Miss Ondine

Accueil Forums Discussions générales Récits Miss Ondine

Ce sujet a 6 réponses, 3 participants et a été mis à jour par  insolite06, il y a 3 mois.

7 sujets de 1 à 7 (sur un total de 7)
  • Auteur
    Messages
  • #37450

    insolite06
    Participant

    Ça fait 16 ans que je travaille dans ce Lycée , et croyez moi j’en ai vu passer des jolis culs de collègues… mais j’ai toujours respecté …et même ceux des mères d’élèves … parce-qu’il y les jolis rêves et oui c’est vrai… mais il y a aussi la fonction et la réalité … et que quand on est prof « le no zob in job » doit s’appliquer un peu plus qu’ailleurs…

    enfin…oui bon…

    Voici deux ans est arrivé une nouveauté qui a incendié les halls, la cour,les salles de classe, et même les couloirs de tout l’établissement …
    je me suis tenu en retrait , à mon habitude et avec grand stoïcisme je l’avoue car ses déhanchés avaient quelque chose d’océanique à faire tanguer tous les matelots , même les plus aguerris …
    De nombreux jeunes collègues ont tenté une approche téméraire en essayant de surfer sur la vague déferlante… mais ils se sont tous fracassés sur les récifs à l’approche de la belle… la vie est si sauvage parfois … que voulez vous…

    je disais « enfin…oui bon… » car j’ai eu l’once d’une faiblesse un jour en disant à une de mes collègues très taquine qu’il fallait interdire la fessée pour les enfants …mais pas pour elle … oui juste une petite phrase « perdition » qui a ( malheureusement?) été entendue par miss Ondine et qui a totalement fait changer son attitude vis à vis du pauvre enseignant stoïque que j’ai toujours su être…

    Je sais pas pourquoi mais depuis ce jour fatidique quelque chose a basculé de façon terriblement insidieuse. Dame Ondine s’est rapprochée de moi et a émis des dizaines de petits signaux subliminaux qui me laissaient pantois car toujours à la limite du oui et du non , juste là où les damoiselles savent si bien nous emberlificoter quand elles savent qu’on ne peut pas vraiment agir sans y laisser notre belle réputation si chèrement acquise de « chevalier vieille France »…

    J’ai résisté … mais je me suis promis de donner quelques explications à Miss Ondine un jour ou l’autre … le vent , la mer, les vagues ça ne m’a jamais vraiment fait reculer … il faut juste un peu de patience … plisser les yeux … et attendre la véritable déferlante… tout est dans l’instinct quand il s’agit de courir sur la mer et oser s’envoler…

    Miss Ondine a fait une ondulation de trop en entrant dans ma classe à la suite d’une journée porte ouverte pour « savoir si monsieur x etait venu me voir parce que il lui avait demandé ou était ma salle et naninana »…

    hum !

    Je l’ai regardé … j’ai plissé les yeux… et j’ai écris au tableau « il faut interdire la fessée pour les enfants …. mais…. »

    je lui ai tendu le feutre et j’ai dis « vas immédiatement écrire la suite » …

    Miss Ondine a rougi… Miss Ondine a dit nonon … Miss Ondine a recroisé mon regard et a dit oui bon mais…

    je me suis avancé vers Miss Ondine après avoir fermé la porte de ma classe…

    j’ai pris ses deux mains je les ai posé sur une table élève …

    J’ai soulevé sa jupe…

    j’ai abaissé le tanga délicieux…

    J’ai apprécié du regard et du bout des phalanges la perfection de la croupe…

    J’ai maintenu au creux des reins pour accentuer la cambrure…

    Et j’ai fessé …

    c’était houleux , sauvage, bouillonnant … comme une mer en furie…

    la suite appartient aux sirènes et aux mouettes !

    Sourire !

    #37458

    lucette
    Participant

    On imaginerait jamais ce qui se passe dans les salles de classe. Ainsi la fessée n’a pas encore été éradiquée? c’est simplement le public réceptif qui a un peu changé!
    je me mets à rêver de retourner sur l’estrade moi.Petits papillons. lèvre mordue. Joli récit!

    #37483

    Anonyme

    Ne soyez pas trop dur avec vous-même. La proie n’est pas celle que l’on croit. La louve vous a conduit dans sa tanière. J’espère que vos corrections suffiront à la remettre dans le droit chemin. Persévérez !

    #37591

    insolite06
    Participant

    @lucette

    Il n’y a plus d’estrade depuis bien longtemps dans les lycées …mais “l’esprit” est toujours là qui n’attend que votre passage pour se réveiller .Merci à vous .

    #37592

    insolite06
    Participant

    @tristan

    Je vous remercie pour vos encouragements sur mon bulletin. En fait le récit a quelques petites années mais je ne doute pas que Miss Ondine a du persévérer. Peut être la croiserez vous sur une plage cet été? qui sait?…

    #37620

    lucette
    Participant

    Oui je sais qu’il n’y a plus d’estrade. J’enseigne également. J’avoue qu’au delà du texte, j’ai aussi été interpellée par l’idée de la fessée au travail. Au vu de mon expérience, c’est quand même très sage dans l’Education nationale généralement. Je me demande si dans d’autres fonctions c’est plus accepté.Milieu médical? travail artistique? professions “au contact”? etc Je me demande aussi la part de fantasme et celle de réalité autour du concept. Je ne sais si j’aurais beaucoup de réponses ici et veuillez m’excuser si je vrille un peu votre récit.

    #37677

    insolite06
    Participant

    @ lucette

    J’aurais du mal à répondre à votre question. Comme vous,j’ai toujours trouvé l’éducation nationale assez sage dans les apparences au moins, et je me suis plutôt conformé à la règle générale…Dans mes autres professions, j’exerçais dans un monde très masculin et donc vraiment peu propice à l’expression de la joyeuse fessée…

    Très curieux comme vous de savoir dans quel secteur il est brûlant de me reconvertir! 🙂

7 sujets de 1 à 7 (sur un total de 7)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.

PHP Code Snippets Powered By : XYZScripts.com