Les mésaventures de Julie

Accueil Forums Discussions générales Journal de punitions Les mésaventures de Julie

2 sujets de 1 à 2 (sur un total de 2)
  • Auteur
    Messages
  • #44375
    monsieurfesseur
    Participant

    Ah ! notre chère Julie est de retour , toujours aussi maladroite et encline à se faire fesser
    Que lui est – il arrivée cette fois-ci ?
    Voici le récit de ses mésaventures.

    Quelques temps après sa première punition Julie essaya de se tenir à carreau même si l’idée de se faire punir par son patron lui trottait toujours en tête . Sa main , à la fois ferme et douce , la faisait frissonner en y pensant .
    Ce jour là , il pleuvait . Son patron l’appela . Dans une petite mini-jupe volante et un petit chemisier en dentelle décolleté elle se présenta :
    Bonjour – dit elle d’une voix réjouie , vous avez quelque chose à me demander ?
    Le patron , plongé dans un dossier , ne la regardant même pas ce qui attrista Julie , répliqua
    – J’ai en main un dossier très important , tu devras aller chez Monsieur Castristo place de la liberté à Toulon au 3 Rue Plombel .
    – Oh ce n’est pas très loin d’ici dit – elle
    – Il la regarda enfin , Julie sourit mais son patron repris vite un dossier sans attarder sur ses belles et longues jambes .
    Julie grogna mais se rappela l’adresse mais ne se souvint plus pourquoi cette adresse fut connue de sa part .
    – Vous pouvez disposer mais prenez grand soin du dossier , par cette pluie il ne faut pas qu’il mouille . Il se leva , donna le dossier à Julie , se plaça derrière cette dernière , ce qui la fit frémir de plaisir , el lui claqua les des fesses l’une après l’autre ,en disant :
    fais bien attention , sinon tu sera punie
    Elle fit mine de ronchonner mais mouilla sa petite culotte
    Elle partit , reconnu la maison et pensa ” non ce n’est pas lui tout de même ”
    Elle sonna et un bel homme d’une vingtaine d’année , élégant et musclé , ouvrit
    En la voyant il lui fit un clin d’oeil malicieux et elle fut toute chamboulée . Ce fut un amant qu’elle connut quelques semaines auparavant . Ayant pris soin d’ouvrir un parapluie , elle protégea le dossier . Il la fit entrer , lui dit de poser le dossier sur la table du salon et lui dit de rentrer dans la chambre . Elle exécuta les ordres sans broncher . En entrant il la saisit et la jeta sur le lit . Elle sourit et lui dit
    – attends depuis la dernière fois j’ai un nouveau fantasme avant de faire l’amour
    Content , il dit :
    oh ! dis moi
    – elle dit sans hésiter : fesse moi , tu dois me punir je suis vilaine .
    Il s’exécuta , mais Julie trouva que ce ne fut pas aussi bien que quand son patron lui administra la fessée . Peu importe , ils firent ensuite l’amour comme des fous .
    Voyant l’heure elle se pressa pour repartir , oubliant qu’il pleuvait . Elle prit son dossier après la signature de Monsieur Castrito et sortit .
    Il pleuvait des cordes elle courut se rendant compte qu’elle avait oublié le parapluie.
    Arrivant dans le bureau du patron elle fut trempée , comme son dossier
    Fou de rage le patron lui arracha son chemisier , la plaqua contre le mur , lui retirant mini-jupe et culotte et elle ôta ses chaussures à sa demande.
    Elle était nue comme un vers , mouillée , tête baissée et plaquée contre le mur .
    Il lui dit de se cambrer , d’écarter légèrement les fesses et elle récolta une fessée main nu monumental . Elle pleura car les claques sur ses fesses pleuvaient en abondance . Sa rage ne s’arrêtant pas là il prit son martinet et continua de la rossir , dos compris .
    Elle cria de douleur .
    Les autres employés s’étant placés derrière la porte pour écouter le spectacle en se moquant de Julie
    Il lui dit de nombreux noms d’oiseau . Elle se sentit vide , malheureuse
    La rage retombée , il ne put s’empêcher de la consoler , elle reprit des couleurs malgré ses fesses déjà rouges sang.
    Voyant le résultat de son travail , le patron fut excité , Julie comprit et de la tête lui fit signe qu’elle voulait . Il l’a prise contre le mur et elle hurla de plaisir .
    Les autres employés entrèrent et ne purent s’empêcher d’applaudir le patron pour ses exploits
    . Julie rentra chez elle ce soir là , larmoyante car son fessier lui faisait mal mais heureuse

    #44431
    Disciplinalsass
    Participant

    Je ne pourrais nier que le terme fessee avec l’epithète MA-GI-STRALE conviendrait le mieux a ce recit. Il me plaît c.est de la fessee punitive comme beaucoup de vilaines en perdent.

    Coucou à tous je suis un Alsaco-fessophile de 27 ans attiré depuis bien longtemps par les plaisirs de la fessee , je suis ici pour discuter , échanger , rencontrer des dames ou demoiselles qui dans le cadre d'une confession d'une punition ou tous simplement par jeu desireraient connaitre le vertueux claque fesses que je suis.

2 sujets de 1 à 2 (sur un total de 2)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.
PHP Code Snippets Powered By : XYZScripts.com