Jusqu’aux larmes ?

Accueil Forums Discussions générales Causons fessée Jusqu’aux larmes ?

8 sujets de 16 à 23 (sur un total de 23)
  • Auteur
    Messages
  • #43382
    Christal
    Modérateur

    Je les ai rencontrés à plusieurs reprises et je sais qu’il n’y a pas de règle absolue. C’est très personnel.

    Oh j’ai lu le début très vite et je me suis dit : Le Méchant nous fait une confidence de ouf, il nous avoue qu’il pleure pendant une fessée. J’ai trouvé ça trop trop mignon ! Et puis… j’ai compris qu’il parlait de ses vilaines 😋

    Bon ceci dit, même si mes larmes ne se sont pour le moment jamais invitées lors d’une​ punition. J’espère avoir l’occasion de le vivre un jour. Histoire de connaître cette sensation particulière qui provoque une sorte de mise à nue supplémentaire.

    Braqueuse de rêves : https://entre-force-et-fragilite.blogspot.com

    #43383
    FrenchTouch
    Participant

    Ça m’est arrivé plusieurs fois d’aboutir à des larmes, sans jamais les rechercher, et sans que ce soit forcément une question de sévérité de la punition.
    C’est toujours troublant pour moi, notamment parce que je trouve ça très délicat à interpréter, sur le moment. D’autant plus que ce sont souvent des larmes silencieuses, dans l’oreiller, on pourrait presque les manquer, tant qu’on n’a pas émergé un peu.

    #43387
    Christal
    Modérateur

    @frenchtouch, pourquoi vous avez du mal à les interpréter ? Est-ce que cela vous arrivé avec des partenaires avec qui n’aviez pas l’habitude d’être et que vous connaissiez donc peu ou bien avec des personnes avec qui la relation est installée ?
    Ou bien est ce parce que les larmes sont silencieuses et non évoquées (par les mots ou le simple fait de ne pas passer votre doigt sur ces larmes) à la fin de ce moment ni par l’un ni par l’autre ?

    Et d’ailleurs quelle est la première sensation qui vous vient quand vous voyez des larmes coulées sur les joues de votre partenaire ? De la satisfaction, de l’interrogation, le symbole d’un moment unique ? (cette question est pour tout le monde).

    Braqueuse de rêves : https://entre-force-et-fragilite.blogspot.com

    #43388
    SandrineG
    Participant

    Ça m’est arrivé quelques fois, mais pas beaucoup, je préfère que ça aboutisse en sourit, juste un peu de honte, quelques grimaces mais pas tellement les larmes. Peut-être j’ai le sentiment des limites ou bien je fesse pas assez fort 😉 Moi, personnellement, je ne sens pas que ce soit le but ultime d’une fessée… mais ça peut être 🙂

    Je suis résolument convaincu qu’il ne s’agit pas de “force de frappe” mais bien de contexte, de lien entre fessée et fesseur, d’état d’esprit du moment…
    Je pense qu’une fessée rapide, soudaine et pas forcément forte peut tirer des larmes car elle arrive à un moment émotionnel ou cela ne demande qu’à sortir…

    La suggestion, la provocation, la soumission tout cela géré d'une main de Maître ferme, par une autorité masculine affirmée et bienveillante...Le tout rythmé par quelques fessées permettant de retrouver le bon chemin...
    Telles sont ma vision et mes attentes....et bien plus encore...À bientôt sur cette jolie planète rose...

    #43392
    FrenchTouch
    Participant

    @christal
    On ne sait jamais vraiment ce qui se dénoue, sur le moment. Après on en parle, mais quand je vois les larmes je ne sais pas si j’ai dépassé la mesure (et si les larmes sont le signe d’une expérience subie – ça n’a jamais été le cas heureusement), ou si elle atteint quelque chose qui lui fait du bien. La plupart du temps l’expérience était difficile à verbaliser pour ma partenaire. C’était quelqu’un dont j’étais proche.
    Je ressens à chaque l’impression de toucher à quelque chose d’unique. J’ai éprouvé une fois de la satisfaction en plus, avec une partenaire qui m’avait mis au défi, plus ou moins, de la faire pleurer. Ce n’était pas, même avec elle, l’objectif de la séance.

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 1 mois par FrenchTouch.
    #43462
    Violetta
    Participant

    Pour ma part j’ai eu plusieurs fois des larmes qui résultaient bien plus d’un état psychologique que de la douleur en elle-même.
    Les fessées ayant conduit aux larmes n’étant pas es plus sévères que j’ai données.
    Les larmes résultaient plus d’un état de stress et d’un besoin de tout lâcher pour l’une (c’est arrivé plusieurs fois avec cette personne) et d’un réel sentiment de culpabilité pour l’autre. La demoiselle avait déjà la larme à l’oeil avant le début de sa fessée et il n’a pas fallu beaucoup de claques pour qu’elle se mette à pleurer à chaudes larmes.

    Complètement d’accord avec vous😌, c’est plutôt l’ambiance, l’autorité de fesseur, la peur, la stresse, la regrette. Soit je pleure déjà avant la première coup, soit il n’y a pas de larmes du tout malgré les coups très forts.

    Si c’est juste un jeu, on sait très bien que le monsieur va arrêter avant la limite, il n’y a aucune raison de pleurer 😂

    #43502
    Myroir
    Participant

    J’ai déjà administré des fessées qui sont allées jusqu’aux larmes mais la douleur ne jouait pas forcément un rôle essentiel. Les pleurs peuvent être liés au lâcher-prise total. Il a pu être lié à l’origine de la fessée, par exemple un pipi culotte. Autrement dit, elle a commencé à pleurer en mouillant sa culotte. Elle a re-pleuré quand je l’ai grondée puis quand je l’ai fessée. Une exception : j’ai fessée une femme qui me demandait d’y aller de plus en plus fort. Elle a fini par pleurer dans me demander d’arrêter.

    Tu es décidément une vilaine fille. Monte dans la chambre et attends-moi.

    #43510
    nono1087
    Participant

    bonjour je n’ai encore pas pleuré lors d’une fessée donc je connais pas ce sentiment mais ç m’est arrivè de rigolè pendant la correction en me frotant les fesses surement nerveux ou je sais mais c’est bizarre car j’avais mal pourtant.

    j'ai besoin d'un fesseur autoritaire sévère et juste faites vos jeux les fesseurs lol

8 sujets de 16 à 23 (sur un total de 23)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.
PHP Code Snippets Powered By : XYZScripts.com