Est-ce que le suivi d’une personne peut devenir plus important que la fessée

Accueil Forums Discussions générales Causons fessée Est-ce que le suivi d’une personne peut devenir plus important que la fessée

12 sujets de 1 à 12 (sur un total de 12)
  • Auteur
    Messages
  • #39040
    marc83
    Participant

    On dit souvent que la fessée est un partage, serre à recadrer, voire pimenter la vie dans le couple.
    Mais la je ne parle pas de la fessée dans le couple, l orsque nous répondons à une annonce ou que nous recevons une réponse de notre propre annonce, est apres beaucoup de dialogue le premier rendez vous vas déterminer nos relations de fesseur à punie. Je m aperçois que le role de fesseur ne suffit pas, cela vas meme au dela, car nous rentrons dans la vie intime de la personne, je vais meme dire que nous devenons indirectement des personnes qui sont à l écoute , voire qui donnent des conseils. Le suivi de la personne devient plus important que la fessée .
    Esque cela vous est arriver ?

    #39041
    Anonyme
    Inactif

    Tout a fait d’accord. Une ancienne membre du site, avait trouvé ici un fesseur et cela s’est concrétisé par une 1ere rencontre dans le sud suivie de plusieurs autres sur Paris. le rapprochement s’est fait et la relation s’est renforcée, le fesseur prenant une place de plus en plus importante de conseil voire d’amis. Jusqu’a ce que son vrai visage et son petit coté pervers narcissique reprenne le dessus et laisse la punie bien démolie…
    Moralité : Que chacun s’occupe de ses fesses … 🙁

    #39042
    Chess
    Participant

    C’est même primordial.

    La pratique de la fessée est avant tout cérébrale. Pour moi un fesseur gagne en légitimité au fil des discussions, ce qui va donner ou non envie à la demoiselle de lui dévoiler ses fautes… De provoquer le jeu…

    Au final une fessée, c’est excitant pour diverses raisons qui vont du simple masochisme à la cérébralisation de l’activité. Et si on est dans une relation où il y a punition, alors le dialogue et le suivi vont devenir la base de la relation. Je vois ça comme une sorte de confessionnal où le fesseur absout la punie par la fessée. Entre deux rencontres, l’excitation va monter progressivement par ce qui va se dire, ce qui va être promis, les éventuelles punitions à distance ou juste les promesses de punitions. Sans ça, le jeu sera un peu vide.

    J’aime développer ce type de relation, car elles sont très intenses. D’ailleurs j’ai gardé assez souvent des liens forts même des années après avec d’anciens partenaires (et beaucoup de plaisir à les retrouver ici). Après comme le disait Philopyge, cela peut avoir un côté glissant… J’ai eu un fesseur (qui s’essayait fesseur car en fait il était maîtraillon) qui considérait la fessée comme un échec d’éducation et qu’elle devait donc faire mal, dans la tête comme dans le corps. Autant dire que dans une relation aussi intense, cela ne peut du coup que faire beaucoup de mal sur le long terme. Il n’y a plus la base de la relation, qui consiste à confier ses fautes et à les effacer par la fessée, à en tirer du plaisir, de l’amusement, il n’y a que des suites d’épisodes douloureux qui tendent à faire disparaître toute faute chez la punie.

    En bref je conclurai plutôt ainsi : attention à s’assurer que ce que vous recherchez chez un partenaire corresponde à ce qu’il veut vous donner. Si c’est juste pour claquer des fesses et que vous voulez les confidences et les moments de complicité, ça va être frustrant. Si la personne veut en fait faire de vous une soumise et non plus une femme qui prend son plaisir à provoquer et à jouer, alors ça peut faire très mal. Si vous êtes tous les deux dans la même optique, alors ça peut être merveilleux.

    Chat sauvage à adopter.

