Camille 9 : Le bain

Accueil Forums Discussions générales Récits Camille 9 : Le bain

  • Ce sujet contient 4 réponses, 4 participants et a été mis à jour pour la dernière fois par lunapower, le il y a 1 mois.
5 sujets de 1 à 5 (sur un total de 5)
  • Auteur
    Messages
  • #43367
    lunapower
    Participant

    Camille 9 : Le bain
    – “Camille qu’est ce que tu fais? Dépêche-toi on n’est pas en avance!”
    – “Chpreennnds mon bain!”
    – “Ben accélère le mouvement sinon je vais venir t’aider!!”

    Pour seule réponse, Nicolas entendit le verrou de la salle de bain se fermer et le rire étouffé de Camille… Il décida qu’il étant d’agir! Il alla chercher un tournevis afin de crocheter la serrure, il s’approcha sans bruit de la porte, introduisit doucement le tournevis dans l’orifice métallique et ouvrit la porte… Sa belle, surprise, poussa un cri.
    – “Héeeeeee”
    – “Alors ça t’amuse de faire attendre nos amis? J’espère au moins que tu t’es lavée?”
    – “Oui je suis toute propre” dit-elle en se levant et tournant sur elle-même
    – “C’est bien tout ça” dit-il s’approchant de Camille
    – “Maintenant il va peut-être falloir penser à sortir et à s’habiller!”

    Mais cela était bien loin des plans de Camille qui tira la langue à Nicolas et fit mine de se réassoir dans la baignoire… Nicolas lui ceintura la taille et se mit à lui claquer rapidement et fortement les fesses, une vraie fessée de sale gamine. Les fesses mouillées et l’absence de préchauffage rendaient la claquée particulièrement cuisante… Camille gesticulant manqua de tomber.

    – “Aller sors de là, je ne voudrais pas que tu te fasses mal!”

    Camille sortit de l’eau et regarda ses fesses dans le miroir. Elles étaient déjà d’un beau rouge. Elle excisa un sourire, satisfaite!

    – “Tu regarderas tes fesses plus tard, je n’en ai pas fini avec toi! Là c’était la fessée pour avoir traîné et fait attendre nos amis, maintenant ça va être la fessée pour ton comportement puéril! Tu ne crois pas que tu as passé l’âge de jouer à t’enfermer dans la salle de bain, je te rappelle que tu vas avoir 27 ans pas 7 ans! Je vais devoir te punir, encore… Il n’y a que la fessée qui semble te ramener dans le droit chemin… c’est quand même malheureux à ton âge! Et crois-moi, celle là tu vas t’en souvenir!”

    Camille baissa les yeux, légèrement honteuse mais le petit sermon lui avait visiblement fait de l’effet… Nicolas lui prit la main et l’entraina hors de la salle de bain.
    – “Mais chuis encore toute mouillée” dit-elle d’une toute petite voix
    – “A ta place, ce n’est pas ce qui m’inquièterait!”
    – “Mais” grommela Camille.

    Ils arrivèrent dans la chambre, Nicolas plaça Camille dans un coin où donnait le soleil par la fenêtre.

    – “Tiens là avec le soleil tu vas sécher”

    Camille, qui n’aimait pas aller au coin, bougonna un peu mais se laissa faire. Nicolas lui releva et attacha les cheveux, mis ses mains sur sa nuque et lui écarta légèrement les jambes. Puis il contempla le corps de son amie plongé dans cette douce nitescence. Il s’affaira ensuite dans le placard et disposa des vêtements pour son amie. Camille se demandant à quoi s’affairait Nicolas tourna la tête et demanda :
    – “Tu fais quoooooooi?”
    – “Retourne toi et regarde! Et tu sécheras le côté face par la même occasion! Mais je ne veux rien entendre sinon je vais dans mon tiroir à jouets!”

    Camille se retourna et hocha rapidement la tête dans un sens puis dans l’autre en pinçant ses lèvres ce qui fit sourire Nicolas. Il s’assit sur le lit et admira les reflets du soleil dans les quelques gouttes qui perlaient sur ses chairs. Quand elle fût pratiquement sèche, il la regarda dans les yeux et lui tendit la main. Camille vint s’installer en travers de ses genoux, ses fesses n’étaient plus que légèrement rouges. Nicolas les caressa du revers de la main puis il attrapa la main droite de son amie et la serra.

