Les Men In Claques ont du chien

Accueil Forums Discussions générales Récits Les Men In Claques ont du chien

Ce sujet a 21 réponses, 11 participants et a été mis à jour par  Princesse Sarah, il y a 3 mois et 2 semaines.

15 sujets de 1 à 15 (sur un total de 22)
  • Auteur
    Messages
  • #38847

    Princesse Sarah
    Participant

    Lundi matin, au QG de l’agence FCSM (Fesses Chaudes pour la Sécurité du Monde).

    L’agent Alex et l’agent Richard se préparaient à aller à leur journée de formation. Ils l’avaient loupée la dernière fois, mais ça n’avait été que partie remise. Une formation obligatoire, c’est obligatoire, il faut y aller! Même s’ils râlaient un peu, estimant qu’ils n’en n’avaient pas besoin.

    Ils se rendirent donc au lieu indiqué, où pleins d’agents fesseurs étaient réunis pour l’occasion. Le formateur se présenta. Il avait été agent fesseur durant des années, médaille d’honneur de la fesse rouge par deux fois pour services exceptionnels rendus, élu main de fer quatre années de suite, avant de s’orienter vers la formation, pour transmettre ce savoir si précieux à ses successeurs dans ce beau métier…

    La matinée fut dédiée à une étude de la psychologie féminine. Esprit de contradiction, défi, ruse, motivation, quelques ressorts complexes du fonctionnement de l’esprit féminin furent abordés.

    Puis quand les agents revinrent dans la salle l’après midi, ils virent à côté du grand écran une jeune fille au coin, mains sur la tête. De suite ils se réjouirent à l’idée de passer aux travaux pratiques. Il n’y a rien de tel pour s’entrainer! Ils voulurent cette fois se placer au premier rang dans l’espoir d’être choisis pour la démonstration, mais curieusement tous les fesseurs avaient eu la même idée…

    Quand soudain, le téléphone sonna. Richard décrocha, prononça 2, 3 “oui” , “très bien”. Il raccrocha et annonça à son collègue qu’ils étaient convoqués chez le grand chef pour apparemment “une mission innovatrice de la plus grande importance”.
    Alex: ” Ah ça sera peut être une excuse pour ne pas aller à la suite de la formation! Dommage, juste quand ça commençait à devenir interessant…

    Avec un regard de regret sur le postérieur de la vilaine, ils sortirent et se rendirent dans le bureau du chef, spéculant sur ce que pouvait être cette nouvelle mission…
    Ils entrèrent et virent leur chef assis derrière son bureau et à côté de lui un homme avec une boîte.

    – Messieurs, l’agence a décidé de créer une brigade cynophile… Les fesseurs seront secondés par un chien, qui pourra aller chercher les instruments, monter la garde devant une punie, l’attendrir peut-être… Les possibilités sont infinies et vous avez été désignés pour faire l’experience.

    Alex et Richard se regardèrent… La mission était tentante… Avoir à ses côtés un beau chien, berger allemand sans doute, ou alors colley… Et puis, pratique de se faire apporter les instruments! Il acquiescèrent.

    – Je vous présente donc Nicolas, qui est dresseur et éleveur. Il va vous présenter votre nouvel acolyte…

    A leur grande surprise le fameux Nicolas ouvrit la boîte et en sortit… Un chihuahua!!!

    – Voilà Tagada Fraisouille du domaine de Haribo. Il a spécialement été dressé pour ça.

    Richard en bégaya d’indignation :
    – Co-co-comment s’appelle ce truc? C’est ça notre super chien?
    – Vous pouvez l’appeler Tata aussi il comprend. Il est très intelligent vous verrez! En fait c’est ma fille qui leur a donné des noms et quand je m’en suit rendu compte c’était trop tard, il refusait de répondre à un autre nom.

    Les agents pensaient très fort à ce que sa fille mériterait d’après eux!
    Le chef reprit la parole:
    – Donc aujourd’hui vous allez retourner à votre formation et lors des exercices pratiques vous commencerez à vous entrainer avec… hum… Tagada.
    L’agent Alex rougit : ” Quoi? On doit aller en public avec… ça??”
    – Oui c’est un ordre. Rompez!

    Aucun des deux agents ne voulaient prendre Tagada dans les bras alors ils lui mirent une laisse pour retourner à l’amphi où se passait la formation. Chacun se demandait comment ils allaient pouvoir oser agir avec ce chien. Enfin ce quart de chien plutôt!
    En rentrant ils se placèrent sur des sièges au fond, le chien caché en dessous.

