Fessée d'anniversaire

Accueil Forums Discussions générales Récits Fessée d'anniversaire

9 sujets de 1 à 9 (sur un total de 9)
  • Auteur
    Messages
  • #40596
    sabine
    Participant

    J’ai reçu plusieurs messages privés me demandant de raconter ma fessée d’anniversaire dont j’ai parlé dans le sujet “ fessée de groupe“ donc je vais m’exécuter.

    Cela s’est passé il y a 34 ans dans un club à Londres. C’est bien sur mon mari qui avait organisé cela. Nous étions avec un couple d’amis pour visiter Londres rien de plus. Je ne m’attendais à rien de spécial, c’était le samedi de Pâques et mon trentième anniversaire n’était qu’un mois plus tard. Après le diner, nous étions dans Soho et nous nous sommes arrêtés devant un bâtiment avec une enseigne indiquant Spank Theater. Là par contre nous nous sommes regardé avec Christine et nous nous sommes dit que nos fesses allaient certainement passer un mauvais moment, pourquoi mauvais après tout.

    A l’entrée nous avons reçu un masque de couleur avec un numéro dessus, bleu pour ceux qui sont fessées, jaune pour les Switch et vert pour ceux qui fessent. Evidement bleu pour nous vert pour nos maris. Nous avons fait une visite rapide du club avec ses diverses salles (salle de médecine, école, inquisition, boudoir, une salle simple avec une estrade et 5 pièces avec un lit pour après la fessée).Une grande salle avec des tables basses, un bar et une scène. Nous avons pris une table. J’ai remarqué des soumis et soumises avec juste un string, tenus en laisse au pied de leur table. Nous avons discuté, bu un verre puis André mon mari m’a demandé de le suivre. Le propriétaire du club nous a rejoints, il a ouvert une porte et nous nous sommes retrouvés derrière un rideau. C’était celui qui faisait face à notre table, nous étions donc sur la scène.

     Ma chérie, pour tes tente ans je vais t’offrir un petit cadeau, enfin surtout à tes fesses, es tu d’accord ?

    Connaissant André, j’étais sur que cela allait me faire plaisir j’ai donc accepté. Le propriétaire de la salle m’a donc montré un pilori qui se trouvait sur une planche sur roulette et m’a demandé de prendre place, j’ai donc mis ma tête et mes bras dans les encoches, celles-ci étant garnies de mousse pour éviter les blessures. Il est passé derrière le rideau et a annoncé la première attraction de la soirée à savoir une fessée d’anniversaire, le rideau s’est ouvert et mon petit chariot a été amené sur l’estrade face au public, applaudissement, ils l’ont fait tourner et mes fesses se sont retrouvées face au public. André a défait ma jupe puis a enlevé ma culotte après quoi il a attaché mes chevilles avec des bracelets en cuir, ainsi j’étais largement exposée. Après quoi le propriétaire de la salle a annoncé que j’avais 30 ans et que tout allait être fait atours de ce nombre. Parmi les fesseurs et fesseuses présents, trente seraient tirés au sort et auraient le droit de me fesser pendant trente secondes. Il a posé un sablier a coté de moi expliquant que le sable s’écoulait en trente secondes. Il a commencé le tirage au sort et c’est une femme qui a ouvert le bal. C’est drôle comme trente fesseurs peuvent avoir des façons différentes de fesser, de la fessée molle à la fessée dure, avec des claques espacées ou en rafales. Quand les trente chanceux ont eu terminé, mes fesses étaient brulantes, mais pas seulement car je sentais une chaleur dans tout corps. Il a annoncé que pour finir en beauté cette fessée d’anniversaire, c’est mon mari qui allait me donner 30 coups de tawse. Il a alors demandé à la moitié de la salle de compter les coups et à l’autre moitié de chanter happy birthday. Il a pris tout son temps espaçant les coups sur mes fesses et le haut de cuisses. A la fin j’avais les yeux embués mais je sentais aussi que mon sexe était plus qu’humide
    Après quoi le rideau s’est refermé, j’étais dans un état d’excitation difficilement imaginable mais j’avais je le reconnais bien aussi un sentiment de honte d’avoir été ainsi exposée. Alors qu’André allait me libérer, je lui ai dit que j’avais envie d’autre chose avant, il a tout de suite compris et s’est mis derrière moi et s’est exécuté. C’était fantastique. Il m’a ensuite libérer, il m’a mis de la pommade sur les fesses, elles en avaient bien besoin puis nous sommes retournés vers nos amis et plusieurs personnes m’ont félicitée.

