Meadows (Paula)

Meadows (Paula)

Lynn Paula Russell, alias Paula Meadows, est bien connue des amoureux de la fessée pour les dessins qu’elle publia dans de célèbres magazines comme “Janus” et “Februs”, ainsi que pour ses bandes dessinées, mettant toutes en scène des demoiselles sévèrement fessées.

Les illustrations proposées ci-dessous vous offriront un modeste aperçu de l’oeuvre et du style inimitable de cette grande dame.

14 Comments

  1. ❤️

  2. J’adore l’image n°2.
    La troisième me rappelle de délicieux souvenirs…
    Les n°8, 14 et 20 m’inspirent particulièrement…
    Enfin, je les aime toutes. ?

    • La deuxième m’inspire des tas de questions. Quelle faute a commis la demoiselle pour que son compagnon soit si fâché ? À qui téléphone ce dernier ? J’aimerais connaître l’histoire derrière l’image. Tiens, d’ailleurs, ça me donne une idée…

      Quant à la troisième… 🙂

  3. <3 Moi c'est la 6ème, un de mes dessins préférés 😀

  4. Le fesseur rage d’être interrompu au cours d’une correction qu’il souhaitait exemplaire. Gageons que sa soumise payera le prix de son courroux !

  5. L’art de la fessee et du dessin !

  6. La 3ème : devoir ramper toute nue expose complètement l’intimité !
    La 4ème : bel éclairage sur le fessier. Le tee shirt remonte pour mieux exposer. …
    La 6ème : culotte entrave aux chevilles
    La 10ème : l’écart de pieds imposé indique le fesseur veut absolument voir si un effet liquide se produit !
    La 12 ème : bel arbre !

  7. magnifiques croquis !

  8. Que de belle et bonne fessée ont en donnerais par plaisir a ses Vilaine fifille.

  9. Ah que l’art de la fessée se prete bien à la déclinaison….
    Toutes ces jeunes femmes savent pertinemment bien pourquoi elles ont mérité leur chatiment … et elles redoutent autant qu’elles les souhaitent ces moments
    N’est ce pas Sylvie ?

  10. j avoue que c est tres joli, tres

  11. L’art dans la fessée déculottée … Vraiment superbe et tellement évocateur de souvenirs à la fois troublants et “mouillées”, sur les genoux. Que de belles illustrations, que de jolies lunes rebondies, rougies, culottes aux cuisses. Vraiment évocateur pour le puriste que je suis. Bravo !

  12. Désolé pour la faute d’orthographe … Mouillés sans “e” supplémentaire.
    J’évoquais, en effet, “des souvenirs troublants et mouillés” que procurent la fessée et que peuvent rappeler tous ces jolies illustrations.
    Peut-être que cette négligence mérite une bonne fessée déculottée ? Non ? Je laisse l’idée et la décision à toutes les dames qui me liront.

  13. Et une autre fessée, Marion, pour ” touTES ces jolies illustrations ” ?

Leave a Reply

PHP Code Snippets Powered By : XYZScripts.com