    Ils observèrent deux collègues faire une démonstration sur la vilaine en écoutant d’une oreille distraite les commentaires du formateur: ” Plus haut la main, plus d’élan!” “Ce n’est pas encore le moment de faire une pause elle commençait à faiblir” “N’oubliez pas l’aspect psychologique de la vue des instruments”. Quand un agent, voulant utiliser un instrument, se mit à le chercher et dit tout haut : “Le martinet! Où est le martinet?”.

    Aussitôt, Tagada jaillit de dessous les sièges comme un boulet de canon et descendit l’amphi à toute allure en aboyant joyeusement, trainant sa laisse derrière lui. Sous les yeux de l’assemblée éberluée, il se mit à faire le tour de la scène en reniflant jusqu’à trouver le martinet, tombé derrière un siège. Le martinet étant trop gros pour lui il l’attrapa par une lanière et le traina jusqu’à la vilaine, en s’arrêtant parfois pour reprendre son souffle, haletant. Puis une fois son objectif atteint, il fit le beau devant la vilaine en penchant la tête, ce qui déclencha un énorme éclat de rire de la part de la salle et de la vilaine elle-même!

    Le formateur avait également bien du mal à garder son sérieux. En toussotant il finit par reprendre la parole.
    – Ah oui alors voilà, un peu en avance, la démonstration d’une nouvelle technique, normalement présentée par les agents Alex et Richard. Messieurs, veuillez monter sur scène pour me rejoindre…

    Alex et Richard ne savaient pas où se cacher, donc ils descendirent les marches, les joues aussi écarlates que le postérieur des chipies qu’ils corrigeaient habituellement. Richard ramassa le martinet et se mit à fesser la femme avec une technique parfaite. Mais l’attention des gens était attirée par le petit chien qui s’était mis à rassembler différents instruments, une canne, une ceinture, une cravache etc. Alex ne s’en n’était pas aperçu, trop occupé à regarder son collègue œuvrer. Une fois la démonstration finie, Richard se recula pour révéler la couleur flamboyante des fesses de la demoiselle… Mais il se prit les pieds dans le tas d’instruments ramassés par Tagada et se retrouva par terre, les quatre fers en l’air! Et les fesses douloureuses!

    À la sortie de la formation, Alex et Richard n’en pouvaient déjà plus de leur nouvel acolyte… Il fallut décider qui allait le garder pour la nuit, aucun des deux n’en voulant… Ils finirent par se mettre d’accord sur une garde partagée.

    Quelques jours après…

    Nos deux agents fesseurs avaient été appelés pour interroger une vilaine qui avait été capturée. Elle faisait partie d’un gang qui avait pour but l’extermination des martinets, mais ce n’était que du menu fretin. Toutefois, la direction avait pensé que ce serait une bonne occasion pour la brigade cynophile de s’entrainer.

    Donc certains instruments avaient été cachés, dont certains hors de la pièce et une issue de secours était non loin de la contrevenante, issue que Tagada devrait surveiller…
    Il alla s’asseoir près de la porte et montra les dents en poussant ce qui devait être pour lui un grondement menaçant… Mais qui fit ricaner la demoiselle! “C’est comme ça que vous voulez me faire avouer? Rêvez toujours!”. Excédé, Alex la prit immédiatement sur ses genoux et la fessa à la main, avec un peu plus de vigueur que d’habitude pour un début. Malgré les glapissements de la punie, il prolongea autant que possible la fessée main parce qu’il savait qu’après… Ce serait au toutou d’entrer en scène avec ses instruments. Finalement, avec un soupir, il l’envoya au coin. Tata reçut l’ordre : “d’aller chercher la canne. Hein la canne Tata! Vas, le chien!”. Les agents fesseurs s’assirent en attendant le retour et se mirent à discuter… Richard demanda à Alex d’où venait son attrait pour la fessée.

