Discpline domestique et long terme

Accueil Forums Discussions générales Causons fessée Discpline domestique et long terme

4 sujets de 1 à 4 (sur un total de 4)
  • Auteur
    Messages
  • #42852
    Laure
    Participant

    Pour celles qui sont dans une relation amoureuse de type Discipline Domestique – et les hommes qui privilégient ce genre de relations – comment parvenez-vous au bon compromis entre besoin de discipline et réalisme sur la durée dans une relation entre adultes?

    Un petit aperçu de la façon dont mon homme et moi approchons la dynamique. Je suis d’un naturel réservé, pas du tout du genre à provoquer une fessée par des écarts volontaires. Je trouve un réconfort immense en sachant que mon homme est strict et qu’il ne me passe rien, mais être punie pour une fausse transgression dans le seul but d’entretenir la dynamique m’est aussi insupportable que d’être dans une relation sans discipline. La discipline préventive ne marche pas pour moi non plus parce que le concept est trop abstrait. A tâtons, nous avons développé un procédé qui fonctionne bien pour nous deux, mais sommes toujours ouverts à rendre la dynamique plus fluide. Mon homme et moi habitons toujours séparément mais nous nous voyons au minimum tous les weekends. Nous avons une discussion selon un protocole établi, en général le dimanche, lors de laquelle il analyse mon comportement de la semaine qui s’achève. Je suis à genoux mains derrière la tête lors de toute la discussion pour marquer mon respect, et je ne dois éluder aucune de ses questions. Les sujets les plus variés sont abordés: comment je le traite en public, mes retards, la façon dont je l’ignore quand j’envoie des textos, la façon un peu hautaine avec laquelle je me suis adressée à la serveuse au restaurant, mon brin d’impertinence lors d’une visite chez ses parents… Très souvent, pas même des infractions véritables, juste des ‘peut mieux faire’ maintenant que je suis sa petite amie. Cela dure une vingtaine de minutes, parfois plus, au bout desquelles il m’envoie au coin et décide si une punition est nécessaire. Quand il a décidé, il me rappelle et me fait savoir son choix. La moitié du temps, cela se résume au temps déjà passé au coin. Parfois, quand je le visite chez lui, il me donne une tache domestique particulière à accomplir avant de clore la session (surtout si la discussion comportait des manquements plus domestiques), comme nettoyer la cuisine de fond en comble. S’il décide de me punir physiquement, cela se passe immédiatement et sans warm-up, strict du premier au dernier coup. Cela se termine toujours par un compliment de gratitude de ma part (il est très précis dans ses instructions), où je le remercie respectueusement de m’accepter comme sa petite amie, et de me corriger comme je le mérite.

    Avec ou sans fessée, ce type de scène et leur fréquence hebdomadaire me sont devenues extrêmement naturelles et satisfont mon besoin plus profond de discipline. Je suis plus heureuse qu’appréhensive à leur approche. Parfois il se passe deux ou trois semaines sans ‘vraie’ fessée punitive, mais la discussion dominicale elle-même et le temps passé au coin (parfois une bonne demi-heure) sont plus que suffisants pour m’amener au même point intérieurement. D’autres gestes renforcent la dynamique durant la semaine, comme par exemple demander sa permission avant de boire un verre le soir avec des collègues. La discussion dominicale entre souvent dans des détails inattendus et complexes, qui me font me rendre compte qu’il y a toujours de la marge pour être plus respectueuse et plus attentive à ses besoins. Nous essayons toujours de garder un cadre extérieur normal (vanille) sans le côté ostentatoire bdsm. Nous avons une règle de consistance dans les punitions qu’il me donne, et il est très attentif à éviter des punitions qui devraient toujours être plus strictes que les précédentes. C’est le principe même de la punition dans notre couple qui est spécial en ce qui me concerne, pas l’intensité d’une fessée en particulier. Chaque relation est unique, et la mienne ne sera peut être pas définie comme discipline domestique par d’autres. Mais au delà des définitions, je suis curieuse de découvrir comment d’autres qui ont un intérêt général similaire gardent la dynamique intacte au fil des mois… et des années.

    #42857
    Victor
    Participant

    Bonjour @irishredd merci pour ce nouveau sujet et ce témoignage.

    Cela donne des idées. Ce n’est pas la première fois que je lis ce genre de cérémonial dominical. C’est pas mal d’attendre une date précise pour analyser le comportement et donc faire avouer les fautes… attention à ne pas trop cumuler, ca peut faire une grosse punition en une seule journée 😅

    #42859
    SandrineG
    Participant

    Bonjour,

    J’aime beaucoup l’idée. Merci pour ce partage! Bon….dimanche!

    La suggestion, la provocation, la soumission tout cela géré d'une main de Maître ferme, par une autorité masculine affirmée et bienveillante...Le tout rythmé par quelques fessées permettant de retrouver le bon chemin...
    Telles sont ma vision et mes attentes....et bien plus encore...À bientôt sur cette jolie planète rose...

    #42871
    nono1087
    Participant

    j’aime bien ce concept ça peut évolué dans vos rapport mais pas dans la fessée.

    j'ai besoin d'un fesseur autoritaire sévère et juste faites vos jeux les fesseurs lol

4 sujets de 1 à 4 (sur un total de 4)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.
PHP Code Snippets Powered By : XYZScripts.com