Deculottage

15 sujets de 1 à 15 (sur un total de 20)
  • Auteur
    Messages
  • #50991
    Sandra
    Participant


    Un sujet qui fait partie du cérémonial de la fessée.
    Mes questions vont aux fesseurs mais aussi aux fessées.
    Ben oui ! On a le droit à la parole aussi !!!

    Première question : déculottée lentement ou énergiquement ?

    Deuxième question : jusqu’où ? Sous les fesses ? A mi cuisses ? Aux genoux ? Aux chevilles ? Ou culotte complètement retirée ?

    Vos pratiques et vos préférences ?

    Bisous à toutes et tous.

    Bye
    Après des propos injurieux....
    J'ai essayé de supprimer mon compte
    Je n'y arrive pas.

    Bonne continuation

    #50992
    JULIENM
    Participant


    Selon mes pratiques le déculottage est le miroir ou la première expression concrète de la situation et de la tension
    sensuelle , il peut donc être très énergique et Soudain et aller avec les réprimandes et remontrances qui vont vouloir corriger une bêtise ou un comportement soudainement jugé fautif ou être très lent s’il s’agit par exemple d’une fessée prévue et réfléchie pour s’imprégner aussi de son impact et faire durer le sentiment de honte, pour moi il se couple toujours avec la situation et le discours qui la soutient .

    #50993
    Lertier
    Participant


    Pour moi, le lent déculottage a plus de charme …. Surtout qu’il traduit souvent l’embarras et les hésutations de la ” punie” ….

    Lorsque cela se passe dans le cadre d’un jeu de role ( éducation anglaise) , la jupette est d’abord relevée . Puis apres un peu de temps au coin, la culotte est descendue jusqu’aux genoux
    Et lorsque le moment de la fessée est arrivé, la jupe est alors otée et la culotte enlevée . Surtout si la fessée va etre donnée en ” diaper” position …

    Relever lentement a jupe d'une punie , lui baisser la petite culotte avant de l'envoyer , cul nu, au coin
    Puis ensuite , la mettre en position , tremblante , le coeur battant , pour lui délivrer une copieuse et cuisante fessée sur ses joiles fesses rondes bien exposées...
    Voila qui , à chaque fois , me ravit et me comble de joie !!

    #50996
    Poenas
    Participant


    Pour ma part je suis d’accord avec les commentaires précédent cela est différent selon la punition que l’on souhaite donner.

    Pour moi, ma préfère c’est la retrousser lentement jusqu’au genou . Puis après une séance de claquement, demander à la punie de la retirer complètement elle même !

    Créateur de chaleurs corporelle

    #50999
    Mobby
    Participant


    Ben, pour moi, ca dépend du point de départ. Si elle porte des pantalons, je lui demande d’abord d’enlever les pantalons complétemment et puis baisser la culotte… jusqu’aux genoux. Mais si elle porte une jupe, je lui demande de soulever la jupe et puis c’est moi qui baisse la culotte. Pas très vite… aussi aux genoux. Parfois, je lui demande de mettre une jupe courte, et elle sait bien ce qui va suivre.

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 1 mois et 2 semaines par Mobby.
    #51016
    Laoth
    Participant


    À vrais dire je n’ai pas vraiment de préférence, tout dépend de l’instant et de Monsieur. Il peut y aller énergiquement pour me surprendre ou lentement tout en faisant ses remontrance tout dépend du résultat qu’il veut avoir. Pareil pour l’endroit où ce retrouve la cullotes en dessous des fesses pour une fessée plutôt erotique ou pour lui laisser l’occasion de la baisser encore, au niveau des cuisses ou du genoux pour bien me rappeler que je suis punie. Au niveau des cheville pour m’embrasser d’une démarche pas très pratique, ou carrément me l’enlever m’annonce généralement que je vais en prendre plusieurs à la suite ou que je ne vais plus en avoir besoin durant un moment. C’est en tout cas un moment plutôt intense et je préfère que monsieur s’en occupe plutôt que de devoir la baisser moi même. mais si on me le demande je le fais,enfin parfois il faudras avoir quelques arguments percutant 😉.

    laoth

    #51021
    LotharioGrimm
    Participant


    Pour ma part, j’aime bien l’idée de faire glisser lentement la petite culotte (on peut aussi lui demander de la baisser elle-même : je ne sais pas ce qui est pire pour vous mesdames ?)
    Au moins jusqu’en bas des cuisses ou aux genoux, pour dégager les fesses et que la punie ait bien honte.
    le must étant de faire descendre la culotte jusqu’aux chevilles quand elle est au coin 😉
    un complément de la punition peut être aussi de lui confisquer la culotte pendant un temps donné.

