Quand tu danses

Quand tu danses

Voilà des heures que je m'entraîne avec mon partenaire sur cette salsa endiablée, des heures que je m'applique à faire et refaire les mêmes pas compliqués pour ce concours. Le concours est dans une semaine et je bloque toujours sur certains pas. Les mêmes, toujours les mêmes. Mon partenaire si patient d'ordinaire, commence à s'énerver que je ne suive toujours pas ses conseils. Il faut dire que je suis extrêmement étourdie et que même si j'ai un don inné pour la danse, le respect des règles ne reste pas mon fort. La fatigue aidant, ma concentration diminue dangereusement et les faux pas s'accumulent.

«  Line ! Concentre toi !

- Oui, oui, Andy... »

La musique reprend, mais un énième faux de ma part, vint gâcher la danse. Mon partenaire est à bout de nerfs, je le ressens. Il prend mon menton de sa main droite et me regarde sévèrement. Je me sens toute petite. Des frissons parcourent mon dos. Je ne l'ai jamais vue ainsi.

« Jeune fille, je vais t'apprendre la concentration ! »

Sur ce, il m'attrape le poignet et m'entraîne jusqu'au coin de la pièce. Là, il saisit une chaise, s'y assoit et me tire violemment sur ses genoux. Je panique vraiment, le sol se dérobe sous mes pieds.
Je me retrouve les fesses à portée de ses mains, terrifiée par la position dans laquelle je me retrouve.
Je ne comprends plus rien.

« Line, tu ne veux pas faire d'efforts. Tu ne suis pas mes recommandations et continues à ne pas respecter les règles. Tu te comportes en vraie gamine écervelée. Je vais te faire passer l'envie de continuer, cela va chauffer pour toi ! »

Là, d'un coup, je réalise la situation. Je me débats fortement et tente vainement de m'échapper. Peine perdue : l'étreinte se ressert et mes poignets se retrouvent coincés sur mon dos. Mon esprit s'emballe.

« Non, tu ne peux pas !

- Si je peux ! Tu vas t'en souvenir et te concentrer davantage après ça ! »

Andy lève la main qui s'abat sèchement sur mon postérieur. Un « aïe ! » s'échappe de ma bouche. Puis les claques s'enchaînent sur un rythme de tango effréné. Mon derrière chauffe énormément. Je serre les dents et tente de tenir le ballet frénétique de sa main endiablée. Puis la main vengeresse stoppe. Ouf, ça chauffe beaucoup mais c'est supportable. Je m'en suis pas si mal sortie. C'est alors que je sens sa main s'appliquer à relever ma robe et descendre ma culotte....

« Non, pas ça Andy ! Je suis désolée vraiment !

- Je ne pense pas Line ! Ton postérieur va se souvenir de cette correction pour les jours à venir ! »

Je me secoue violemment, je ne veux pas qu'il me corrige fesses nues. La situation est plus qu'embarrassante, et je ne suis pas sûre de tenir longtemps dans cette position impudique. Je le supplie mais rien n'y fait. Sa main s'abat en cadence sur mon fessier, qui commence à me brûler douloureusement. Je serre les dents mais il accélère le rythme et nous passons au rythme d'un rock endiablé. Je gigote, des petits cris sortent de ma bouche à chaque claque, claques qu'il appuie de plus en plus. Je me bats ardemment pour contenir mes émotions, mais cela devient de plus en plus difficile. Mon corps est tendu au maximum et mon cul cramoisi occupe tout mon esprit. Sa main s'applique à ne laisser aucun recoin de mon postérieur sans traitement. Cela brûle intensément. Je suis prise au piège, je ne peux m'échapper de sa toile.

Soudain, je sens une vague infranchissable monter en moi, une vague d'émotions incontrôlable. Les larmes contenues jusque-là, se déverse sur mes joues. De long sanglots viennent ponctuer ses claques. Le bateau a chaviré, je ne contrôle plus rien...

« Je suis désolée Andy, je ne le ferai plus ! »

Alors les claques s'arrêtent. Le calme revient après la tempête. Andy frotte mes fesses engourdies et me relève. Du revers de sa main, il essuie mes larmes, la colère a disparu de ses yeux. Un sourire apparaît à la place. Il me prend tendrement dans ses bras et dépose un baiser sur mon front brûlant.

«  Line, tu as compris la leçon ?

- Oui Andy » dis-je en marmonnant entre deux sanglots.

Nous restons là, dans les bras l'un de l'autre un moment, une éternité avant de reprendre l'entraînement, plus motivé que jamais.

9 Comments

  1. Faut absolument que je me remette à apprendre à danser, surtout avec une “mauvaise” partenaire….en plus elle peut m’écraser les pieds, avec mon 46 fillette j’aurais même pas mal, mais je peux faire semblant!

  2. Ahhh, je ne me suis pas relue ! J’ai laissé plein de fautes d’orthographe ! ?

    L’incorrigible Line ?

  3. L’aurai tu fait exprès, @line ?

  4. Bravo @line pour ce joli récit!

  5. Récit très sympa. Merci @line de nous l’avoir fait partager 😉

  6. Et alors, Line ? Ça fonctionne de se prendre une danse, pour retenir les pas ? 😉

  7. j’adore la salsa . c’est une danse vraiment très sensuelle. Je la danse malheureusement très mal , et je me dis que peut être qu’une punition m’aiderait à progresser . En tout cas j’aime beaucoup ce texte , ça c’est sûr !

Leave a Reply