    Alex hésita quelques secondes puis finit par répondre:
    – En fait, j’ai toujours été attiré par la fessée… Je me rappelle au lycée, je fessais mes petites amies là où je pouvais, dans les toilettes, au fond du jardin, il était grand, dans ma chambre si mes parents n’étaient pas là…
    Et je me suis rendu compte que j’adorais ça… Rougir le postérieur, sentir la fille qui se débat parfois, mais qui aussi ressent des choses… Fortes, puisqu’elles y revenaient.
    – Y en a un qui n’est toujours pas revenu c’est Tagada… C’est pas de suite qu’on va pouvoir faire l’exercice…
    – Oui, s’il n’est pas là dans deux minutes je repasse à la main! Après cela s’est corsé quand j’ai décidé d’en faire mon métier. J’ai regardé toutes les brochures fournies par la conseillère d’orientation, j’ai fait des recherches internet par mot clé “fessée”, “punition”, “martinet” et “fouet” même aussi! Je n’ai rien trouvé en rapport avec la fessée! J’ai alors directement demandé à la CPE et tu sais quoi? Elle m’a rigolé à la figure en me disant d’être un peu sérieux, que ça, ça sentait le pari fait entre potes, et qu’est ce que je voulais inscrire comme envies, mais réelles.
    – Ah oui il y a peu de compréhension sur cette activité… C’est courageux d’avoir osé le dire en face. Moi je n’ai jamais osé c’est pour ça que je me suis retrouvé garde du corps. Je ne le pratiquais qu’en loisir. Jusqu’à ce que tu me proposes un poste dans notre chère agence!

    La rebelle, durant cette conversation, s’était petit à petit décalée du coin pour se rapprocher de la sortie. Puis elle bondit pour s’échapper, mais Richard fut plus rapide et la retint juste à temps! C’est ce moment que choisit Tagada pour revenir, la canne dans la gueule. Richard la prit, lui fit une caresse et amena la jeune fille vers la table pour passer aux choses sérieuses…

    Prévoyant, Alex envoya immédiatement leur collègue à quatre pattes chercher la cravache. Richard mania la canne avec sévérité et des zébrures apparurent sur les fesses déjà rouges de la vilaine.
    Aussi, quand elle vit Tata revenir en trottinant, la cravache dans la gueule, elle éclata en sanglot et passa à table… Table sur laquelle elle était allongée! Mais enfin n’ayant pas une place très importante dans le gang elle ne leur apprit rien de vraiment capital. Cependant elle avait craqué! Et en partie grâce à Tagada Fraisouille.

    Un mois après…

    Les agents Alex et Richard progressaient silencieusement dans le bâtiment… D’après leurs infos, la première adjointe du gang MM (Mort aux Martinets!) se cachait quelque part ici. Ils pénétrèrent dans une salle et frémirent d’horreur. Un spectacle de cauchemar s’offrait à eux, des dizaines de martinets entassés, aux lanières coupées, déchirées… Certains avaient le manche à moitié brûlé… Une atmosphère de destruction sauvage régnait ici. Ils ressortirent en hâte et aperçurent celle qu’ils cherchaient avancer vers eux.

    En les voyant la jeune femme fit demi-tour et s’enfuit dans le couloir. Les agents se lancèrent à sa poursuite mais elle était rapide. Quand soudain, jaillissant d’un côté, Tagada s’interposa devant elle en faisant mine de vouloir jouer. La vilaine, en voulant l’éviter pour ne pas lui faire de mal, trébucha, ce qui permit à nos agents de gagner quelques mètres. Toute attendrie, elle le caressa en lui parlant tout à fait normalement : “Tu es un joli toutou hum? Tu veux des caresses oui, oui, fais le beau, allez soit un gentil chien…”. Richard et Alex durent la forcer à se relever pour l’amener dans un coin tranquille pour l’interroger, Tagada cheminant devant eux.

    L’interrogatoire fut long et difficile, la vilaine ayant des fesses fort solides! Son surnom dans le milieu, Mi Démon, était parfaitement mérité! Tagada passa son temps à amener les instruments, looper, brosse de bain, paddles de toutes les tailles, cannes, badine… Certains furent cassés!
    Les agents commençaient à avoir les mains rouges et les bras douloureux. Finalement ils choisirent une approche différente : ils attachèrent la demoiselle, complétement immobilisée, amenèrent Tagada sous ses yeux et menacèrent de le fouetter au martinet si elle ne parlait pas! Le chien, ayant compris le rôle, se mit à trembler et à couiner. Devant cette vue insoutenable, elle craqua et leur révéla ce qu’ils voulaient. Mission accomplie pour les Men In Claques and Dog!

