La rencontre de Myla et Armand.

Accueil Forums Discussions générales Récits La rencontre de Myla et Armand.

  • Ce sujet contient 5 réponses, 6 participants et a été mis à jour pour la dernière fois par Léonora, le il y a 1 mois.
6 sujets de 1 à 6 (sur un total de 6)
  • Auteur
    Messages
  • #50032
    R-Martin
    Participant

    Elle marche le long de la Meuse en lisant un de ces romans mièvres dégoulinant de sexe vanille. Myla est une rêveuse, depuis toujours la lecture lui permet de s’évader. Ses lectures absorbent toute son attention, le monde extérieur n’existe plus. Et elle adore sa région, ses forêts, ses lacs, ses rivières et le fleuve qui chemine le long de la vallée.

    Armand, comme à son habitude journalière, se détend en courant. Il vient de déménager à 800 km de son ex-femme, relation difficile avec une femme acariâtre et castratrice. Il ne connaît pas encore la région, mais un de ses nouveaux collègues lui a parlé de la voie verte, chemin cycliste et pédestre qui longe un fleuve. C’est tout naturellement qu’il s’est décidé d’y faire son footing. Il court et il voit cette jeune idiote qui dangereusement s’approche de la rive. Arrivée près d’elle, il ne peut s’empêcher de vouloir lui parler de son inconscience : “Hé ! Vous ne…”
    Il la rattrape de justesse par la taille, à une seconde près, elle tombait à l’eau.
    ” Merde, lâche moi connard ! ” Hurle Myla.
    Armand est atterré, non contente de faire n’importe quoi, elle l’insulte. Il fulmine de colère.
    ” Jeune fille, votre incorrection n’est pas tolérable. Vous vous mettez en danger, je vous sauve de la chute et vous me manquez de respect en m’insultant. Personne ne vous a pas appris à dire merci ? Réplique Armand sèchement, et ça lui fait du bien, lui qui n’a jamais rien dit à son ex-femme, même lorsqu’il l’a surprise au lit avec un autre. Il s’exprime enfin, c’est une délivrance.

    “Oh, ça va. Si vous n’avez pas commencé à gueuler, je n’aurais pas sursauté et perdu l’équilibre !” Répond t’elle.

    Armand est en rage, comment cette créature peut elle être aussi jolie que désagréable ? ” Vous avez intérêt à vous reprendre, jeune fille, sinon je vous promets de vous apprendre la politesse. Maintenant j’attends vos excuses et vos remerciements”
    Myla est médusée, ce type l’exaspère, en plus, son livre est tombé dans la Meuse, elle laisse éclater sa colère. Le seul mot qui a le temps de s’échapper de ses lèvres est “Connard”.
    Elle se retrouve maintenue par Armand qui s’appuie sur son dos, il la bascule à l’avant. Elle ne réalise ce qui lui arrive, que lors qu’une main s’abat sur ses fesses. Elle crie de surprise et de colère, se débat sans parvenir à se dégager de la poigne puissante qui lui maintenant la taille et de ce corps ferme qui repose sur son dos. Une seconde claque arrive. Myla lui demande de la lâcher immédiatement, mais Armand est bien décidé à corriger son comportement. Il lui relève la jupe et la déculotte. La fessée reprend, il claque une fesse puis l’autre. Myla gesticule pour tenter de s’extraire de là.
    ” lâchez moi espèce de cinglé pervers !” Dit Myla.
    Armand sourit en lui répondant ” Jeune fille, la leçon n’est toujours pas apprise, vous méritez votre fessée. Maintenant réfléchissez, si vous persistez il n’y a pas qu’aujourd’hui ou vous ne saurez pas vous asseoir…”
    Myla a peur, les claques sonores reprennent. Ses fesses sont brûlantes, ses larmes coulent mais son supplice continue. Elle n’a jamais été corrigée ainsi. Elle est perdue, humiliée. Elle se demande pourquoi cette homme l’a retroussé en pleine clarté sur un chemin fréquenté et lui donne une fessée ? Ses larmes coulent toujours, et les claques continuent à arriver sur son cul, mais elle se rend compte que malgré toute sa gêne et sa douleur, de la cyprine coule le long de ses cuisses.
    Armand se décide à faire une pause dans la punition, mais il maintient toujours fermement Myla. Il lui caresse doucement les fesses et lui dit” vous rougissez, allez vous enfin me remercier et vous excusez ?”
    Myla ravale sa fierté, se mord la lèvre et entre deux sanglots répond ” merci de m’avoir empêchée de tomber, je n’aurais pas dû vous insulter”. Armand est satisfait, il claque encore une fois chaque fesse, il la rhabille, la maintient toujours par la taille mais lui permet de se redresser.
    Armand la regarde, il la trouve vraiment jolie, elle est rouge, ses yeux et ses joues sont trempés de larmes, elle n’est pas maquillée, mais il la trouve magnifique.
    Il finit par lui parler :” je m’appelle Armand, vous m’avez vraiment fait sortir de mes gonds. Vous êtes si jolie mais quel caractère ! Je n’aurais pas voulu que vous vous noyez sous mes yeux”
    ” Myla, je m’appelle Myla. Vous m’avez fait mal. C’est humiliant. Et on aurait pu nous surprendre”
    Armand éclate de rire et Myla se rend compte que ce qui l’a le plus gêné c’est qu’on puisse la voir, elle baisse les yeux.
    ” Myla vous êtes surprenante, je pense que l’on se reverra bientôt, faites attention, vos cuisses sont humides” dit il avec un sourire moqueur puis il repart en courant.
    Myla reste interdite, que vient t’il de lui arriver ? Pourquoi est t’elle excitée ? Son cul est brûlant et très douloureux. Elle devrait haïr cet homme. Pourtant, un espoir naît…

    • Ce sujet a été modifié le il y a 1 mois par R-Martin. Raison: Correction d'orthographe

    Tout vient à point à qui c'est attendre.

    Raymond Queneau : j'ai la fessée rentrée dans le creux de ma main.

    #50050
    salamboflaubert75
    Participant

    Une rencontre faites d’étincelles et de claques cinglantes. Tout pour le plaire. Merci de ce joli récit et du partage R-Martin…

    #50058
    Badine79
    Participant

    Merci du partage

    #50089
    Baccardi
    Participant

    J’espere Qu’ils vont se revoir ces deux là ce qui nous permettra d’assister en voyeurs coquins aux prochaines fessees de Myla. Merci pour cette fessée champêtre

    #50092
    Gabrielle
    Participant

    Très jolie texte .. hâte de connaître la suite. Vous avez une belle plume en tout les cas. Cela me fait penser à une question pour vous messieurs. Est ce vrai que donner la fessée vous libère De votre frustration quotidienne? Que ressentez vous l ors d’une fessée ? C’est intriguant. Enfin pour moi vous êtes intriguant.

    #50104
    Léonora
    Participant

    Une jolie plume pour une histoire très agréable! Merci beaucoup.

    Moi, joueuse et provocante?! Non, Naturelle! 😀

6 sujets de 1 à 6 (sur un total de 6)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.
PHP Code Snippets Powered By : XYZScripts.com