Nymphomaniac (volume II)

Nymphomaniac (volume II)

Nymphomaniac est un film franco-belgo-germano-danois en deux parties, écrit et réalisé par Lars von Trier et sorti en 2013. Le film suit le parcours de Joe (interprétée par Charlotte Gainsbourg), de son enfance à ses cinquante ans. 

Depuis qu'elle est adolescente, Joe est aux prises avec son appétit dévorant pour le sexe, ce qui la poussera à expérimenter des pratiques de plus en plus extrêmes. Dans cet extrait elle rend visite à K (Jamie Bell) pour recevoir de sa main une fessée à la cravache.

Avertissement : La fessée donnée dans cette scène est parfaitement consensuelle mais elle est très violente. Âmes sensibles s'abstenir.

13 Comments

  1. Je déteste cette scène. Non pas parce que la punition est violente. Après tout, chacun a ses limites. Mais parce que le monsieur dégage un air de méchanceté que je trouve très négatif. Celui qui punit – dans mon univers – le fait par jeu, par mode de vie, par plaisir et pour donner du plaisir…mais la méchanceté n’a jamais fait bon ménage avec cela… Sévérité et méchanceté n’ont rien à voir !

  2. Du disciplinaire pure et dure, absolument à l’opposé de tout ce que j’aime. Maintenant Lars von Trier est un auteur, ses films ne sont pas des bluettes types “50 nuances” pour nous faire fantasmer mais des oeuvres souvent perturbante comme Nostalgia, à mon avis son chef d’oeuvre.

  3. Je ne sais pas si c’est du “disciplinaire pur et dur” car il me semble que cette correction est administrée sans aucun prétexte, pour le plaisir du dominant et probablement de la dominée. Et j’ai l’impression, d’après la froideur du contexte et la violence de cette scène, que le facteur douleur prend le pas sur l’humiliation. Mais je me trompe peut-être… Amoureuse des fessées disciplinaires, celle-ci ne me fait quasiment pas d’effet car j’ai l’impression qu’il s’agit plus d’une forme de sado-masochisme axé sur la douleur, proche, mais tant que cela
    , du fétichisme de la fessée…

  4. Oui la scène est crue et violente mais il faut voir le film dans son ensemble pour comprendre la complexité de l’oeuvre. Si je me rappelle bien, elle a cherché cette correction pour pouvoir jouir à nouveau.
    Puis surtout c’est Lars von Trier, il y a plusieurs niveaux de “lecture” et ça doit amener à un questionnement 🙂

  5. Oui je suis bien d’accord. Mais Ce n’est pas la qualité cinématographique de la scène, ni même du film lui-même que nous commentions ici, mais bien le contexte (fictif certes) de cette fessée ?

  6. Bertrand, je pense que vous vouliez parler du film “melancholia” et non nostalgia. Bref, je suis d’accord avec vous , cest probablement son meilleure film avec “dancers in the dark”…
    en revanche, j’ai plus de mal avec ses derniers films “nyphomaniac” (pour moi c’est un porno intello, aucun intérêt) et surtout “antichrist” qui m’a vraiment filé la nausée (pourtant il en faut beaucoup pour me choquer).
    Lars von trier est clairement un provocateur (cf. ses propos) mais je trouve que récemment, le vide de ses films est compensé par le côté choc et sulfureux… un peu dommage pour un metteur en scène bourré de talent !

  7. J’ai aussi aimé “Melancholia”.
    Pour “Nymphomaniac” je trouve votre jugement un peu dur. Je ne suis pas une adoratrice du style de Von Trier, le côté trop intello peut-être, et je n’ai pas spécialement apprécié ce film, peut-être aussi pour le côté choc/sulfureux comme vous dites et où je vous rejoints. Mais personnellement, je ne comparerais pas ce film à un “porno intello” parce que je n’ai rien trouvé d’excitant dans les scènes… mais ce que j’ai le plus retenu du film c’est le côté, certes “trash” et glauque, mais aussi et surtout humain, de toute pervesité quelle qu’elle soit. C’est dérangeant mais ça laisse à réfléchir.

  8. Et puis l’avantage, après avoir vu un tel film, c’est qu’on se sent beaucoup sain dans notre amour de la fessée ?.

  9. Et puis l’avantage, après avoir vu un tel film, c’est qu’on se sent beaucoup plus sain dans notre amour de la fessée ?.

  10. @liberty : Indubitablement. 🙂

  11. Vlad : oui bien sur c’est de Mélancolia dont je voulais parler. En revanche je n’avais pas aimé “Dancers in the dark” mais je crois que c’était surtout du à mon allergie à Björk et à sa voix couinante (désolé pour ses fans)

  12. C’est en revoyant cet extrait que j’ai compris que ce n’était pas ce coté hyper violent que je recherchais .

  13. La scène est effectivement particulièrement violente. En revanche la tenue portée par Charlotte est assez seyante.

    Quelqu’un sait si Charlotte ” a payé de sa personne” pour cette scène qui peut paraître choquante mais beaucoup plus réaliste en tout cas que pseudo fessée de fifty shades of grey

Leave a Reply