L'étude de l'art est un jeu subtil (5)

Accueil Forums Discussions générales Récits L'étude de l'art est un jeu subtil (5)

Ce sujet a 1 réponse, 2 participants et a été mis à jour par  MlleGrey, il y a 4 semaines.

2 sujets de 1 à 2 (sur un total de 2)
  • Auteur
    Messages
  • #31799

    Coolflyer59
    Participant

    Il y avait au milieu du grand espace de réception de cet etage noble une table, solide apparement, d’une dizaine de couverts.
    Prenant Sophie par le poignet je lâ serrais contre moi au point de sentir les pointes dures de ses seins me poinçonner le torse et je lui murmurais doucement
    “Puisque vous êtes loin d’être une innocente jeunette, nous n’allons pas suivre le protocole dans un ordre classique. Commençons par ceci, puisque dès notre rencontre vous m’avez retiré le plaisir de découvrir votre jolie dentelle intime dont la moiteur parfume encore ma main, troussez vous maintenant jusqu’à la taille je vous prie!”
    Ses yeux s’écarquillent à l’instant
    “Mais monsieur!”
    “Immédiatement vous dis-je”
    Elle obtempéra lentement mais méticuleusement, tandis que je ne quittais pas un instant ses yeux du regard, et que je sentais contre mon poitrail les tremblements qui parcourraient maintenant tout son corps.

    Je lâ détachais de moi. Le spectacle était superbe : sa ligne de corps élancée par ses talons donnaient une fluidité superbe au galbe de ses hanches et de ses cuisses sur lesquelles ses bas Ét son porte jarretelle dessinaient de brulants sentiers de Desir. Mais je restais de marbre lorsque je lui indiquait
    ” retournez vous, approchez vous de la table et posez vos deux mains à plat sur le plateau” elle s’executa
    “Écartez légèrement vos pieds et cambrez vous à peine ”

    Elle se retourna, et me voyant en train d’ajuster ma ceinture en double bien serrée dans ma main droite elle dit d’une voix étranglée
    “Pas dejà le ceinturon Monsieur!”
    “Vous eyes une grande fille, Sophie, éduquée et expérimentée. Nous allons commencer par ce qui aurait pu être la fin si vous vous étiez montrée raisonnable et respectueuse”
    “Oh non, Monsieur, dit elle en geignant, les deux yeux brutalement humides”
    “Sophie, reconnaissez vous que vous l’avez pourtant mérité” dis-je en colère “répétez : j’ai tout à fait mérité 20 coups de ceinture…”
    Elle tourna la tête pour regarder maintenant ses mains sur la table Ét apres une hésitation, elle répéta d’une voix blanche:
    “Monsieur, j’ai tout à fait mérité 20 coups de ceinture… mais doucement au debut!”

    Nous verrons… Préparez vous, détendez vous. À chaque coup vous compterez. Ét j’aimerais que vous me manifestiez votre reconnaissance…”
    “Bien Monsieur” dit elle tandis qu’un grand frisson parcourrait toute sa colonne vertébrale

    Je caressais d’abord doucement ses deux fesses et ses reins du cuir encore tiede. L’odeur du cuir chauffé sur ma taille montait doucement autant que son impatience…
    Je notais discrètement les manifestations, difficilement dissimulable en cette tenue, de son émotion…
    Puis d’un coup sec et mesuré, j’appliquais un premier coup, les deux lanières superposées émettant en se choquant sur sa chair pale un son superbe. Elle tressaillit puis dit “un! Merci Monsieur”…
    “Bien…”. j’ajustais ma ceinture fermement dans ma main, puis reprenais mes glissements en prenant tout mon temps, admirant sa precieuse lingerie, lâ Couture de ses bas plongeant dans ses escarpins, Ét l’incertitude troublante Oû etait son esprit en attendant le prochain coup…

    À suivre

    #31984

    MlleGrey
    Participant

    C’est un supplice d’arrêté comme ça arff vivement la suite 😖

2 sujets de 1 à 2 (sur un total de 2)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.