Honte, Humiliation et Autre cocktails de sentiments

Accueil Forums Discussions générales Causons fessée Honte, Humiliation et Autre cocktails de sentiments

15 sujets de 16 à 30 (sur un total de 33)
  • Auteur
    Messages
  • #41512
    Sombrelle
    Participant

    Pour ma part je suis plutôt du genre a réclamer la fessée et ressens plutôt excitation et légère appréhension que honte et humiliation qui seraient pour moi plutôt entrave au plaisir. Et dans ces moments là plus particulièrement je me sens beaucoup plus femme que gamine.

    Alea Jacta Est

    #41524
    Myroir
    Participant

    Pour ma part, je fais la distinction entre l’humiliation réelle, et le fait de se livrer à des pratiques habituellement humiliante dans un contexte classique mais qui ne le sont forcément pas entre deux adultes qui aiment recevoir/donner la fessée, et jouer à des jeux de rôle dans lesquels l’un des deux partenaires se fait gronder, se fait traiter comme une fillette et commet des bêtises que les adultes s’interdisent. Dès lors, on joue à être humiliant ou humilié. Et c’est délicieux !

    Tu es décidément une vilaine fille. Monte dans la chambre et attends-moi.

    #43504
    Chess
    Participant

    Je suis assez imperméable à la honte d’être déculottée ou fessée, par contre je suis très sensible à la honte d’avoir commis une faute et d’être grondée pour cela. Je me sens toute petite, vulnérable, et la punition n’en est que plus attendue et nécessaire ensuite. Elle arrive comme une libération de toute la tension accumulée.

    Chat sauvage à adopter.

    #43506
    nono1087
    Bloqué

    bonjour pour ma part être déculottèe ou mise à nue c’est la honte et humiliant mais avec des positions en plus plus humiliant je sais pas si ça sert vraiment mais bon au fond de nous c’est que certaines cherches c’est mon avis

    Vives les fessées

    #43508
    éducateur
    Participant

    Pour moi le deculottage et la honte fait partie totale et intégrante d’une vrai fessée quelle que soit la position

    Bonjour je suis parisien ( île de France) éducateur pratiquant la fessée depuis nombreuses années je serai ravi de remettre dans le droit chemin jf désobéissante et dévergondée avec bonnes fessées déculottées punitive et sévère bien méritée

    #43515
    FrenchTouch
    Participant

    Pas certain d’être le plus représentatif sur ce sujet, mais je ne crois pas que mes partenaires aient ressenti des sentiments de honte ou d’humiliation, y compris au moment de baisser leurs culottes. C’est un moment fort bien sûr mais pas particulièrement honteux. De la vulnérabilité peut-être, plus que de la honte.

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 5 mois et 1 semaine par FrenchTouch.
    #43641
    nono1087
    Bloqué

    oui c’est un moment fort mais j’en suis sûr que d’un côté il y a toujours un peu de honte de se dévêtir devant une personne même si à force on en prends l’habitude mais chacun à son ressentis

    Vives les fessées

    #44991
    Anonyme
    Inactif

    je ne sais pas si je qualifierai ça de honte le jour où je recevrais ma 1bere fessee mais il est Claire que je ressentirais un sentiment étrange (évidement non désagréable enfin du moins sentiment que je recherche ) dans le fait d etre deculottes, le fait que mon fessier m ordonne de baisser ma culotte moi-même
    d etre mise au coin cul nul les mains sur la tête
    Est ce de la honte, de l humiliation ?je ne sais pas oui peut-être mais positive dans le sens ou si je suis la cest bien que je recherche ces émotions…

    #44995
    nono1087
    Bloqué

    moi le jour de ma 1ére fessée en janvier 2020 j’ai eu honte et humilié c’étais la 1ére fois que je me faisait voir par un inconnu mais après c’est le bonheur tu te laisse allez

    Vives les fessées

    #51039

    Je pense que c’est en partie ce qu’on cherche. Que ce soit lors des remontances ou du déculottage, il faut un peu de honte et d’humiliation.

    Fesse-mpi, si tu peux !

    #51075
    Liza
    Participant

    L’humiliation et la honte peuvent être un puissant levier émotionnel. Etre traitée comma une gamine, meme si c’est un jeu, n’est pas anodin. Si en plus on est forcée de porter une tenue régressive voire d’être épilée totalement, on ne peut se sentir aussi sure de soi…

    La vie est un songe.

    #51081
    lunapower
    Participant

    Je te rejoins totalement @cottongirl la honte peut être un puissant levier émotionnel. Mais il faut trouver ce qui va parler à la demoiselle pour que ça soit une délicieuse honte et pas une humiliation gratuite 🙂

    #51083
    Victor
    Participant

    L’humiliation et la honte peuvent être un puissant levier émotionnel. Etre traitée comma une gamine, meme si c’est un jeu, n’est pas anodin. Si en plus on est forcée de porter une tenue régressive voire d’être épilée totalement, on ne peut se sentir aussi sure de soi…


    @cottongirl
    certains messieurs ont déjà osé s’emparer d’un rasoir avant de vous administrer une bonne correction ? Quel jolie punition si c’était mérité… Aviez vous été averie au préalable ?

    #51096
    salamboflaubert75
    Participant

    Je te rejoins totalement @cottongirl la honte peut être un puissant levier émotionnel. Mais il faut trouver ce qui va parler à la demoiselle pour que ça soit une délicieuse honte et pas une humiliation gratuite 🙂

    Je suis absolument d’accord avec vous deux mais il est vrai que si la honte peut être un adjuvant pernicieux et érotique… L’humiliation gratuite est vraiment différente et hors contexte à mon sens…

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 1 semaine et 6 jours par salamboflaubert75.
    #51110
    Victor
    Participant

    Je recarde un peu le sujet, je ne parle pas d’humiliation gratuite. Je parlais de ce sujet initialement car on lit dans certains récits, témoignage ce mot « humiliation ». J’étais curieux de savoir ce que vous mettiez derrière ce mot dans le cadre de la fessée qui nous réunit ici.

15 sujets de 16 à 30 (sur un total de 33)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.
PHP Code Snippets Powered By : XYZScripts.com