L'envol de l'Ange

Accueil Forums Discussions générales Récits L'envol de l'Ange

Ce sujet a 20 réponses, 11 participants et a été mis à jour par  mi-ange, il y a 2 mois et 4 semaines.

15 sujets de 1 à 15 (sur un total de 21)
  • Auteur
    Messages
  • #29541

    mi-ange
    Participant

    un

    Me voilà partie pour une nouvelle aventure, cette fois non point du ciel bleu azur de la Gironde, pas plus que des Carrelets de la Charente.
    Ange “monte” sur Paris pour une aventure unique.
    Comme chacun le sait si je suis très attachée à mon gentleman spanker il n’en est moins que je suis une chipie de parole et je me devais de solder quelques comptes.
    Donc me voilà dans le train qui m’emmènera vers non pas un, mais trois spankers, pour un week-end claquant.
    Un peu plus de 3h de trajet, comme un sas entre le monde et notre monde.
    Un pont invisible qui me mènera droit sur mes fantasmes.
    Xavier m’attend à la gare et le rythme parisien est aussitôt pris (non sans mal pour moi).
    À peine arrivée à l’hôtel qu’une fessée m’accueille, mais il est déjà l’heure de rejoindre un très grand homme, un professeur de renom que j’ai osé, entre autres, affubler de sobriquets fort peu élogieux.
    La rencontre est délicieusement claquante, mes fesses rencontrent non seulement sa main longuement mais j’ai la joie de gouter à sa caressante,à bouclette et à un petit paddle double… On fini, comme il se doit en apothéose d’applaudissements sur mon postérieur.
    Mais comme toute bonne chose, la fessée fût trop courte à mon goût, heureusement nous rejoignons tous deux mon spanker qui nous attend pour un dîner .
    J’ai donc la joie de passer un moment des plus agréables en la compagnie de deux gentilshommes.
    Le lendemain, petite balade parisienne qui nous mènera tout droit vers le Château des Lys.
    Car si j’ai fâché par mes bravades les professeurs, ils ne sont pas les seuls et là bas nous attend un autre spanker (à qui je laisse libre choix de se nommer).
    L’expérience chez le divin marquis est incroyable, délicieuse, cinglante, jouissive.
    Je me fais fesser tantôt par mon spanker tantôt par notre charmant accompagnateur puis un dominant essaye une de ses badines sur moi…En démonstration.
    Nous retournons au bar ou des bonbons et des gâteaux sont à disposition.
    Un rouleau de réglisse , bonbon défendu, mais tellement délicieux attire mon regard.
    Je m’en empare et sous le regard incrédule de mon spanker qui me dit “non” plusieurs fois, lui faisant un pied de nez, j’enfourne le bonbon en entier dans ma bouche.
    Ce qui me vaudra une fessée cul nu devant toute l’assemblée.
    Notre charmant compagnon doit hélas nous quitter et nous retournons dans une alcôve, pour quelques moments encore.
    Un jeune homme au corps de jais qui observait avec envie les fessées que je prenais se propose de me fesser sous le regard et les conseils de mon spanker.
    Enfin je fesserai à mon tour ce soumis pour lui faire goûter de tous nos instruments.
    Nous quittons enfin le château des Lys… Mes fesses sont cuisantes et les rencontres furent délicieuses.
    J’en garde un merveilleux souvenir.
    Cet endroit est pour moi une bulle où j’ai pu avouer sans complexe aimer prendre une (ou plusieurs) fessée(s) . Un endroit où je me suis découverte dans un certain sens.
    Le samedi est plus calme, balade en péniche et essayage chez Demonia. Nous craquons pour une petite jupe trouée aux fesses et un nouveau paddle.
    Le week-end est tellement délicieux que j’en ai oublié mon carnet de punition, mes petites bêtises et mes grosses âneries.
    Malheureusement une fois revenue à l’hôtel Xavier me le demande.
    D’un coup, tout me revient et je blanchis.
    J’hésite à le lui donner : je sais ce qu’il contient, Xavier, pas complètement.
    Car il y a non seulement les bravades que j’ai dû noter sur sa demande, mais aussi des bêtises que je n’ai même pas osé lui dire, mais que j’ai inscrites pour alléger ma conscience.
    Je finis par me lever du lit pour lui tendre le carnet et je me cache aussitôt sous la couette, honteuse et légèrement tremblante.
    J’entends ses “non, non, non” dits tout bas sur un ton qui reflète bien plus une profonde déception qu’une colère. Mon coeur s’accélère, je sais que je ne couperais pas à une punitive et je ne suis pas fière du tout.
    Il retire la couette et sans un mot prononcé je comprends que je dois m’allonger sur le ventre.
    Le jouet acheté chez Demonia me single fort et se révèle efficace dès les premiers coups, mais bien moins que ma honte et mes regrets.
    Je me sens tellement fautive que les sanglots viennent très vite.
    La punition est juste, comme à son habitude mon spanker à su doser. Et je suis vite consolée tout en continuant à être grondée gentiment.
    La leçon a porté.
    Le lendemain sonne la fin de ma virée à Paris.
    Ce séjour avec mon spanker n’a duré que le temps d’un battement de cils.
    Et je me retrouve déjà dans le TGV du retour, la tête pleine de merveilleux souvenirs.
    Riche d’expériences nouvelles je songe déjà à notre prochaine rencontre.
    Merci aux 5 spankers qui m’ont plus ou moins longuement fessé durant ce week-end. J’avoue avoir trouvé ça délicieux.
    Une pensée particulière pour notre cher Professeur Max, notre très charmant accompagnateur et bien sûr pour mon incroyable spanker sans qui tout cela n’aurait jamais pu avoir lieu.

