Les aventures illustrées de Tit’ Plume

Accueil Forums Discussions générales Causons fessée Les aventures illustrées de Tit’ Plume

11 sujets de 16 à 26 (sur un total de 26)
  • Auteur
    Messages
  • #47087
    Miss Betty
    Participant

    Très sympa les photos illustrées !
    Une photo, une situation ou juste une discussion banal peut nous transporter dans l’univers de la fessée plus vite que ce qu’on l’imagine !

    Cueille le jour présent sans te soucier du lendemain

    #47197
    RichardRP
    Participant

    Jouir du jour présent est une excellente idée mais organiser une fessée spéciale déconfinement pour la semaine prochaine serait encore meilleure, n’est ce pas mesdames?

    Fesseur expérimenté, région parisienne, je cherche établir de vraies complicités et suis prêt à écouter votre demande. Réponse promise.

    #47199
    Badine79
    Participant

    Super textes illustrés bravo

    #47389
    Vil1tidiab
    Participant

    Après quelques jour d’absence, Vil rentre à la maison. Malheureusement pour Tit’ Plume, il rentre plus tôt. Quand on dit “plus tôt”, c’est carrément la veille. La procrastination, Vil n’aime pas. Elle va s’en voir d’avoir remis au lendemain ce qu’elle voulait faire après demain.
    Donc, comme d’habitude la maison n’est pas rangé. Malgré toutes les raisons que peut évoqué Tit’ Plume…
    – La vaisselle dans l’évier, la maison pas rangé, de désordre, c’est le bordel tu en conviens
    – Oui mais …

    reprimendes

    – Oui mais QUOI !
    C’est que la petite effrontée essayerais de me tenir tête !

    #47390
    Vil1tidiab
    Participant

    Vil se fâche très fort et Tit’ Plume se retrouve en travers des genoux de vil.
    – Les faits sont là et tes fesses aussi, là, devant moi, sous ma main.
    Les claques s’abattent sur le fessier de Tit’ Plume qui crie, gigote et reçoit LA correction qu’elle mérite.

    Vil retrouvé

    #47550
    Vil1tidiab
    Participant

    Hier, Tit’ Plume s’en ai pris une bonne en rentrent de courses. Quand je vous dit qu’elle ne fait attention à rien, les clefs sur la porte coté rue, bien en évidence (danse, elle se l’ai pris, et quelle danse ! hahaha !!). Mais le plus grave c’est que sur ce trousseau, (trousseau, troussée, retroussée, une belle suite d’idées) il y a également les clefs de la voiture qui, bien évidement, était garé juste devant la maison.

    Et comme d’habitude, une course poursuite, s’en est suivit mais, je l’ai chopé dans le jardin et, comme d’habitude, dût réciter un “je faire attention à ce que je fais et surtout ne dois pas laisser les clefs sur la porte”. en même temps que sa raclée.

    T'aime ça

    Un bonne rouste, courte mais bonne, ne lui fait donc pas de mal de temps en temps. D’autant plus qu’elle aime ça et j’imagine que, quelques fois, elle le fait exprès.

    #47798
    Vil1tidiab
    Participant

    Petit séjour de quelques jours dans un gite rural pour se ressourcer un peu. Le samedi soir, un bal country est prévu. Nous arrivons donc en avance, le jeudi soir, histoire de visiter la région. Vendredi étant prévu en VSC pour madame.

    Les cow-boys, à Tit’ Plume, ça lui botte. Donc, le vendredi matin, elle décide d’aller faire un tour.
    – Vil ! Je vais faire une ou deux petites course.
    la voilà parti faire des emplettes habillées comme une cow-girl. Chapeau, chemise à carreau, jupe et … Santiag.
    Dans le village, elle fait de l’effet aux badauds qui la croise. Leurs regards se posent sur elle la suivant du regard. Fière, elle marche d’un pas tranquille et hautain. Mais, comme d’habitude, elle regarde les filles en jupe se demandant s, elle aussi, n’ont pas de culotte. C’est frais entre ses cuisses mais pas désagréable m’a-t-elle avoué une fois.
    Les vêtements sont confortables mais, sur le retour, pour traverser les champs, ce n’est pas forcement adapté.

    Lorsque rentre, Vil lui demande “Saurais-tu ou sont mes santiags ?
    – Euh ! Je les ai aux pieds.
    – Haaaaa !!!!!! Mais t’as vu dans quel état tu les a mis
    – Ben, j’ai voulu prendre un raccourci pour rentrer en passant par les prés.
    – Oui, ben viens donc prés de moi Tit’ Plume, moi, ça m’botte de te corriger ! C’est lamentable de ta part de ne pas prendre soins de MES affaires. Je t’ai déjà répété cent fois de ne pas les mettre. En plus, elles sont trop grande pour toi.
    Et c’est comme ça que Plume, encore une fois, se retrouve en position OTK malgré ses cris comme quoi, on risquait de les entendre. OK. Mais Vil la culbutera sur se genoux et c’est ainsi que Vil eut la confirmation que Plume arborait bien le “VSC” comme il lui avait exigé. Ça ne l’empêche pas de se faire claquer le fessier comme il se doit.