    Le soir, Alex prit Tagada pour rentrer chez lui, mais Richard lui rappela que c’était son tour de le garder! Avec regret, il le tendit à son collègue après que Tata lui ait fait une léchouille baveuse, avant d’en faire une à Richard.

    Le lendemain, le grand chef les convoqua en salle de réunion, avec Tagada.

    – Messieurs, j’ai une nouvelle à vous annoncer qui, il me semble, va vous réjouir au vu de votre réaction la dernière fois… Le projet “Brigade cynophile” a été annulé. Tagada va donc retourner chez son dresseur.

    Mais la réaction des agents fesseurs ne fut pas du tout celle attendue!

    Ils tirèrent une tête de dix pieds de long et regardèrent Tagada, qui avait été déposé sur la table et dressait ses petites oreilles pointues, et finalement, toutes mimis!

    Qui a dit que les fesseurs n’étaient pas de petits êtres sensibles avec un coeur?

    #38850

    Anonyme

    Bravo@princessesarah !! Cet épisode des MIC a du chien !!! Et comme toujours c’est plein d’humour et superbement écrit ; J’ai adoré

    #38851

    Princesse Sarah
    Participant

    Merci @câline 😘

    Mon but est de vous faire sourire, c’est ce qu’il y a de mieux! Avec la fessée bien sûr 😉

    #38853

    Monsieur Méchant
    Admin bbPress

    Bravo Princesse, pour cette mission ! 🙂

    Un Méchant averti en vaut deux !

    #38854

    EmmaLu
    Participant

    Trop mignon !! J’ai adoré =)

    #38855

    Karima
    Participant

    Joli texte. Merci Sarah

    #38859

    Princesse Sarah
    Participant

    Merci @monsieurmechant mais je ne suis que la conteuse ce sont les agents fesseurs qui ont fait tout le boulot 😉

    Merci @petit-hibou. Ça n’est pas souvent que le terme “mignon” est associé à un texte sur la fessée 😉

    @lucrezia merci à toi 😘

    #38862

    Zatopek33
    Participant

    Bravo, Sarah !
    Toujours au top , l’écrivaine landaise !

    #38863

    bella
    Participant

    oh Sarah tu nous régale. Ton récit est vraiment top

    #38916

    Alex
    Participant

    Encore une noyvelle aventure au top des MIC !

    #38919

    Princesse Sarah
    Participant

    Merci @daurel @al3x et @isabella !

    Les Landes produisent beaucoup de canards, d’asperges… et d’écrivaine fessée 😛

    Agent Alex ravie que tu aimes tes propres exploits 😉

    #39048

    EmmaLu
    Participant

    >Merci @petit-hibou. Ça n’est pas souvent que le terme “mignon” est associé à un texte sur la fessée 😉

    Oui c’est sûr, mais bon en mettant des chiens dans l’histoire, tu me prends par les sentiments aussi =). L’idée de la tête des fesseurs devant tagada la première fois qui le voit, le chien qui apporte les objets devant l’air attendrie et moqueur de la punie et puis la difficulté des deux hommes à dire au revoir au chien. Honnêtement, c’est trop chou, non ?

    #39050

    Princesse Sarah
    Participant

    Oui c’est ce que je recherchais, du mignon et de l’humour cette fois.
    On a déjà vu 3 fois les Men In Claques partir en mission, et la 4eme j’ai eu l’idée de leur confier le meilleur ami de l’homme. 🐶

    Je vois que si on te présentait Tagada tu craquerais rapidement 😉
    Comme beaucoup d’entre nous sans doute…

    #39051

    EmmaLu
    Participant

    Qui sait ? S’il apportait un martinet à mon fesseur, y a moyen que je craque en effet, mais pas sans me moquer de l’homme qui accepterait qu’un toutou lui serve d’acolyte pendant la fessée.

    #39052

    Richard
    Participant

    Très chouette ton récit Sarah 😉
    J’adore ce passage que je trouve très vrai :p :
    “La matinée fut dédiée à une étude de la psychologie féminine. Esprit de contradiction, défi, ruse, motivation, quelques ressorts complexes du fonctionnement de l’esprit féminin furent abordés.”
    C’est pour cela que quand la compréhension homme – femme devient trop pénible, il faut stopper tout échange et baisser la culotte de la vilaine ! 😉

15 sujets de 1 à 15 (sur un total de 22)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.

PHP Code Snippets Powered By : XYZScripts.com