    #39049
    Anonyme
    Inactif

    Le virtuel me semble essentiel, même (et surtout ?? ) quand la douleur est là et le plaisir de la prodiguer aussi.
    Mais quand le virtuel est rompu alors on tombe dans la déflagration de l’un au profil du plaisir de l’autre qui devient le vrai pervers de l’histoire.
    Dans le premier cas il y a augmentation de soi pour les deux partenaires dans le second pour un seul (et encore peut être pas forcément pour le pervers)

    Pour pousser un peu le raisonnement on pourrait dire que la véritable correction entre dans le domaine de la perversité. Mais là on marche sur des oeufs car la question est plus complexe.

    #39242
    SandrineG
    Participant

    Bonjour,
    Ce sujet me parle énormément étant dans une relation virtuelle de ce type depuis qques semaines.
    Malgré les nombreuses interrogations de certains adhérents du site, cette relation est très intense, car très cérébrale. Et puis, il y a ce feeling qui dès le départ augurait une belle complicité.
    Cette relation ne s’est, pour le moment, pas concrétisée par une rencontre et je ne sais si cela sera le cas. Malgré cela, c’est très présent dans ma vie et très “porteur” pour moi. Il y a tout de même concrétisation de punitions, adaptées à la distance qui permet d’entretenir le lien D/s, en ce qui nous concerne.
    Ma philosophie du moment est de préférer vivre une relation intense et porteuse à distance que délétère en “présentiel “.
    Je tiens à remercier mon mentor (qui est sur le site),pour ce qu’il m’a fait découvrir sur moi depuis les 6 semaines que nous échangeons ?. J’ai rencontré qqn de totalement tourné vers l’échange et la compréhension. Une relation de grande confiance s’est nouée!
    Très belle rencontre, vraiment.
    Voilà pour ma modeste contribution!

    La suggestion, la provocation, la soumission tout cela géré d'une main de Maître ferme, par une autorité masculine affirmée et bienveillante...Le tout rythmé par quelques fessées permettant de retrouver le bon chemin...
    Telles sont ma vision et mes attentes....et bien plus encore...À bientôt sur cette jolie planète rose...

    #41430
    Victor
    Participant

    Oui le suivi de la personne est plus important que la fessée en elle même.

    Lorsque l’on suit une personne, régulièrement, voire au quotidien, on tisse des liens. La confiance s’installe. Il y a de véritables échanges : sur la pluie et le beau temps mais rapidement des confidences. Nous les déculotteurs, pouvons passer beaucoup de temps à écouter, conseiller, donner un éclairage sur une situation pour aider notre petite soumise. Soumise que nous finissons parfois par chérir.

    Au fur et à mesure de la relation à distance, la demoiselle va d’elle même faire des bêtises et les avouer toute seule. Nous les punirons comme nous pouvons et exercerons un contrôle. De là peut naitre une véritable relation DS ou DD. Puis au fil du temps, il peut y avoir des haussements de tons au téléphone ou des sms malicieux que nous nous chargeons de reprendre de recadrer parfois sèchement. A cet instant la fessée ne serait qu’un complément. La soumise a bien compris qu’elle s’était égarée.

    Personnellement j’aimerai bien concrétiser de nouveau tout de même une fessée. C’est un complément qui est plaisant à vivre. Avec son cérémonial, et puis les émotions en face à face ou face à dos plus souvent. C’est plaisant de voir aussi le visage changer au moment des impacts tout aussi plaisant que de voir des mails et des sms s’apaiser. Quand on lit “Oui Monsieur…” qui avait disparu depuis quelques minutes, c’est que le message est passé.

    Je pense qu’une petite soumise peut avoir des émotions similaires via une fessée ou une punition à distance…

    #41432
    SandrineG
    Participant

    Entièrement d’accord avec cela…
    Cela peut-être extrêmement intense, et l’attente du recadrage ou la lecture de la punition donne de fortes émotions…Majorées lorsque la voix s’en mêle, parfois inopinément…
    Belle description.

    La suggestion, la provocation, la soumission tout cela géré d'une main de Maître ferme, par une autorité masculine affirmée et bienveillante...Le tout rythmé par quelques fessées permettant de retrouver le bon chemin...
    Telles sont ma vision et mes attentes....et bien plus encore...À bientôt sur cette jolie planète rose...

