Retour aux sources

Accueil Forums Discussions générales Récits Retour aux sources

Mots-clés : 

Ce sujet a 1 réponse, 2 participants et a été mis à jour par  lunapower, il y a 2 mois.

2 sujets de 1 à 2 (sur un total de 2)
  • Auteur
    Messages
  • #35403

    Automne
    Participant

    Retour aux sources
    Cela faisait 5 ans que j’avais quitter cette ville chère à mon cœur alors que j’y revenais enfin.
    Et non sans raison… Mon initiateur s’y trouvait toujours .
    Plus d’un an que nous ne nous étions plus touchés peau à peau , seuls ses bras m’avaient entourés la dernière fois malgré une envie brûlante de l’embrasser entre fougue et tendresse.
    Enfin nous retournions à ” notre” salle de jeux. Faute de pouvoir se retrouver ailleurs.
    A peine la porte franchie je le provoque encore un peu , cambré mains appuyées sur l’accoudoir du canapé… ” Tu ne le ferait pas exprès par hasard ?”me dit-il.
    ” Non pas tu tout” répondis-je sur un ton innocent.

    Nos regards se croisent et nos lèvres se sont retrouvés comme au premier jour.
    Ses mains n’ont pas tardé à me dévêtir pour enfin embrasser ma peau… Dans un soupir j’acceuillais cette caresse tant attendue depuis des mois. Cette sensation que nos corps étaient fait l’un pour l’autre, dans cette pièce tout particulièrement.
    Nos regards se croisent tandis que nous reprenons notre souffle entre deux baisers fougueux.
    Mes mains retirent son pull et commencent à ouvrir sa chemise . Ses lèvres s’égarent dans mon cou, je soupire d’aise. Il me connait par cœur…
    Entre temps mon soutient gorge a très vite rejoint le t shirt sur le canapé.
    Puis elles descendent jusqu’à ma poitrine tandis que je frôle son entrejambe déjà tendue sous le pantalon.
    Dans une ultime provocation je retire la dernière barrière qui lui reste alors que je suis déjà nue face à lui ,a la merci de ses doigts qui me caressent la vulve et demande qui finira le premier en bas tandis que ma main droite à saisi son membre chaud et doux.
    C’est alors qu’il me fait passer dans l’autre pièce où se trouvent deux matelas de cuir l’un superposé a l’autre mais accessibles.
    Il m’aide à m’y installer sur le dos, instinctivement mes cuisses s’ouvrent et presque immédiatement sa bouche se retrouve en leur centre…
    ” Ça m’avait tellement manqué “soupirais-je
    Sa langue trouve très rapidement mon bouton pour enfin venir le titiller de la pointe , il sait exactement comment faire pour que je lâche prise et exprime mon plaisir au maximum.
    Puis délicatement un doigt me pénètre , peut être même deux car le plaisir est tellement intense que je ne sais plus où donner de la tête …
    Je finis même par en pleurer de joie tant il m’entraîne loin comme une autre dimension.
    Je sens l’orgasme monter progressivement puis soudain le choc tel un immense courant qui transperce délicieusement mon corps de toute part. En cette instant où je suis totalement offerte , lâchée, les hurlements, gémissements, couinements résonnent dans toute la cave. Oui c’est une cave aménagée et savoir que l’on peut entendre ne nous perturbe pas du tout. Il en joue même car il le prolonge divinement bien .
    Essoufflée mais heureuse, je descends lentement de mon nuage .
    C’est alors à son tour de sentir ma bouche , debout alors que je suis à genoux sur le matelas le plus large. Autant en profiter à fond. Impossible d’attendre plus longtemps, il est directement gobé de tout son long . C’est presque un ronronnement qui sort de sa gorge, pendant ce temps une autre se régale.
    La langue s’amuse le long de la hampe, puis reviens de temps à autre sur l’extrémité du gland .
    Tout d’un coup c’est une ” gorge profonde ” à laquelle il a droit , aussi longue que possible.
    Puis d’un léger mouvement fait comprendre qu’il désire changer de position et se retrouve sur le dos ce qui facilite ma tâche.
    Tournée de manière à lui donner des idées , il ne tarde pas à le comprendre et fait passer ma jambe gauche par dessus sa tête . Nous voilà parti pour un 69 explosif.
    Une fois bien prête et lui bien tendu, je m’attends à être pénétré sur le champs… Mais a peine suis-je agenouillé près de lui qu’il m’attrape fermement le bras et me bascule sur ses genoux. La première claque sévère tombe ( après tout je lui ai demandé au préalable) puis quelques autres jusqu’à ce qu’il estime que c’est assez rouge tout en sachant qu’il n’y aura pas de marques et que je suis assez excité pour l’accueillir en moi.
    Je me redresse et me présente à 4 pattes.
    C’est alors que tendrement il me met sur le dos et me tire a lui * il tient à voir mes réactions et m’embrasser*
    Doucement mais sûrement il entre en moi. Enfin, comme une fusion de deux corps fait l’un pour l’autre.
    Alors qu’il me demande “tu aimes que je te baise”Il se fait un peu plus sauvage mais vite obligé de ralentir pour profiter de ce moment suspendu dans le temps. Mon visage est embrassé, caressé… Un instant de pur bonheur.
    Puis il reprend de plus belle jusqu’à jouir longuement en moi . Il y reste un moment en profitant pour me câliner.

    #35840

    lunapower
    Participant

    J’ai chaud tout d’un coup moi ^^

2 sujets de 1 à 2 (sur un total de 2)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.