    Je suis un homme de 44 ans habitant en région centre. Attiré par la fessée depuis mon adolescence.

    #51045
    lunapower
    Participant


    Le déculottage moment délicieux!
    Pour ma part j’aime aussi varier cependant il y a une façon que j’affectionne particulièrement!

    Après avoir préchauffé les fesses de la demoiselle, je la fais se relever. Se mettre debout face à moi, je la sermonne un peu lui rappelant la fâcheuse position dans laquelle elle se trouve à son âge, je ne manque pas de lui faire remarquer si je vois de l’humidité sur sa culotte. Je lui fais parfois dire qu’elle mérite d’être déculottée en la regardant dans les yeux. Puis je fais glisser sa culotte lentement le long de ses jambes en regardant son petit minou puis ses yeux, ponctuant parfois de remarques 😁😁

    Il y a aussi alors ça il faut bien connaître sa partenaire mais ça crée de belles émotions, une réponse directe à la bêtise! J’attrape la demoiselle par la taille et la déculotte directement et sèchement pour lui donner un fessée rapide et forte comme à une vraie sale gosse!

    Sinon parfois demander à la demoiselle de le faire elle même 😛

    Et selon l’inspiration du moment 🙂

    #51059
    lebosco
    Participant


    De mon côté, je n’ai pas d’habitude précise, tout dépend tellement de l’instant mais surtout de la partenaire et de ses attentes.
    Je pense que c’est aussi sympa de changer à chaque fois que la dame ou la demoiselle se présente…

    On peut avoir 60 ans et la main ferme...

    #51074
    Liza
    Participant


    Les deux options ont leur attrait mais baisser la culotte de la punie est plus infantilisant selon moi, donc ceux qui aiment les aspects régressifs peuvent le préférer

    La vie est un songe.

    #51206
    julienotk
    Participant


    C’est une très bonne question, car justement l’art de la fessée réside avant tout dans le déculottage et ce qui précède le déculottage. Le déculottage ne sera pas le même s’il s’agit d’une fessée punitive, d’une fessée censée émoustiller les sens de la partenaire ou encore d’une fessée entretenant l’ambiguité entre punition et jeu.

    #51222
    Chelonia
    Participant


    Vaste question…
    Plusieurs chemins mène à la fessée cul nue et ils ont tous leur charme…
    Pour ma part j aime jouer et donc ça dépendra principalement des désirs du Mr.
    Du pantalon moulant ou jupette cachant une petite culotte blanche… descendue lentement avec des sermons, après avoir demandé d être fessée pour mon comportement de dévergondé…
    De la petite robe noire qu on me demande de retirer moi même pour dévoiler les dessous sexy et des bas… Pour au final ne finir qu avec les bas pour enfin venir me positionner sur les genoux du maître…
    Ou du jeans descendus dans le feu de l action sans même prendre la peine de le déboutonner la petite culotte qui suit le mouvement et tout ceci qui entrave les cuisses et laisse uniquement les fesses nues à la merci du fesseur…
    Autant de moments et de situation différente…
    lieux partenaires ambiance…
    C est aussi la diversité qui fait sont charme 😉

    #51223
    salamboflaubert75
    Participant


    Vaste question…
    Plusieurs chemins mène à la fessée cul nue et ils ont tous leur charme…
    Pour ma part j aime jouer et donc ça dépendra principalement des désirs du Mr.
    Du pantalon moulant ou jupette cachant une petite culotte blanche… descendue lentement avec des sermons, après avoir demandé d être fessée pour mon comportement de dévergondé…
    De la petite robe noire qu on me demande de retirer moi même pour dévoiler les dessous sexy et des bas… Pour au final ne finir qu avec les bas pour enfin venir me positionner sur les genoux du maître…
    Ou du jeans descendus dans le feu de l action sans même prendre la peine de le déboutonner la petite culotte qui suit le mouvement et tout ceci qui entrave les cuisses et laisse uniquement les fesses nues à la merci du fesseur…
    Autant de moments et de situation différente…
    lieux partenaires ambiance…
    C est aussi la diversité qui fait sont charme 😉

    C’est tout à fait ce sue je ressens Chelonia !!!

    #51324
    pauline
    Participant


    j’aime un déculottage progressif qui me permet d’anticiper la honte ressentie en m’exposant au fesseur, suivie d’un plaisir intense et d’un abandon progressif et total

    #51357
    rougelys
    Participant


    Bonjour,peut importe si c’est progressif ou direct la honte ,l’humiliation sera présente mais disons que cela dépends du fesseur et ce qui décide , puisque de toute façon on fini les fesses à l’air.

    Etre recadrer... Un vrai bonheur!

15 sujets de 1 à 15 (sur un total de 20)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.
PHP Code Snippets Powered By : XYZScripts.com