    #43519
    nono1087
    Spéctateur

    pour moi le virtuelle est compliquè c’est pour ça que le réel est bien mieux et on peux aussi faire de belle rencontre et continuer à discuté devenir amis et être bien suivis se faire recadré si besoin bien sûr faut avoir un bon rapport une confiance le feeling et surtout l’écoute et le respect mutuelle et une bonne ambiance .

    j'ai besoin d'un fesseur autoritaire sévère et juste faites vos jeux les fesseurs lol

    #43533
    maindejustice
    Participant

    Bonjour a toutes et tous. Oui absolument le suivi est plus important que la fessee seule. D’abord il permet une vraie relation affective ; sinon carrément amoureuse car il suppose d’abord la progressivité d’une relation ( laquelle est tout aussi importante dans les “rencontres-fessee”que dans la vie amoureuse ordinaire) cela est nécessaire pour que la relation entre les deux partenaires ne ressemble pas a ces sordides et vulgaires actes tarifés offerts par des personnes contraintes de vendre leurs charmes… Ce qui vaut pour un simple claquage de fesses à peine suivi d’un au revoir. Au contraire dans un vrai suivi a distance l’excitation monte au fur et à mesure des échanges comme si l’on faisait connaissance sur le terrain . Puis viennent les provocations,les confidences sur les défauts etc… Jusqu’au jour de la rencontre véritable ou après consultation du carnet maudit les claques tomberont pour de vrai! Le long des semaines ou des mois suivants les SMS et textos divers seront empreints de la menace des coups suivants accompagnes de la pénible obligation des lignes à copier! Voilà comment le fesseur devient un véritable protecteur et ami qui finit par chérir sa soumise adoree(@ Victor) bien retenir à la fois la notion de progressivité et de été comme dans un vrai couple .Avec la lancinante attente de la terrible claquée du k end prochain semblable à celui d’une épouse dépensière qui après une insouciante après midi de shopping traîne les pieds avant de rentrer à la maison donner des explications à son mari. Enfin si je peux vriller un peu du sujet(@anonyme numéro un) il ne reste qu’à te souhaiter de rencontrer l’homme qui te chérira,se souciera de vos enfants , et de ton bonheur sans savoir combien de coups de ceinture il te donnera, sans te donner 500 lignes à chaque tirage de langue…Comme ça chacun s’occupera de ses fesses!

    #43558
    Louize
    Participant

    Pour moi la fessée n’est qu’un instrument du suivi. Ce que j’attends c’est précisément de l’écoute, de l’attention et de l’exigence envers mon comportement. Je pourrais plus facilement me passer de fessées que de suivi. Mais la fessée ajoute une délicieuse tension dans tout ça. La fessée promise ou même le fait de savoir que je peux m’y attendre en cas de mauvais comportement ça électrise la situation.

    #43559
    SandrineG
    Participant

    Pour moi la fessée n’est qu’un instrument du suivi. Ce que j’attends c’est précisément de l’écoute, de l’attention et de l’exigence envers mon comportement. Je pourrais plus facilement me passer de fessées que de suivi. Mais la fessée ajoute une délicieuse tension dans tout ça. La fessée promise ou même le fait de savoir que je peux m’y attendre en cas de mauvais comportement ça électrise la situation.

    Je partage totalement!

    La suggestion, la provocation, la soumission tout cela géré d'une main de Maître ferme, par une autorité masculine affirmée et bienveillante...Le tout rythmé par quelques fessées permettant de retrouver le bon chemin...
    Telles sont ma vision et mes attentes....et bien plus encore...À bientôt sur cette jolie planète rose...

    #43582
    nono1087
    Spéctateur

    bonjour le suivi est important mais faut que la personne respecte ses engagements et la punie elle même et faire un contrat de conscience et de confiance.

    j'ai besoin d'un fesseur autoritaire sévère et juste faites vos jeux les fesseurs lol

12 sujets de 1 à 12 (sur un total de 12)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.
PHP Code Snippets Powered By : XYZScripts.com