L'orgasme pendant une fessée, l'avez-vous rencontré ?

Accueil Forums Discussions générales Causons fessée L'orgasme pendant une fessée, l'avez-vous rencontré ?

Ce sujet a 41 réponses, 17 participants et a été mis à jour par  jean Paul BORACO, il y a 2 semaines.

12 sujets de 31 à 42 (sur un total de 42)
  • Auteur
    Messages
  • #18001

    Coolflyer59
    Participant

    Ce pfff ést bien insolent, petite etudiante mal tenue… Grrrr

    #18002

    Coolflyer59
    Participant

    Je pense que votre éducateur ne manquera pas d’en prendre bonne note ét de sévir comme il le faut.
    A bientot!

    #18005

    Anonyme

    @helea
    Scandaleux, ou… délicieux ?

    #18006

    Anonyme

    @julien : Non mais sérieux, comment peut-on nous reprocher cela ????

    #18007

    Anonyme

    @helea, je ne le reproche pas, c’est un jeu.
    Au contraire, je serai triste, vraiment triste, qu’une demoiselle reste sèche à l’issue d’une fessée.
    Quelle terrible déception ce serait ….

    #18008

    Anonyme

    J’aurais du mettre un smiley “clin d’oeil” 🙂

    #18009

    Anonyme

    😉

    #26175

    Sylvie
    Participant

    Orgasme pendant la fessee : une fois sur deux !
    Et comme cela se voit (je ne vous explique pas!) La fessee est augmentée en sévérité !

    #26186

    Boudu
    Participant

    @sylvie:Si si! Explique-nous…😆

    #26201

    Vil1tidiab
    Participant

    Moi, non, mais ma “Tit’ Plume”, si ! Souvent mais c’est vrai que chez nous c’est “fessée érotique” voir préliminaire.
    Imaginez-vous, mes dames, être réveillé tendrement par des caresses plus ou moins sages puis, vous vous retrouver sur le ventre, allongé en travers de nos jambes.
    La main qui s’abat dans un bruit sec résonant dans la pièce vous rougissant le fessier. La chaleur vous monte comme le désir pendant que l’autre main vous visite la bastide du plaisir. Vos reins commencent à entamer le ballet du bien-être. De petits râles confirment qu’on est dans la bonne voie et on voyage ensemble dans une excursion commune vers la jouissance.

    Orgasme Ô désespoirs, Ô caresses que j’ai mis,
    N’ai-je donc tant vécu que pour ma jeune amie ?
    Et ne suis-je blanchi dans les cadeaux cédés.
    Que pour na voir jouir ma belle et bien aimée !

    #32001

    Nim
    Participant

    J’ai fait l’expérience de l’orgasme lors de fessées.
    La plus marquantes est celle qui me revient au top 1, s’est déroulée lors d’une soirée en club sur un banc à fesser.

    J étais très bien installée (cela compte aussi pour lâcher prise), mon Maître s’est mis à me fesser tranquillement, le temps d échauffer ma peau, de laisser perler cette moiteur libératrice d’endorphines.
    De laisser les tremblements caracteristiques du plaisir s’exécuter, de me dandiner du cul réclamant plus vite et plus fort….ce qui en général arrive au moment oportun.
    Et puis là il se lâche dans une cadence où je perds la notion de l’endroit qui est frappé, j’ai mal…je crois que je ne vais pas tenir…juste pendant une fraction de seconde…..et là je sens une main ferme entre mes omoplates me plaquer contre le banc, me contraindre, presque m’étouffer.
    Les mains de mon Maître s’éclatent contre mes fesses, la main dans mon dos m’ecrase…
    Et là je jouis, je coule…la jouissance envahit mon corps. Je me sens partir, tout mon corps se relâche, et à la fois mon vagin se contracte me faisant osciller légèrement du bassin.
    Je suis bien, heureuse, euphorique. Cette euphorie je la garderai toute la soirée.
    Je remercie mon Maître, je remercie ce Monsieur… et je n’ai qu’une hâte….regarder mes fesses, sentir la chaleur sous mes mains….et je souris bêtement d’un plaisir qui perdure!

    L'important n'est pas ce qu'on fait de nous, mais ce que nous faisons nous-mêmes de ce qu'on a fait de nous"
    Jean-Paul Sartre

    #32652

    jean Paul BORACO
    Participant

    Il y a de nombreuses années. Ma camarade de jeux que je rencontrais pour la première fois, une prof, s’est retrouvée troussée en travers de mes genoux sur la chaise du bureau sur lequel elle corrigeait ses copies. Alors qu’entre deux séries de claques appuyées, je caressais ses fesses déjà bien rougies, l’excitation étant parvenue à son comble, un orgasme libérateur l’a soudainement ravagée. C’est l’unique fois dans ma carrière de fesseur que cela m’est arrivé. j’en garde un souvenir ému…

12 sujets de 31 à 42 (sur un total de 42)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.