    On nous a apporté une bouteille de champagne puis Christine mon amie a voulu elle aussi s’amuser et nous sommes allés dans la salle de l’inquisition, c’était vraiment très réaliste avec une croix de saint André, des anneaux au mur et au plafond, il y avait un chevalet pour étirer les bras et les jambes. Un brasero avec une lampe rouge au fond on pouvait y croire Elle a commencé par la croix puis a voulu essayer le reste. Nous sommes reparti à l’hôtel vers 4 heures du matin, les fesses encore bouillantes mais très heureuses toutes les deux, c’est une des plus belles fessés que j’ai reçues bien que je dois l’avouer André a une très grande imagination et m’a fait en quarante ans de très belles surprises dans le choix des lieus où de la manière de me fêter mon anniversaire ainsi que notre anniversaire de mariage.

    Peut être que parmi vous certaines ont eu des fessées d’anniversaire

    #40598
    Amarante
    Participant

    Quel sublime récit! Qui prouve bien comme on peut aller loin quand le respect, la confiance et la connaissance mutuelle des partenaires est établie.
    Merci beaucoup Sabine d’avoir si bien partagé cela avec nous.

    #40599
    Zatopek33
    Participant

    Chapeau, chère Sabine !
    Un récit aussi superbe que tu l’es en réalité .
    Un exemple, une voie à suivre pour les jeunes collègues qui n’ont pas encore ton expérience .
    Bisous .

    #40628
    Anonyme
    Inactif

    très beau récit Sabine, en effet et bien tentant!existe t il encore ce club? Et peut on trouver la même chose en France?

    #40638
    sabine
    Participant

    Nous sommes retournés à Londres il y a 10 ans mais hélas c’etait devenu une boite de nuit tout ce qu’il y a de classique
    En France, je ne vois pour les hétéros que Cris et chuchotement à Paris dans le 17ème

    #40640
    Amarante
    Participant

    Quel regret de ne pas avoir connu ce théâtre “so british”!

    A Paris, je vois effectivement Cris et chuchotements, où on trouve en particulier le Kinky club les vendredis après-midi, ainsi que “les Goûters du divin marquis” au Château des Lys (103 rue Marcadet 75018), également les vendredis après-midi.

    Dans les deux cas, ce sera BDSM aussi et pas uniquement fessée, et surtout, comme toujours, largement dépendant des personnes présentes! Mesdames, vous pouvez y aller en confiance je crois, personne ne vous obligera à rien et les (rares) fois où j’y suis allé, j’ai toujours vu des personnes très respectueuses. On peut sans aucun problème se contenter de regarder, même si c’est un peu dommage évidemment. C’est une expérience, pas inintéressante, mais assez éloignée de la “classique” fessée…

    #40642
    ALBERT33
    Participant

    Amarante a raison, j’ai bien connu cet endroit, mais il y a de temps en temps trop rarement des soirées fessées
    Le samedi soir in peut souvent trouver son bohneur

    #40643
    Philou
    Participant

    “30 coups de tawse. ”

    bigre!!!

    #48145
    Stan/E.
    Participant

    Incroyable histoire, que j’aimerais bien répercuter en article dans mon blog si vous en êtes d’accord. Sacré témoignage..

    "Au fil des jours"- http://myblogstany.blogspot.com

9 sujets de 1 à 9 (sur un total de 9)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.
PHP Code Snippets Powered By : XYZScripts.com