La fessée en théorie

Le syndrome de L’École des femmes

Le syndrome de L’École des femmes

Cet article est issu du blog Qui aime bien…, tenu par Olivier Strict. Il est reproduit ici avec l’aimable autorisation de son auteur. Nombre de personnes sont rêtives à la fessée, perçue comme une activité humiliante et dégradante, voire infantilisante. Il est certain que quand l’on reçoit une fessée, on recherche une certaine honte, on prend plaisir à être vulnérable, soumise, à... »