Punition à distance du 30 novembre 2017

Accueil Forums Discussions générales Journal de punitions Punition à distance du 30 novembre 2017

Ce sujet a 33 réponses, 19 participants et a été mis à jour par  Varois, il y a 2 mois.

4 sujets de 31 à 34 (sur un total de 34)
  • Auteur
    Messages
  • #26513

    Amoureuse
    Participant

    Premier récit que je lis sur ce joli forum…franchement je trouve que la punition est très bien choisie…lorsque l’on doit différer la correction. (D’ailleurs cette punition suffira t elle ou bien sera t elle suivie par autre chose lors de la prochaine rencontre?)
    Je ne suis pas habituée à rendre des comptes…et en te lisant Fraise j’ai ressenti vraiment un joli trouble.
    Quel poigne ce cher Waldo…et ce qui m’a assez touché c’est l’instant que j’imagine de grande émotion que de demander pardon, face au Monsieur (me connaissant ça pourrait prendre un certain temps, non pas par désobéissance mais par le fait d’être troublée à l’idée que je pourrais le faire…la fierté est trop présente parfois chez moi).
    Et ce petit haussement d’épaules…c’est très clair que je l’utilise aussi à mon corps défendant…mais à nouveau l’Homme de la situation était là.
    Ton adresse s’il te plait? que je t’envoie un petit colis…;)

    #29621

    Varois
    Participant

    Prendre tant de risques pour 5 petits bonbons chocolatés..!
    Je vous conseille de choisir plutôt un chocolat de marque, ou de s’offrir du chocolat chez un professionnel, un produit riche en cacao. J’ai apprécié le paillasson, dorénavant, je regarderait mon tapis d’un autre œil. Si j’avais une punie, je pense que j’essayerai de croquer un ou deux carreaux d’un chocolat noir et aux noisettes ou au amande entières, pendant sa punition, ainsi je conserverai l’allant nécessaire à sanctionner cette dévergondée. Son fessier déculotté, dodu, rosé pas encore bien rouge, la température du séant va augmenter. Ses jambes s’agitent, la robe est relevée, offre la vue sur le bas du dos cambré, la culotte blanche roulée à hauteur des genoux.
    Un carreau de chocolat croquant, la noisette craque sous la dent, après ce léger ravitaillement, la valse des claques reprend..

    Du rose pâle au rouge cramoisi par tous les émois.

    #29633

    Fraise Des Bois
    Participant

    Vous êtes sadique, @varois, voila ce que j’en dis 😉

    "Fi des femelles décharnées, vive les belles un tantinet rondelettes !"

    #29697

    Varois
    Participant

    Je ne suis pas sadique, j’adore le bon chocolat. Je pousse la punition à l’extrême. Avoir les fesses bouillantes pour quelques friandises industrielles, alors que votre fesseur se délecte d’un pur cacao, grillé de quelques noisettes torréfiées comme il se doit. C’est être épicurien.
    La prochaine fois prenez un produit d’exception et je pense que votre correcteur sera plus magnanime.

    Du rose pâle au rouge cramoisi par tous les émois.

4 sujets de 31 à 34 (sur un total de 34)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.