es prête?”
    ” Oui.”
    ” Bien allons y”
    Les 5 premières minutes sont exactement comme je les imaginais. Les claques sont sévères mais ça reste supportable.
    – “On ne gigote pas Victoria sinon je vais te fesser plus sévèrement c’est comprit?!!!”
    -“Ou… Oui”
    La fessée est sévère et la chaleur commence à devenir de plus en plus intense je sers les dents, les claques pleuvent, tantôt à gauche, tantôt à droite, tantôt au centre a un rythme soutenu….
    -“Huuuuum ton cul à dépassé le stade du beau rose… nous en sommes pile à la moitié ma chéri et crois moi que pour le quart d’heure qu’il reste je vise le rouge feu!!!!! ”
    Et la fessée reprend, implacable, sévère, interminable… la cuisson commence à devenir insupportable… 20mn… encore 10 mn… mon mari prend beaucoup de plaisir à me fesser et prends le temps de me caresser et de le complimenter
    ” Courage ma puce, tu es magnifique et tellement courageuse, seulement tu ne tiens pas compte de mes avertissements je tiens à ce que tu me juge crédible et surtout que tu ne joues pas avec ta santé. Manger correctement est capital Victoria et puisque tu ne le fais pas, je trouve tout à fait Juste de te punir… bien 10 mn… je vais augmenter d’un cran prépares toi”

    Et la fessée reprends, mes fesses doivent être rouges feu et la cuisson est tellement insupportable que mes “aiiiiiiiiiiiiiie” se font de plus en plus fréquents.
    -Aaaaaaaaaaaah aiiiiiiiiiie aiiiiiiiiiiiiiiiiie ché…… riiiiiiiiii ooooooouuuuuuuh!!!!!!!!
    – courage ma puce”
    – “je…. peuuuuux pluuuuus”
    Et chose qui ne me ressemble pas du tout je fonds en larmes….je suis enceinte après tout et à fleur de peau en prime…. Oui je suis autoritaire, Oui j’aime l’être, mais comme tout le monde j’ai des émotions, des ressentis et là tout ce que je sais c’est que je me fais fesser depuis 27 mn, que mon derrière est en feu et quand je dis en feu c’est un feu proche à celui de l’enfer et que j’arrive à mes limites….
    De grosses claques au centre de mon derrière augmentent mes sanglots…. 30 mn enfin, la délivrance.
    -” C’est fini ma puce”
    Il me caresse les cheveux et me parle d’une voix douce”
    “- Bravo ma chérie, c’est fini”
    Ses mains atteignent mon derrière qu il caresse avec une extrême douceur. 5 mn plus tard…
    – “Bien lèves toi stp”
    Péniblement je me relève.
    -“Regardes moi ma chérie”
    -” Ne pleure pas ma chérie viens”
    Il m’attire dans ses bras et me console de toute sa tendresse et de son amour.
    – “Maintenant au coin ma manifique femme que j’aime, allez”

    Je m’apprête à obéir lorsque je suis soudainement prise d’une nausée et d’une envie incontrôlable de vomir, je me sens mal et je cours aux toilette in extrémiste pour y vomir de façon spectaculaire. Mon mari frappes à la porte et d’un ton inquiet me demande:
    “Chérie qu’est ce qu’il se passe”
    ” J’arrive chéri excuse moi”
    Après mon petit tour dans la salle de bain pour me rafraîchir ( et refroidir mes fesses), je reviens auprès de mon mari.
    “- Chérie tu es pâle, fatiguée et je suis vraiment inquiet c’est pour ça que j’ai été si sévère, ça me rend dingue, je t’en prie stp dis moi ce qu’il se passe”
    -” Très bien”
    Je m’installe difficilement sur le divan un coussin sous les fesses et invite mon mari à en faire de même.
    ” Alors écoute, j’ai effectivement quelque chose mais ce n’est absolument pas ce que tu crois, lors de mon malaise de la dernière fois je t’ai promis de ne plus recommencer à faire n’importe quoi niveau alimentation et non je n’ai pas recommencé mon délire comme tu dis”
    -“pourtant tu ne peux nier que tu boudes la nourriture actuellement”
    De ma voix autoritaire je lui rétorque :
    -Coupes moi encore une fois la parole et je vais me fâcher. Je suis assez claire?”
    -“Pardonnes moi chérie, continues stp”
    -” Excuses acceptées, d’accord. Effectivement je boude la nourriture actuellement mais ce n’est pas parce que je fais n’importe quoi c’est pour une tout autre raison…..
    -” Tu es malade ma chérie?”
    -“Non rassures toi, ce n’est pas grave au contraire… ”
    – “Je t’en prie dis moi je t’aime et je ne supporte “plus cette inquiétude….”
    “-je comprends….si j’ai tout ça actuellement c’est parce que je suis enceinte mon amour”
    -“😧
    -“😉❤️
    – ” On va avoir un bébé?”
    – ” Oui mon chéri”
    Les larmes montent aux yeux de l’homme que j’aime je le prends dans mes bras et l’entoure de tout mon amour.
    – Chérie je suis tellement désolé je t’en supplie pardonnes moi, si tu veux me punir à ton tour vas y je ne m’y opposerai pas je le mérite, j’aurai du comprendre, j’aurai du te laisser m’expliquer au lieu de ça…. je…. j’ai…..
    -” C’est du passé chéri je ne t’en veux pas on oublie, et Non je n’ai aucune envie de te punir”
    -” je peux faire quelque chose pour me faire pardonner? Demande moi ce que tu veux…”
    -” Me faire grâce du coin”
    -” C’est une évidence et je vais te masser les fesses car je n’y suis pas allé de mains morte et je t’ai fait pleurer… si tu savais à quel point je m’en veux…”
    -” On oublie, comme punition je te condamne à me préparer des frites stp”
    -“Des frites?”
    -“Oui stp j’en ai terriblement envie, que veux tu je suis enceinte….”
    -” c’est bien la moindre chose que je puisse faire pour la plus belles des futures maman, mon Dieu, que je suis heureux de t’avoir fait un bébé, que je t’aime ma juriste d’amour, ma femme chérie, mon tout!!!”
    😘❤️
    C’est ainsi que j’ai eu droit à des frites délicieuses et croustillantes comme je les aime, à un massage des fesses d’une tendresse infinie et à tout l’amour de mon mari si fier d’être un futur papa qui sera à coup sûr formidable. Mon Dieu que j’aime cet homme….
    À toi mon bébé. Peut importe que tu sois garçon ou fille, nous t’aimons déjà de tout notre coeur et nous t’attendons avec impatience….
    une si belle aventure nous attend et à partir de maintenant nous concernant 1+1=3 et nous sommes absolument ravis. Un grand bonheur nous tend les bras et nous saurons l’apprécier à sa juste valeur….

    Victoria alias MadameAutoritaire.

    #37010

    lunapower
    Participant

    superbe 🙂

    #37011

    Déborah
    Participant

    Très beau récit.

    #37014

    Herlilira
    Participant

    Merci pour ce beau récit émouvant et félicitations aux futurs parents 😊

8 sujets de 1 à 8 (sur un total de 8)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.