    Comme de coutume, elle devra répéter en conjuguant “Je vais te nettoyer tes bottes et les faire briller pour demain”,
    “tu vas te nettoyer tes bottes et les faire briller pour demain”
    “Il va te nettoyer tes bottes et les faire briller pour demain” etc.
    Chaque mots rythmé pas les soufflets de Vil sur ses rondeurs rougissantes.

    Western

    Et en plus,comme d’habitude, elle va se plaindre ! Sa maman aurait peut-être du la corriger plus souvent

    #47885
    Vil1tidiab
    Participant

    Je ne comprends pas pourquoi Tit’ Plume fait la tête quand j’accroche ça à la porte lorsque je la fesse au bureau ?

    Spanking in progress fr

    #48061
    Vil1tidiab
    Participant

    Le pyjama de Tit’ Plume (1/2).

    Ce matin là, Tit’ Plume ne comprends pas, réveillé sans ménagement par le cris de réprimandes. Sorti du lit en deux temps trois mouvements se retrouve au travers des genoux de Vil.
    “Non ! proteste” le pantalon de pyjama “je ne veux pas descendre, je veux cacher ces cuisses fines et fragiles, je veux protéger ce fessier dodu, rond et clair, je veux rester près de ma veste fait du même tissus que moi. Ayant les mêmes imprimés que la veste, ma sœur jumelle. Je veux rester près d’elle”.
    A son tour la veste implorait, “non, ne le descendez pas, laissez le donc tout près de moi”.

    Pyjama 1

    Malgré deux mains luttant pour retenir ce dernier, celui ci descendit lentement, il descendait doucement, le pantalon descendait tout de même atterrissant sur les mollets de Tit’ Plume.
    Ses deux jambes fendait l’air au rythme des soufflets espérant arrêter cet assaut par des plaintes vaines.
    “Non”, protestât à son tour la petite culotte, “je ne veux pas descendre, je ne désir pas suivre ce même chemin. Je suis la, protégeant ce séant. Ma place est ici et comme le dernier des Mohican, protégerais cette chaire délicate du froid et de tes regards”.
    Mais rien n’y fait, cette dernière rejoignit de force, accompagnée par deux mains fermes, la pliure des genoux.

    Une petite voix résonnait comme un écho : “Non, je ne veux pas”, “tu ne peux pas”, “laisse moi”, “fait pas ça” Mais toutes ces protestations n’y feront rien, la sentence sera exécutée. On t’avait prévenue, Tit’ Plume, “Quand je vais travailler, chemise pas repassée égale une bonne fessée. Ce matin Vil est pressée et ce n’est pas fait, comme prédit, fessier sans ménagement sera fustigé !

    Allongé au travers des genoux, les fesses de Tit’ Plume rebondissent à chaque soufflet administrée sans retenue sur ce popotin rond et dodu démunit de tout tissus. Les cris qui les accompagnent résonnent dans la pièce redoublant de force à chaque impacte.
    La rougeur apparaissait de plus en plus rapidement.
    Les jambes battaient avec ardeur.
    La tête gigotait sans retenue.
    Les mains essayent de protéger ce fondement
    Mais entravé avec ferveur
    Châtier se font les fesses nues.

    Tape sur la droite, coup sur la gauche. De temps en temps, deux en même temps.
    Cris, larmes, sanglots sont le tarif de tes maux
    Voilà Tit’ Plume quand on ne fait pas ce qu’il faut.
    Sèche tes larmes, Tit’ Plume, et retiens bien la leçon.

    #48062
    Vil1tidiab
    Participant

    Le pyjama de Tit’ Plume (2/2).

    Je vais repasser et te mettre . . . Aux fers, Plume de mon cœur, est ce que je vais fer, c’est te repasser la brosse que tu aime tant. Tant et si bien que tu pourra passer et repasser tes mains sur ton fessier rougit comme un fer rouge pour le “frot-frot” tant quémandé lors de longues et vigoureuses corrections.

    Ha ! Ha ! Ha !
    Oui, jes sais, Vil est un Zorib Devil.

    #48159
    lunapower
    Participant

    sympa 🙂

11 sujets de 16 à 26 (sur un total de 26)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.
PHP Code Snippets Powered By : XYZScripts.com