    #29542

    mi-ange
    Participant

    2

    L’essayage chez Demonia

    #29543

    Spankheure
    Participant

    Un bon récit témoignant d’un agréable week-end avec des photos pour illustrer le tout : je valide et je te remercie pour le partage @mi-ange.

    #29544

    mi-ange
    Participant

    @spankheure je confirme le week end fût merveilleusement cuisant.
    Et personnellement très instructif.
    Vivement le prochain.

    #29545

    lunapower
    Participant

    Sympa ton récit 🙂

    #29548

    mi-ange
    Participant

    3

    Merci @professeurmax pour ce moment inoubliable.

    #29549

    mi-ange
    Participant

    Merci @lunapower

    #29553

    Vincent flâneur
    Participant

    Chère @mi-ange. Avoir un dinosaure comme charmant accompagnateur, c’est original ! Cela a été en tout cas un grand plaisir et une belle découverte pour moi de faire la connaissance d’une chipie telle que toi, certes indisciplinée, mais tellement séduisante et émouvante !
    On dira ce qu’on voudra, l’enseignement à distance a certes des vertus, mais rien de remplacera jamais le contact direct entre l’étudiante et le professeur 😉

    #29556

    mi-ange
    Participant

    Plaisir amplement partagé @vincentflaneur.
    Prochaine montée sur Paris chez Cris et Chuchotements ? 😂

    #29557

    Amisa
    Participant

    @mi-ange : Très joli récit …. Ah 3 jours à Paris entre les mains d’experts ! …Je ne résiste pas ..j’y cours et je suis sûre que je n’aurai pas le temps de faire les boutiques !

    #29558

    mi-ange
    Participant

    @amisa54… Ah ? Il y a autre chose que Demonia comme boutique à Paris ? 😂 😂 😂

    #29561

    Câline
    Participant

    Très beau récit @mi-ange, on ressent votre joie et votre plaisir

    #29562

    mi-ange
    Participant

    Merci beaucoup @caline.
    J’ai été accompagnée par des spankers formidables.
    @pangolin12 (qui assurait mon bien être, ma sécurité, mes fous rire) , @professeurmax, @vincentflaneur merci encore.
    (je ne peux remercier les deux autres car ce fut des rencontres de celles qu’on ne fait qu’au Chateau des Lys ou à Cris et Chuchotements)

    #29563

    Paulparis
    Participant

    @mi-ange j’apprécie beaucoup votre récit. Je connais bien le Château des Lys autant que Cris et Chuchotements et j’y ai tant de merveilleux souvenirs de belles rencontres avec des soumises et des dominatrices… J’y apprécie surtout le respect qui y règne et la courtoisie des gens. Bravo. Si vous y retournez un jour, dites le moi.Je me cacherai au milieu des visiteurs…. 🙂

    #29564

    mi-ange
    Participant

    @paulparisfr merci.. Mais pourquoi vous cacher ? Venez donc participer !

15 sujets de 1 à 15 (sur un total de 21)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.