    – “Je t’ai promis une fessée ont tu allais te souvenir, crois-moi celle là tu vas t’en souvenir! Une vraie fessée comme tu n’en a jamais eu! Tu es prête?”

    Camille, entrée dans sa bulle acquiesça de la tête. Une première claque vint s’abattre sur ses fesses ravivant la douleur de la précédente fessée, elle poussa un petit cri. Il la fessait méthodiquement du haut des cuisses au haut des fesses, alternant la gauche et la droite. Raisonnablement fort, mais sans plus. Camille pensa : “c’est ça une vraie fessée” mais elle n’osa pas à cet instant le provoquer… Nicolas augmenta le rythme et la force des coups s’intensifia. Camille commença alors un gindre un peu et à gesticuler dévoilant un peu son intimité. Il la fessait maintenant plusieurs fois de suite au même endroit, intensifiant ainsi sa douleur, adoptant un rythme assez rapide, mais surtout, il claquait avec sa main de plus en plus fort. Camille gigotait maintenant dans tous les sens pour essayer d’atténuer la douleur, sa pression sur la main de Nicolas se faisait plus forte, mais il continuait implacablement la fessée avec de fortes claques, voire très fortes… Camille avait maintenant les larmes aux yeux, elle gémissait et ses jambes battaient impudiquement l’air. Mais la correction continuait… Il n’avait pas menti elle allait s’en souvenir! Camille pleurait maintenant à chaude larmes comme une enfant, elle avait abandonné toute résistance, la fessée s’acheva finalement sur une terrible série de claques, donnée en plein centre, la chaleur irradiant son bas du ventre. Elle lui lâcha la main, vidée mais apaisée. Les fesses en feu, elle resta sur ses genoux à pleurer doucement. Nicolas lui massa la nuque et caressa les cheveux comme elle aimait tant après une bonne fessée.

    – “Allez c’est tout, c’est tout… tu as été courageuse” lui dit-il doucement

    Il l’aida ensuite à se relever, elle le regarda amoureusement et lui déposa un bisou sur la joue!

    – “Va me chercher ta crème dans la salle de bain, je sens que tu meures d’envie de voir tes fesses! Je peux te dire que c’est rouge! Très rouge!”
    – “Tu es sûr?” dit-elle en rigolant

    Elle réapparut quelques minutes plus tard, rafraichie, ses cheveux réajustés, elle s’allongea lascivement sur lit. Nicolas lui massa les fesses, tout en lui expliquant ce que leurs amis avaient prévus pour l’après-midi. Il termina son massage par une petite claque qui fit bondir Camille!

    – “Aiiiiiie”
    – “Allez lève-toi, je vais t’habiller car si je te laisse faire on n’est pas parti!!!”
    Camille se laissa faire en lui souriant, complice, et tous deux partirent rejoindre leurs amis. Nicolas s’excusa de leur retard.
    – “Désolé mais j’ai dû m’occuper d’une sale gosse” dit-il en regardant Camille qui devint aussi rouge que ses fesses…

    #43368
    Tyty02
    Participant

    J’adore vivement la suite 😊😊

    #43369
    SandrineG
    Participant

    Merci, j’aime bien!

    La suggestion, la provocation, la soumission tout cela géré d'une main de Maître ferme, par une autorité masculine affirmée et bienveillante...Le tout rythmé par quelques fessées permettant de retrouver le bon chemin...
    Telles sont ma vision et mes attentes....et bien plus encore...À bientôt sur cette jolie planète rose...

    #43371
    Victor
    Participant

    Super ça ! Surtout la petite pique à la fin 😋
    J’aimerai bien le faire une fois. Faut du cran 🤣

    #43384
    lunapower
    Participant

    Merci @tyty02, @19-11 et @victor13300

    @victor13300 moi pas exactement comme dans l’histoire mais il m’arrive fréquemment de menacer en public, en réalité je pense que seuls les initiés comprennent que le sens réel de la menace 🙂 enfin je veux dire qu’ils ne s’imaginent pas que la sale gosse en question va se prendre une fessée^^

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 1 mois par lunapower.
5 sujets de 1 à 5 (sur un total de 5)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.
PHP Code Snippets Powered By : XYZScripts.com