Deux vilaines pour le prix d'une !

Accueil Forums Discussions générales Causons fessée Deux vilaines pour le prix d'une !

Ce sujet a 18 réponses, 12 participants et a été mis à jour par  Zatopek33, il y a 2 semaines.

4 sujets de 16 à 19 (sur un total de 19)
  • Auteur
    Messages
  • #31852

    Nim
    Participant

    Pour ma part, j’ai vécu l’experience de la fessée en communication avec une autre soumise.

    Ce moment s’est déroulé en août 2017, l’un des derniers bons moments avec mon ex. Maître. Nous retrouvions Maître A. et son esclave C. pour une soirée à 4.

    Maitre A. est un Maître rare, avec beaucoup de culture, de prestance et d’une humilité imposant le respect. Son esclave, C. est à la hauteur de son Maître.
    Un couple merveilleux.

    Nous étions au club Parisien, L’Escarpin, dans la petite salle du bas. La lumière était rouge tamisée.

    Maitre A. décida d’attacher par ses fers aux poignets son esclave. Il me demanda de me positionner à côté d’elle et de lui caresser ses fesses dès qu’il me l’ordonne.

    Il commença à la fesser jusqu’à ce qu’elle ressente les vraies premières douleurs. Il me demanda, je caressa de mes mains fraîches.

    Il recommença avec plus d’ardeur, je percevais son oeil satisfait.

    Je sentais la peau de C. se luir de transpiration. Elle se mordait le bras. Je lui proposa le mien sous l’aval de son maître. Elle avait peur de me faire mal. A chaque coup dur, je ressentais à travers la morsure ses douleurs, comme ci je les vivais sur mon cul.
    Je caressa une nouvelle fois son cul et je sentis les boursouflures sous mes doigts qu’avaient apposées les mains de son maître sur ces fesses.
    Puis nous échangeâmes de place. C’était enfin à mon tour.
    Je coulais déjà de plaisir à l’idée des mains fermes, dures sur ma croupe de mon Maître.

    Ce fût au tour de C. de me caresser. Ces mains étaient douces, délicates, empathiques. J’aime cette fille, elle est belle, elle a une belle âme.

    Puis nous nous retrouvions l’une à côté de l’autre, fessées par nos maîtres respectifs. Ils nous fessaient par intermittances, ce qui laissait à chacune de nous deux de vivre la percussion de l’autre, à travers l’extrémité de nos doigts qui se touchaient à peine, mais qui laissaient passer l’énergie.
    S’en est suivi un moment fort au fouet….
    Mais ceci est une autre histoire.

    Ce fut un moment de complicité, de soutiens, de sensualité absolument parfait.

    Aucune compétition, ni jugement mais un vrai partage mutuel à 4.
    Enfin un excellent souvenir.

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 1 mois et 2 semaines par  Nim.

    L'important n'est pas ce qu'on fait de nous, mais ce que nous faisons nous-mêmes de ce qu'on a fait de nous"
    Jean-Paul Sartre

    #31864

    Professeur Max
    Participant

    J’ai fantasmé énormément sur les jeux à plusieurs avant de les pratiquer.
    Par la suite, j’ai eu l’occasion de tester les différentes combinaisons évoquées ci-dessus et j’en garde des souvenirs émus et inoubliables. J’y ai découvert d’autres sensations qui tiennent de la complicité et du partage de passions du domaine de l’intime dans une humeur festive et conviviale … Il me tarde de renouveler ces expériences !
    Mais, et c’est un ressenti personnel, je n’y trouve pas la même intensité que dans une relation duelle; on n’arrive pas au même lâcher prise. C’est sans doute aussi une question de tempérament.

    http://professeurmax.canalblog.com/

    #33498

    Le Voyageur
    Participant

    J’ai eu la chance de pouvoir concrétiser ce fantasme fin d’année dernière avec miss lucieinthesky et une autre personne.
    Délicat de devoir gérer deux personnes aux personnalités opposées mais un super moment ! J’en veux encore 🙂

    #33499

    Zatopek33
    Participant

    Nous aussi , on en veut encore !
    Avec Lucie et une autre chipie …
    Dépêchez-vous, les filles, on prend les inscriptions pour les duos !

4 sujets de 16 à 19 (sur un total de 19)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.